Théâtre - 2 pièces

2605 visites sur cet article

Marivaux

Toute la dramaturgie de Marivaux est construite comme une quête de la vérité et une recherche minutieuse des mots pour la dire. Et tous les artifices du théâtre sont précisément bons pour tenter de nommer cette vérité.

La langue de Marivaux a paru en son temps affectée, quand lui-même cherchait le naturel et la sincérité. De fait, la recherche ardente des mots vrais qui anime l’auteur n’a d’égale que l’ardeur de ses personnages à prouver la sincérité des sentiments. Le génie de Marivaux – et ce en quoi il fut sans doute précurseur - est celui d’un théâtre où ce sont les mots qui produisent des péripéties. Dans ce jeu perpétuel où les sentiments se travestissent pour mieux s’avouer, où le masque révèle, le théâtre devient naturellement le lieu de la vérité.

Les deux courtes pièces présentées ici sont des œuvres de la maturité. Indissolublement, la mise à l’épreuve et la comédie se font écho pour mettre les âmes à nu.


- Scénographie et costumes - Gilles Lambert
- Lumières - Laurent Junod


L’Épreuve

L’Épreuve pourrait fournir un titre générique à toute l’œuvre dramatique de Marivaux. La machine à dévoiler la vérité est en marche, inexorablement. Et l’utopie d’un amour absolu laisse ici un goût d’amertume et de désenchantement. Peut-être l’importance de l’argent rend-elle à nos yeux plus cruelle la manipulation ?

Au sortir d’un chemin douloureux, quand l’amour rend les armes, quand il est enfin dit, il ne peut plus que laisser place au silence. A Lucidor qui la presse de répondre enfin à sa question unique et pressante Vous m’aimez donc ?, l’innocence blessée d’Angélique ne peut que répondre : Ai-je jamais fait autre chose ?

Mise en scène - Agathe Alexis
Assistante - Nathalie Sandoz
Son - Jaime Azulay

Avec : Robert Bouvier, Marie Delmarès, Nathalie Jeannet, Guillaume Marquet, Franck Michaux, Maria Verdi.


Les Acteurs de bonne foi

Les Acteurs de bonne foi est une des toutes dernières pièces de Marivaux ; et soit dit en passant, elle connut une notoriété tardive grâce à la brillante mise en scène qu’en fit André Barsacq en 1957.

Elle est comme un souvenir de l’une des toutes premières où Arlequin, avant d’être poli par l’amour, ne savait pas d’abord distinguer la comédie du réel. Ici le rôle du théâtre est légèrement déplacé, et celui-ci prend une dimension symbolique singulière : la représentation va jusqu’à devenir la condition, le passage obligé de l’amour.

Mise en scène - Robert Bouvier
Assistant - Olivier Nicola
Son - Cédric Liardet

Avec : Agathe Alexis, Jaime Azulay, Robert Bouvier, Marie Delmarès, Sandrine Girard, Nathalie Jeannet, Guillaume Marquet, Franck Michaux, Nathalie Sandoz, Maria Verdi



Marivaux
- L’Épreuve - Mise en scène : Agathe Alexis
- Les Acteurs de bonne foi - Mise en scène : Robert Bouvier

Du 18 novembre au jeudi 29 décembre 2011

Lundi, mercredi, vendredi à 20h30
Jeudi, samedi à 19h00
Dimanche à 17h00
Représentation exceptionnelle mardi 27 décembre 2011 à 20h30
Relâche le mardi, les 24 et 25 décembre

Plein tarif : 20 €
Tarif 15 € : séniors, habitants des 18ème et 9ème arrondissements*, collectivités
Tarif 12 € : étudiants, moins de 26 ans, intermittents du spectacle, demandeurs d’emploi*
Tarif 10€ : groupes scolaires

Billetterie - réservations au 01 46 06 11 90 - latalante.resa chez gmail.com

L’ATALANTE - 10, place Charles Dullin - 75018 Paris - Métro Anvers, Abbesses
Bus 30, 54 arrêt Anvers

http://theatre-latalante.com/site/saison_2011-2012.html

Partagez cet article :


Réactions
modération a priori

A cause du SPAM ce forum est modéré :

- Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.
- l'insertion de code, ou la mise en forme de votre texte est désactivée
- les commentaires comportant des liens sont supprimés.

Si vous souhaitez faire connaitre votre activité, contactez nous plutôt que de poster un commentaire, ce sera beaucoup plus valorisant et efficace pour votre activité.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Les Marchés de Paris

Chaque jour a son ou plutôt ses marchés à Paris, sauf le lundi, cela vaut toujours le (...)

Les restos du cœur - Aide alimentaire

Fondés par Coluche en 1985, les Restos du Cœur est une association loi de 1901, (...)

Jam sessions, Paris et banlieue

Amène ta pelle, que ce soit une Gibson ou une Fender, ou alors emmène ton sax ou tes (...)

Claude Bourguignon - Protéger les sols pour (...)

C’est si simple quand c’est bien expliqué ! En savoir plus sur le laboratoire de (...)

Les Compagnons Charpentiers des Devoirs du (...)

Tour de France ? Il ne s’agit nullement ici de vélo, mais d’une tradition qui remonte à (...)

Mémoire de la gare de Ménilmontant

Ce montage vidéo a été réalisé par l’association « La Ville des Gens » et à été terminé en (...)

Henri Krasucki

Henri Krasucki s’était engagé très tôt, dès l’occupation, dans la Résistance. Il fut parmi (...)

Cour de la Métairie

Une proposition de Maxime BRAQUET Rédaction initiale : 2013 ; révision au 11 (...)

La « descente de la Courtille »

Attention, rédaction en cours de révision. Chantier ouvert le 31 octobre. 2017. (...)

Le pavillon chinois de la rue de la Chine

Crédit photo Dg Avant-propos J’ai habité 7 années, rue de la Chine au numéro 7. Mes (...)

Promenade à travers l’Histoire… de Belleville

J’ai foi dans l’avenir, je suis Bellevillois ! Peut-on trouver l’explication de cette (...)

Les Piscines Municipales

De Saint Ouen à Montreuil et du 10ème au 20ème, pour vous détendre, allez faire un petit (...)

Les sorties : dimanche 5 février