Rencontre-débat-projection

143 visites sur cet article

Quelle esthétique pour le documentaire ?

Depuis de nombreuses années, Khiasma (Les Lilas 93) défend et diffuse des films et des performances qui participent à l’extension et au questionnement des limites du champ documentaire et à ses frictions les plus fécondes avec le champ de l’art.

À l’occasion de la parution de son livre « Dispositifs critiques. Le documentaire, du cinéma aux arts visuels », l’Espace Khiasma accueille Aline Caillet pour une discussion publique avec Diane Scott, metteur en scène et critique d’art et Jean-Charles Hue, cinéaste. Les échanges seront accompagnés par la projection d’un choix d’extraits de vidéos et de films sélectionnés pour l’occasion.
 
Modérateur : Olivier Marbœuf

JPEG - 164.7 ko

Présentation de l’ouvrage :

« Depuis une dizaine d’années, on observe du côté des pratiques documentaires un renouveau qui affecte leur mode de production et de diffusion. Revendiquant son inscription dans le champ artistique et s’appuyant sur la notion de dispositif, le documentaire filmique est devenu une pratique hybride qui mêle cinéma, théâtre, vidéo et performance, marquant ainsi ses distances avec la prise directe. Construisant des situations et générant de nouvelles expériences, il s’affranchit souvent de la relation authentique au réel qu’il devrait pourtant garantir. De tels bouleversements impactent sa théorisation esthétique qui, pour l’essentiel, procède des seules études cinématographiques et limite le fait documentaire à la seule captation du réel…

Aline Caillet est Maître de Conférences en esthétique et philosophie de lʼart à lʼUniversité Paris-I Panthéon-Sorbonne (Institut ACTE -UMR CNRS 8218, équipe Æsthetica) où elle est également co-responsable de la galerie Michel Journiac. Elle co-dirige par ailleurs la collection Ouvertures Philosophiques à LʼHarmattan. Elle est lʼauteur de Dispositifs critiques. Le documentaire, du cinéma aux arts visuels (Presses universitaires de Rennes, octobre 2014) et de Quelle critique artiste ? Pour une fonction critique de lʼart à lʼâge contemporain (Paris, LʼHarmattan, Lʼart en bref, 2008), et a également collaboré entre autres à des ouvrages collectifs (Lieux et non-Lieux de lʼart actuel, Montréal, 2005, De lʼart contextuel aux pratiques documentaires, les formes contemporaines de l’art engagé, Bruxelles, La Lettre volée, 2006, Pratiques transversales et questions politiques, Sylvie Coellier, Louis Dieuzaide (dir.), Presses Universitaires de Provence, 2011), revues dʼart contemporain (ESSE, Voix du regard, Parade, Proteus, Marges…), et catalogues dʼexpositions. Elle collabore également ponctuellement avec des artistes sur des projets spécifiques (Avec Sylvie Blocher et Campement Urbain en 2004, Avec Robert Milin en 2012 pour son film Un espace de L’art ?)

Quelle esthétique pour le documentaire ?

- Rencontre - Formes et renouveaux de la pratique documentaire au tournant des années 2000.

Samedi 31 janvier 2015 à 16h

Espace Khiasma - 15 rue Chassagnolle - 93260 Les Lilas - Métro Porte ou Mairie des lilas - Bus 115 (arrêt rue Chassagnole) à partir de Mairie de Montreuil

Partagez cet article :

Agenda : Quelle esthétique pour le documentaire ?
août 2017 :

Rien pour ce mois

juillet 2017 | septembre 2017

Prochaines dates
  • le samedi 31 janvier 2015
Afficher la carte en plein écran
Espace Khiasma

15 rue Chassagnolle - 93260 Les Lilas - Métro Porte ou Mairie des lilas - Bus 115 (arrêt rue Chassagnole) à partir de Mairie de Montreuil


Réactions
modération a priori

A cause du SPAM ce forum est modéré :

- Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.
- l'insertion de code, ou la mise en forme de votre texte est désactivée
- les commentaires comportant des liens sont supprimés.

Si vous souhaitez faire connaitre votre activité, contactez nous plutôt que de poster un commentaire, ce sera beaucoup plus valorisant et efficace pour votre activité.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Jam sessions, Paris et banlieue

Amène ta pelle, que ce soit une Gibson ou une Fender, ou alors emmène ton sax ou tes (...)

Chiner, Paris et banlieue

Aller faire un tour à la recherche d’un petit rien ou d’un trésor, un doudou ou une (...)

Les Marchés de Paris

Chaque jour a son ou plutôt ses marchés à Paris, sauf le lundi, cela vaut toujours le (...)

Circul’Livre - Lecture citoyenne

Circul’Livre consiste à mettre gracieusement des livres à la disposition des habitants (...)

MUSÉE DE L’ABSINTHE

Apparue vers 1798 (1ère distillerie en Suisse) et 1805 en France et interdite en 1915, (...)

La Montagne Sainte-Geneviève

Claude Marti, guide touristique et conférencier, vous propose régulièrement des visites (...)

Claude Bourguignon - Protéger les sols pour (...)

C’est si simple quand c’est bien expliqué ! En savoir plus sur le laboratoire de (...)

A la recherche du vieux Belleville et de ses (...)

Voici une vidéo tirée du projet "Belleville – Ménilmontant, terres d’accueil ?", de (...)

Mémoire de la gare de Ménilmontant

Ce montage vidéo a été réalisé par l’association « La Ville des Gens » et à été terminé en (...)

La « descente de la Courtille »

Rédaction révisée au 30 juin 2017 Image 1. Départ du cortège de la Descente vu par (...)

Le pavillon chinois de la rue de la Chine

Crédit photo Dg Avant-propos J’ai habité 7 années, rue de la Chine au numéro 7. Mes (...)

Promenade à travers l’Histoire… de Belleville

J’ai foi dans l’avenir, je suis Bellevillois ! Peut-on trouver l’explication de cette (...)

Les sorties : jeudi 24 août
Vous êtes chineurs, collectionneurs ou tout simplement curieux ? De nombreuses villes vous (...)
Le Fabuleux Destin d'Amélie Poulain, Jean-Pierre Jeunet, 2001 Audrey Tautou, métro Abbesses, photogramme. Coll. Jean-Pierre Jeunet
S’il est un lieu qui résume à lui seul Paris, c’est bien Montmartre. Les écrivains et les peintres (...)
16 spectacles ! Des représentations tous les jours. Chaque été depuis onze ans à Paris, en (...)
Du petit bout de chou qui ne veut pas quitter sa tétine au grand bout de chou qui veut déjà son (...)
Du presque adulte qui veut faire le tour du monde au presque ado qui veut déjà son scooter et du (...)