3662 visites sur cet article

Une brève histoire du canal de l’Ourcq


L’ensemble des canaux de l’Est parisien constitue un élément important du développement économique de la capitale et est partie intégrante du dessin du 19e.

Frontière / Canal.Pour ceux qui ne le sauraient pas, l’instigateur de l’aménagement des canaux est Napoléon Bonaparte, qui jugeait que les Parisiens avaient une carence en eau potable ainsi qu’un besoin urgent de voies navigables pour le commerce venant du Nord-Est. Pierre Simon Girard fut l’élu de ce projet, qui démarra en 1802.

L’intérêt de le faire dans l’Est parisien était de pouvoir créer des ports pour le stockage des marchandises et d’éviter ainsi la traversée de Paris. Il reste aujourd’hui le port Sérurier à Paris, les ports de Bondy, Pantin et Pavillons-sous-Bois.



Des bateaux de fret de 1000 tonnes

scaphandrier / canal.Nous allons nous intéresser particulièrement au canal de l’Ourcq, qui s’écoule sur 97 km de Paris jusqu’à Mareuil/Ourcq.

Ce canal comporte 3 tronçons différents tant sur le plan technique que sur le plan des paysages. Il assure une alimentation en eau et permet une navigation de fret qui débute en 1813.

En 1895, le canal fut élargi dans Paris afin de permettre la navigation des bateaux de 1 000 tonnes, et à partir de 1920, toujours dans l’optique d’un élargissement, la préfecture de la Seine entreprit sa reconstruction à grand gabarit jusqu’à la limite départementale.

Ces travaux qui ne prirent fin qu’en 1930, modifièrent la pente hydraulique et nécessitèrent la création d’une écluse supplémentaire. Ce qui donne au total, 10 écluses pour le cours d’eau.

Heureusement, les installations ont été modernisées. Ainsi, les écluses de Fresnes, Vignely, Villenoy et Meaux sont maintenant manœuvrées grâce à une borne de commande.

Le réseau de télésurveillance du canal de l’Ourcq permet à tout moment le contrôle des ponts mobiles (celui de Crimée est classé monument historique), écluses, vannages…ainsi que l’accès aux données hydrauliques.

Le canal a été ouvert à la navigation de plaisance en 1983.



Les sites à voir sur le canal de l’Ourcq
- Le Pont levant de Crimée, qui se situe à l’angle de la rue de Crimée et du bassin de la Villette.

- L’usine élévatoire de Trilbardou

Route de Charmentray 77450 Trilbardou

Tel : 01 60 09 95 00 pour visites guidées -

- L’usine élévatoire de Villers-les-Rigault

Tel : 01 60 09 95 00 pour visites guidées -

Villers-les-Rigault 77440 Congis/Thérouanne

- La partie la plus pittoresque du canal se trouve aux environ de la Ferté-Milon, dans l’Aisne (village natal de Racine).

JPEG - 59.7 ko

Pont levant de Crimée.

Enfin, le canal connaît aujourd’hui un essor important au niveau touristique grâce aux bateaux de croisière.

M.C.B., juillet 2006



Partagez cet article :


Réactions
modération a priori

A cause du SPAM ce forum est modéré :

- Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.
- l'insertion de code, ou la mise en forme de votre texte est désactivée
- les commentaires comportant des liens sont supprimés.

Si vous souhaitez faire connaitre votre activité, contactez nous plutôt que de poster un commentaire, ce sera beaucoup plus valorisant et efficace pour votre activité.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Jam sessions, Paris et banlieue

Amène ta pelle, que ce soit une Gibson ou une Fender, ou alors emmène ton sax ou tes (...)

Chiner, Paris et banlieue

Aller faire un tour à la recherche d’un petit rien ou d’un trésor, un doudou ou une (...)

Les Marchés de Paris

Chaque jour a son ou plutôt ses marchés à Paris, sauf le lundi, cela vaut toujours le (...)

La Goutte d’Or

La visite guidée de la Goutte d’or vous fera découvrir le quartier le plus cosmopolite (...)

Créateur de masques, un métier d’art

Les 1er et 2 avril prochain de 15h à 20h, dans le cadre des Journées Européennes des (...)

Les restos du cœur - Aide alimentaire

Fondés par Coluche en 1985, les Restos du Cœur est une association loi de 1901, (...)

Claude Bourguignon - Protéger les sols pour (...)

C’est si simple quand c’est bien expliqué ! En savoir plus sur le laboratoire de (...)

A la recherche du vieux Belleville et de ses (...)

Voici une vidéo tirée du projet "Belleville – Ménilmontant, terres d’accueil ?", de (...)

Mémoire de la gare de Ménilmontant

Ce montage vidéo a été réalisé par l’association « La Ville des Gens » et à été terminé en (...)

La « descente de la Courtille »

Rédaction révisée au 8 Janvier 2017 Image 1. Départ du cortège de la Descente vu par (...)

Le pavillon chinois de la rue de la Chine

Crédit photo Dg Avant-propos J’ai habité 7 années, rue de la Chine au numéro 7. Mes (...)

Le Funiculaire de Belleville

Ce texte est un résumé de la conférence présentée dans les locaux de l’URA le 9 février (...)

Les sorties : mardi 28 mars
Photo Claude Marti
La visite guidée de la Goutte d’or vous fera découvrir le quartier le plus cosmopolite de la (...)
L’alchimie du clown, de la chanson et de la lecture. Un savant mélange. Un joyeux fourre-tout ! (...)
Cette série de peinture a été réalisé dans l’atelier de l’Openbach durant 2 mois, à la base il n’ y (...)
La Casa a véritablement trouvé sa place sur la scène du Tango à Paris en se spécialisant dans le (...)
En Thessalie, pays de sorcières, il ne fait pas bon être un jeune homme naïf… Lucius l’apprendra à (...)