Aller au contenu | Aller au menu

Point de vue

118 visites sur cet article

De l’éducation littéraire à la librairie Manin

On a tous été transportés, dérangés, émerveillés par un livre. Quand un livre fait son petit bonhomme de chemin grâce aux bons soins de libraires amoureux, voici ce qui se passe : des rencontres magiques parce que sincères.

JPEG - 104.4 ko


"Lecteurs du quartier Manin, qui se souvient de la boutique de jouets située à
l’angle de la rue Cavendish ?" Il s’agit bien de la façade jaune paille qui fait face au parc des Butte-Chaumont. "Qui n’a pas encore remarqué le glissement progressif d’activité devant le nombre croissant de livres qui envahissent les vitrines de chaque côté de la porte ?" Que les enfants se rassurent, les jouets animent encore la troisième vitrine. Et, que les enfants se réjouissent encore plus, l’intérieur du magasin recèle de multiples albums et livres des meilleures collections pour la jeunesse. Qu’ils soient éducatifs, scolaires ou tout simplement capables de les faire rêver à travers des contes merveilleux, ils permettent le plaisir riche de lire quand l’écran de télévision commence à les abrutir.

La librairie Manin, tenue depuis 1993 par Irène et Roland, ne s’est pas donné l’unique objectif de gâter les enfants. En effet, les adolescents peuvent se procurer les classiques inscrits à leur programme de français. Les parents quant à eux peuvent désormais trouver la solution pour inciter leurs enfants récalcitrants à la lecture, ceux qui ne veulent plus lever les yeux de leur petit écran vidéo. Roland ou Irène savent conseiller le livre qui saura captiver et susciter l’envie de lire régulièrement au plus rebelle. Il n’y a pas de magie, ils connaissent seulement bien les catalogues d’ouvrages, et surtout, ils écoutent leurs clients. Certains disent d’eux :"ce sont de vrais libraires, comme on en trouve trop rarement".

Ces parents, soucieux d’initier leur progéniture, méritent de se détendre un peu. Qu’ils ne sortent pas de la boutique, ils n’ont que l’embarras du choix parmi les romans, les essais, le théâtre ou la Poésie… Si le coup de foudre ne se produit pas, Irène ou Roland, qui lisent eux-mêmes beaucoup, proposent ce qu’ils aiment. Leur avis peut donc être double mais jamais vraiment contraire. Preuve de l’harmonie et de la complicité dans leur passion. Bref, ils offrent humblement leurs coups de cœur et le lecteur ne peut qu’être séduit par les raisons pour lesquelles ils ont aimé un livre.

La passion étant par nature sans limite, s’en arrêter là serait frustrant. D’un côté, ils continuent à suggérer leurs découvertes indépendamment des pressions médiatiques, de l’autre, ils ressentent l’envie de connaître les auteurs de ces textes élus et de les accueillir dans leur librairie.


Rencontres avec les écrivains
Qui ne tente rien n’a rien. Alors ils contactent les maisons d’édition qui, peuvent leur permettre d’aboutir aux écrivains eux mêmes.

C’est ainsi qu’Irène et Roland en sont venus à des animations autour d’une signature d’un livre. De leurs auteurs préférés, va s’en dire. "Lecteurs du 19e, vous peut-être lecteur de Quartiers Libres, avez-vous déjà participé à l’une de ces rencontres avec Philippe Meyer autour de "Dans mon pays lui-même", sorti chez Flammarion ?" Rappelez vous, ses voyages dans différentes régions… Le second invité a été Daniel Gélin avec"Amazonie, mon journal de voyage", chez Bordas, écrit suite à son séjour chez les indiens. Chaleureux et sympathique, Daniel Gélin n’a pas déçu son public, touché par son humanisme et son humilité.

Irène et Roland n’oublieront jamais le troisième écrivain, de dimension internationale, venu le 24 novembre dernier, parler de "L’Alchimiste", paru chez Anne Carrière et déjà traduit dans plus de trente langues. Qu’importe la quantité dans ce domaine, la qualité de l’écriture de Paulo Coelho dépasse les frontières. L’Alchimiste devrait devenir un livre culte, comme le Petit Prince ou Jonathan Livingstone parce qu’il traverse les époques. La quête initiatique de son héros n’a pas d’âge. Ému par l’intérêt porté à son livre et la richesse des échanges avec ses lecteurs, Paulo Coelho a promis de revenir à la librairie Manin cette année. Ne manquez pas le rendez-vous !

Le 9 février restera marqué d’une pierre blanche avec Amélie Nothomb et ses "Catilinaires", (Prix Paris Première) édité par Albin Michel, son troisième roman qui a réuni ses lecteurs intrigués par ses 27 ans et déjà, un si grand talent. Amélie n’a pas fini de faire parler d’elle car elle offre un nouveau style de roman dont elle déploie la force à travers les dialogues. Exercice ô combien délicat dans le genre. Les lecteurs présents et captivés ne s’y sont pas trompés.

Le 12 avril, ce fut le tour de Riccardo Montserrat pour "Aziliz ou les filleuls de
l’Ankou
" roman paru chez L’Atalante. Celui-ci habite d’ailleurs le 19e. Notre arrondissement est trop rarement mis à l’honneur dans ses activités littéraires pour omettre de souligner leur existence. Là, Irène et Roland nous prouvent que les écrivains qui se déplacent, et il faut reconnaître le côté exceptionnel pour une petite librairie de quartier, sont d’abord séduits par la sincérité de leur démarche et leur humanisme.

Il y a bel et bien une vie littéraire dans le 19e. La sincérité appelle la sincérité, on en a bien besoin par les temps qui courent.

Sylviane Martin


Article mis en ligne par Mr Antoine Seck, collaborateur à La Ville des Gens. Actualisé en décembre 2013.

Quartiers Libres, le canard de Belleville et du 19ème (1978-2006) numérisé sur le site internet La Ville des Gens depuis 2009.

Consultez les archives et les nouveaux articles jamais parus dans la version papier de Quartiers Libres numérique

Toute utilisation en dehors du cadre privé ou scolaire doit faire l’objet d’une demande auprès de l’association Quartiers Libres et/ou de la Ville des Gens

Quartiers Libres - Contact et renseignements :

Michel Fabreguet et Richard Denis :quartierslibr1 chez gmail.com

La Ville des Gens - Salvatore Ursini

Rédacteur – Chargé des relations avec les publics

Téléphone 01 77 35 80 88 / Fax 01 40 36 81 57

Nous contacter

Consultez nos archives sur :
Quartiers Libres Numérique sur la Ville des Gens

Partagez cet article :


Réactions
modération a priori

A cause du SPAM ce forum est modéré :

- Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.
- l'insertion de code, ou la mise en forme de votre texte est désactivée
- les commentaires comportant des liens sont supprimés.

Si vous souhaitez faire connaitre votre activité, contactez nous plutôt que de poster un commentaire, ce sera beaucoup plus valorisant et efficace pour votre activité.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Thematiques Quartiers Libres par Thèmes
Archives des numéros