Portraits de résistants

2355 visites sur cet article

Histoire d’un dépôt d’arme dans le 19ème. Les époux Lefebvre et Simone Schloss

19ème arrondissement de Paris

Le 7 avril 1942, un tribunal militaire allemand s’était installé à la Maison de la Chimie dans le 7è arrondissement pour y juger 28 résistants. Parmi eux se trouvaient Marie-Thérèse et son mari Paul Lefèbvre. Ils étaient propriétaires d’un magasin de vélos situé Boulevard de la Villette. Sous l’apparence de paisibles commerçants, ils avaient transformé leur boutique en dépôt d’armes, en atelier de réparation d’armement les plus divers.

La police avait réussi à localiser cette boutique et l’acte d’accusation au procès mentionnait qu’on avait trouvé sous le plancher : « cinq paquets avec en tout cinquante-deux rouleaux de poudre, huit tubes à bombes avec cannelures et vis, cinq pistolets à chargeurs automatiques de 7,65 et 8mm, trois révolvers à barillets, 4 vieux pistolets à aiguilles, un lot de cartouches ».
 
Simone Schloss, une jeune fille agent de liaison de Conrado Miret-Most, l’un des dirigeants des FTP-MOI lui aussi présenté à ce procès, rencontrait souvent Marie-Thérèse au magasin pour y prendre les armes nécessaires aux actions ponctuelles des francs-tireurs.


Ce lieu n’était pas seulement un dépôt, dans l’atelier de réparation des vélos attenant au magasin, après la fermeture du soir, Paul se mettait à confectionner des tuyaux pour des bombes et des grenades. Il réparait des révolvers et d’autres armes qu’il cachait sous le plancher. Simone Schloss fut elle aussi arrêtée.

Lors du procès, les deux femmes feront tout pour sauver Paul de la peine de mort. Elles le disculperont prenant sur elles l’entière et unique responsabilité de leurs actes.

Simone et Thérèse seront condamnées à mort. Paul sera condamné à cinq ans de prison mais finalement subira la déportation dont il reviendra vivant.
 
La mise à mort par fusillade épargnant les femmes, elles furent elles aussi déportées. Marie Thérèse en reviendra, mais Simone Schloss sera assassinée à Francfort en Allemagne par les bourreaux nazis par décapitation le 2 juillet 1942.
 
Marie-Thérèse Lefèbvre est décédée en avril 1987 à Mers-les-Bains et son mari 10 ans plus tard dans la même ville.
 
Conrado Miret-Most péri sous la torture avant l’ouverture du procès.


ANACR 19ème

Pour tous renseignements et adhésion, écrire au président :
- Mr Robert Endewelt - 28, rue Botzaris - 75019 Paris
- ou par courriel : robert.endewelt chez laposte.net
- Siège social : ANACR 19ème - Maison du Combattant et des Associations - 20, rue Édouard Pailleron - 75019 Paris

En savoir plus : ANACR 19ème

Touts droits réservés © ANACR

Toute reproduction partielle ou totale de cet article hors du cadre privé ou scolaire doit faire l’objet d’une demande auprès de l’association ANACR 19ème ou de la Ville des Gens : info chez des-gens.net - 01 77 35 80 88.
Partagez cet article :

Localisation : Histoire d’un dépôt d’arme dans le 19ème. Les époux Lefebvre et Simone Schloss

Boulevard de la Villette

- Paris - 75019.

Zoom

Réactions
par françoise leroy - le : 26 janvier 2014

Histoire d’un dépôt d’arme dans le 19ème. Les époux Lefebvre et Simone Schloss

Quand on voit le film du procès ou figurent de beaux jeunes gens et cette mignonne jeune fille, si droite et courageuse dans son vieux manteau, et le gamin de quinze ans ,son visage d’enfant,le courageux garçon qui tire la langue aux allemands,j’ai envie de les prendre dans mes bras, de les embrasser, de leur dire merci…
Hélas ce n’est pas possible, j’ai la rage contre les forces de police de l’époque,qui n’ont pas protégé ces (nos) enfants.
Honneur ėternel…

Répondre à françoise leroy

modération a priori

A cause du SPAM ce forum est modéré :

- Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.
- l'insertion de code, ou la mise en forme de votre texte est désactivée
- les commentaires comportant des liens sont supprimés.

Si vous souhaitez faire connaitre votre activité, contactez nous plutôt que de poster un commentaire, ce sera beaucoup plus valorisant et efficace pour votre activité.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Chiner, Paris et banlieue

Aller faire un tour à la recherche d’un petit rien ou d’un trésor, un doudou ou une (...)

Les Marchés de Paris

Chaque jour a son ou plutôt ses marchés à Paris, sauf le lundi, cela vaut toujours le (...)

Les restos du cœur - Aide alimentaire

Fondés par Coluche en 1985, les Restos du Cœur est une association loi de 1901, (...)

Chiner chez les pros

Vous êtes chineurs, collectionneurs ou tout simplement curieux ? De nombreuses villes (...)

Jam sessions, Paris et banlieue

Amène ta pelle, que ce soit une Gibson ou une Fender, ou alors emmène ton sax ou tes (...)

Claude Bourguignon - Protéger les sols pour (...)

C’est si simple quand c’est bien expliqué ! En savoir plus sur le laboratoire de (...)

Les Compagnons Charpentiers des Devoirs du (...)

Tour de France ? Il ne s’agit nullement ici de vélo, mais d’une tradition qui remonte à (...)

Mémoire de la gare de Ménilmontant

Ce montage vidéo a été réalisé par l’association « La Ville des Gens » et à été terminé en (...)

Cour de la Métairie

Rédaction initiale : 2013 ; révision au 11 octobre 2017. Si étonnant que cela puisse (...)

La « descente de la Courtille »

Attention, rédaction en cours de révision. Chantier ouvert le 31 octobre 2017 Image (...)

Le pavillon chinois de la rue de la Chine

Crédit photo Dg Avant-propos J’ai habité 7 années, rue de la Chine au numéro 7. Mes (...)

Promenade à travers l’Histoire… de Belleville

J’ai foi dans l’avenir, je suis Bellevillois ! Peut-on trouver l’explication de cette (...)

Les sorties : jeudi 14 décembre
Le Fabuleux Destin d'Amélie Poulain, Jean-Pierre Jeunet, 2001 Audrey Tautou, métro Abbesses, photogramme. Coll. Jean-Pierre Jeunet
S’il est un lieu qui résume à lui seul Paris, c’est bien Montmartre. Les écrivains et les peintres (...)
Vous êtes chineurs, collectionneurs ou tout simplement curieux ? De nombreuses villes vous (...)
Les vidéos des gens : Claude Bourguignon, agronome Claude Bourguignon parle de la (...)
Le mémorial de la Résistance se met au numérique sur la Ville des Gens. Dans le cadre de la (...)
Dans le cadre de l’exposition "Paris Libéré, Paris Photographié, Paris Exposé", proposée au musée (...)