Lectures, concerts, performances…

422 visites sur cet article

Paris en Toutes Lettres au Point Éphémère

Une littérature vivante qui dialogue avec la musique, l’image et les arts numériques. Le festival Paris en Toutes Lettres met en scène la littérature sous toutes ses formes : lectures d’écrivains et de comédiens, concerts littéraires, rencontres, performances, …

Au CentQuatre, à la Gaîté Lyrique et à Point Ephémère, mais aussi à travers la ville avec des projets invités et des projets collectifs de grande ampleur, ce sera aussi l’occasion de rappeler que Paris est, non seulement, une magnifique scène, mais aussi la matière littéraire d’un roman toujours en cours d’écriture.

PROGRAMME DU POINT ÉPHÉMÈRE

EXPOSITION

Du vendredi au dimanche, Bastien Lallemant, parallèlement à son concert littéraire (voir plus bas), propose une exposition.


VENDREDI 6 MAI

RE/LECTURE

Jeanne Darc

Spectacle mis en scène par Thomas Blanchard d’après le texte de Nathalie Quintane. Avec Julie Recoing et Flavien Gaudon. Lumière de Xavier Baron.

- 18h – studio de danse

La France attend-elle encore une vierge bergère pour la guider ? Elle est là, devant nous, offerte à nos fantasmes et à nos interrogations. Elle se cherche, s’éprouve elle-même face à son destin brûlant. Comment sauve-t-on la France en période de Crise ?

Nathalie Quintane, Jeanne Darc, POL, 1998.

{}

CONCERTS LITTÉRAIRES

Jacques Coursil (trompette et voix) et Alan Silva (contrebasse), Clameurs

- 19h30 – salle de concert
Jacques Coursil – dont le parcours étonnant l’a conduit d’une carrière universitaire à la création musicale – et Alan Silva, musicien de jazz, proposent un « oratorio contemporain » composé de textes d’Edouard Glissant et Frantz Fanon.

{}
Barbara Carlotti et Jean-Pierre Petit : Rock and Roll lies, un salon-rock

- 22h – salle de concert

Barbara Carlotti et Jean-Pierre Petit entrent en conversation mi savante mi anarchique avec les grands esprits de la culture rock, héros oubliés et losers magnifiques. Compilation mouvante et non exhaustive de textes piochés chez quelques piliers de la rock critique (Y. Adrien, Lester Bangs, Nik Cohn…).


SAMEDI 7 MAI

CAFÉ LITTÉRAIRE

Voix réfractaires / Vozes Inconformadas

- 15h – lecture – espace d’exposition
De la fameuse « intranquillité » de Fernando Pessoa, des manifestes de José de Almada Negreiros, aux vers aigres doux d’Alexandre O’Neill, en passant par l’impertinence de Natália Correia ou par l’inquiétude de Manuel Laranjeira, pour ne citer que quelques - unes de ces voix volontairement dissonantes, la compagnie Cá e Lá lira en choeur des textes surprenants d’acuité, visionnaires souvent et toujours inquiétants et inquiets.

{}
« Désordres » - Frédérique Clémençon, Emmanuelle Heidsieck, Pascale Kramer

- 17h – rencontre – espace d’exposition

Des « petits », des modestes, des écrasés, des oubliés au bord de la rupture au monde, aux autres et à soi ; des « vacances d’été » dans une maison du Luberon, la relation énigmatique entre le mari de la propriétaire et le gardien du mas ; « un homme ébranlé » par un cancer qui reçoit avec sa femme le fils né d’un amour passager. Trois ouvrages aux univers apparemment éloignés mais cernés par un même climat de violence qui vient peu à peu habiter les récits. Révolutions personnelles et sociales entrent ici en résonance.

{}

RENCONTRES

Emmanuel Guibert

- 14h30 – salle de concert

Des nouvelles d’Alain est un livre étonnant : un reportage retranscrit en dessins, interrompu par des clichés réels. Emmanuel Guibert raconte en dessins deux ans de reportages photos qu’a menés Alain Keler en Europe à la rencontre des communautés roms « discriminées, harcelées, ou tout simplement abandonnées ». Au cours de ces immersions au long cours dans ces zones d’exclusion, son regard sensible capte des scènes de vie simples et déchirantes.
Alain Keler, Emmanuel Guibert, Des nouvelles d’Alain, Les Arènes - XXI

{}
Lydie Salvayre

- 17h – salle de concert

C’est The Star Spangled Banner que Lydie Salvayre évoque. C’est ce morceau si légitimement fameux que Jimi Hendrix joua le 18 août 1969, à 9 heures du matin, à Woodstock, devant une foule qui n’avait pas dormi depuis trois jours, et qu’elle écoute quelques années après, dans sa chambre, avec le sentiment très vif que le temps presse et qu’il lui faut aller désormais vers ce qui, entre tout, l’émeut et l’affermit, vers tout ce qui l’augmente, vers les œuvres admirées qu’elle veut faire aimer et desquelles elle est, nous sommes infiniment redevables.

{}

RE/LECTURES

Jeanne Darc

- 19h – studio de danse

Voir vendredi 6 mai

{}

CONCERTS LITTÉRAIRES

Bertrand Belin

- 20h30 – salle de concert

Le musicien Bertrand Belin aime faire le lien entre ses compositions et la littérature, percer à jour les origines de sa propre écriture, à la recherche du « presque dit ». Avec l’aide de son invité, le performer Damien Schultz, il évoque notamment le poète Christophe Tarkos (1963-2004).

DIMANCHE 8 MAI

CAFÉ LITTÉRAIRE

« Ethnofictions » - Marc Augé, Nicolas Bouyssi, Charles Robinson

- 15h – rencontre – espace d’exposition

Marc Augé décrit la condition d’un « SDS », sans domicile stable, dans ce qui n’est « ni une étude, ni un roman mais une "ethnofiction" ». Le narrateur de Nicolas Bouyssi fantasme la vie de ses parents avant sa naissance dans une cité faussement idéale, prison contemporaine génératrice de frustrations et de paranoïa. Charles Robinson met en scène un ethnologue chargé de dépeindre une cité sous tous ses aspects, géographiques, sociologiques, culturels, etc.
Paris en toutes lettres réunit trois auteurs qui explorent les répercussions anthropologiques des nouveaux espaces urbains et dressent un inventaire des symptômes de la modernité.

{}
Mathieu Larnaudie, Frédéric Lordon

- 17h – rencontre – espace d’exposition

Quelle littérature pour rendre compte de la crise financière actuelle ? C’est la question à laquelle répondent Mathieu Larnaudie et Frédéric Lordon qui s’emparent, dans des fictions, des récents événements économiques. Roman, théâtre, les formes sont différentes mais l’ironie grinçante avec laquelle ils décrivent la pantomime des puissants de ce monde est bien la même.

CONCERTS LITTÉRAIRES

{}
Bastien Lallemant

- 15h – salle de concert

Carte blanche à Bastien Lallemant dont l’écriture est éminemment littéraire. Pour preuve son dernier album, Le Verger, est construit comme un roman noir musical, suite de petites fictions ombrageuses, qui conduisent de « La Plage » à « La Tombe ». De sa voix que l’on compare à celle du jeune Gainsbourg, accompagné de sa guitare, il interprète des textes sombres et poétiques.

{}

Lola Lafon

- 17h – salle de concert

Ecrire, chanter, danser, tel est le « triathlon » indispensable de Lola Lafon. Dans son dernier roman, dont le titre est emprunté à une poète américaine féministe et anarchiste de la fin du XIXe siècle, elle évoque un double mouvement, celui de la danse et de l’émeute, autour de la figure de trois femmes résistantes.
Nous sommes les oiseaux de la tempête qui s’annonce, Flammarion, 2011.


Paris en Toutes Lettres au Point Éphémère

Du vendredi 6 au dimanche 8 mai

Spectacles en entrée libre, sans réservation, dans la limite des places disponibles.

- Programme complet : Paris en Toutes Lettres

- Point Éphémère

Point Éphémère
200 Quai de Valmy • 75010 Paris - Métro Jaurès (lignes 5, 2 et 7 bis) • Louis Blanc (ligne 7) - Bus 26 /46 / 48

Téléphone : 01 40 34 02 48 - info chez pointephemere.org

Partagez cet article :


Réactions
modération a priori

A cause du SPAM ce forum est modéré :

- Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.
- l'insertion de code, ou la mise en forme de votre texte est désactivée
- les commentaires comportant des liens sont supprimés.

Si vous souhaitez faire connaitre votre activité, contactez nous plutôt que de poster un commentaire, ce sera beaucoup plus valorisant et efficace pour votre activité.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Les Marchés de Paris

Chaque jour a son ou plutôt ses marchés à Paris, sauf le lundi, cela vaut toujours le (...)

Les restos du cœur - Aide alimentaire

Fondés par Coluche en 1985, les Restos du Cœur est une association loi de 1901, (...)

Jam sessions, Paris et banlieue

Amène ta pelle, que ce soit une Gibson ou une Fender, ou alors emmène ton sax ou tes (...)

Claude Bourguignon - Protéger les sols pour (...)

C’est si simple quand c’est bien expliqué ! En savoir plus sur le laboratoire de (...)

Les Compagnons Charpentiers des Devoirs du (...)

Tour de France ? Il ne s’agit nullement ici de vélo, mais d’une tradition qui remonte à (...)

Mémoire de la gare de Ménilmontant

Ce montage vidéo a été réalisé par l’association « La Ville des Gens » et à été terminé en (...)

Henri Krasucki

Henri Krasucki s’était engagé très tôt, dès l’occupation, dans la Résistance. Il fut parmi (...)

Cour de la Métairie

Rédaction initiale : 2013 ; révision au 11 octobre 2017. Si étonnant que cela (...)

La « descente de la Courtille »

Attention, rédaction en cours de révision. Chantier ouvert le 31 octobre. 2017. (...)

Le pavillon chinois de la rue de la Chine

Crédit photo Dg Avant-propos J’ai habité 7 années, rue de la Chine au numéro 7. Mes (...)

Promenade à travers l’Histoire… de Belleville

J’ai foi dans l’avenir, je suis Bellevillois ! Peut-on trouver l’explication de cette (...)

Les Piscines Municipales

De Saint Ouen à Montreuil et du 10ème au 20ème, pour vous détendre, allez faire un petit (...)

Les sorties : mercredi 25 mai