Théâtre

370 visites sur cet article

Toxic Azteca Songe

Texte surprenant sur le Mexique, « Toxic Azteca Songe » évoque le mystère et la cruauté d’un pays bouleversé et en pleine mutation.

Tout commence lors d’une résidence d’écriture au Mexique. Fabrice Melquiot
réunit des documents, saisit des matériaux et parcourt avec Manuel Ulloa-Colonia un bout du pays, de Mexico à Ciudad Juarez, afin de nourrir le texte, qu’il achèvera à son retour en France. Un texte interprété lors de ce spectacle par des comédiens français et mexicains.
{}


Auteur : Fabrice Melquiot - Mise en scène et décor : Manuel Ulloa-Colonia - Avec : Paola Cordova, Laurent Charpentier, Odille Lauria, Giovanni Ortega, Chloé Rejon , Manuel Ulloa-Colonia - Lumière : Juliette Labbaye -
Son : Madame Miniature - Vidéo : Ludovic Rivalan - Assistanat à la mise en scène : Matha Ordoñez, David Duran - Réalisation : Cie « Le Miroir qui fume » et Le Colombier.

Une coproduction du Festival Barroquisimo de Puebla (Mexique), Culturesfrance, L’Ambassade de France au Mexique et Le Miroir qui fume-Théâtre. En Coréalisation avec Le Colombier et la ville d’Aubervilliers.


Évènement

« Écrire le Mexique aujourd’hui »

L’équipe du « Miroir qui fume » organise un après-midi consacré aux tentatives littéraires de rendre compte du Mexique contemporain.

Le Mexique subjugue l’écrivain, natif ou non, affirme Phillipe Ollé-Laprune dans son livre : « Les visiteurs du rêve ». En effet, peu d’endroits ont été visités par autant d’artistes. "Tour à tour terre d’asile, lieu suscitant une légitime curiosité, territoire libre permettant tous les excès ou paradis aux vertus magiques imprégnées de savoir ancestral, le Mexique n’a jamais laissé indifférents ces témoins si particuliers que sont les écrivains en voyage". « Toxic Azteca songe » s’inscrit pleinement dans cette tradition littéraire, mais le pays n’est peut-être plus celui qui s’est offert en leur temps à Artaud, Kérouac ou Burroughs. En quoi aurait-il changé ?

Samedi 30 Avril dès 17h00

Gratuit sur réservation


© Pierre Grosbois

« Toxic Azteca Songe »

Jusqu’au 8 mai 2011
Du Lundi au Samedi à 20h30
Dimanche à 17h00 - Relâche le Jeudi

Tarif : 13 € - Tarif réduit : 9 €
Bagnoletais : 8 € - Tarif moins de 18 ans : 4,5 €

Tarif préférentiel : 8 € (habitants d’Aubervilliers ou sur présentation d’un mail de la Ville des Gens).

Réservations : 01 43 60 72 81

Fax : 09 64 07 31 84

letheatreducolombier chez orange.fr

Site : Le Colombier

Partagez cet article :


Réactions
modération a priori

A cause du SPAM ce forum est modéré :

- Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.
- l'insertion de code, ou la mise en forme de votre texte est désactivée
- les commentaires comportant des liens sont supprimés.

Si vous souhaitez faire connaitre votre activité, contactez nous plutôt que de poster un commentaire, ce sera beaucoup plus valorisant et efficace pour votre activité.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Les Marchés de Paris

Chaque jour a son ou plutôt ses marchés à Paris, sauf le lundi, cela vaut toujours le (...)

Les restos du cœur - Aide alimentaire

Fondés par Coluche en 1985, les Restos du Cœur est une association loi de 1901, (...)

Jam sessions, Paris et banlieue

Amène ta pelle, que ce soit une Gibson ou une Fender, ou alors emmène ton sax ou tes (...)

Claude Bourguignon - Protéger les sols pour (...)

C’est si simple quand c’est bien expliqué ! En savoir plus sur le laboratoire de (...)

Les Compagnons Charpentiers des Devoirs du (...)

Tour de France ? Il ne s’agit nullement ici de vélo, mais d’une tradition qui remonte à (...)

Mémoire de la gare de Ménilmontant

Ce montage vidéo a été réalisé par l’association « La Ville des Gens » et à été terminé en (...)

Henri Krasucki

Henri Krasucki s’était engagé très tôt, dès l’occupation, dans la Résistance. Il fut parmi (...)

Cour de la Métairie

Rédaction initiale : 2013 ; révision au 11 octobre 2017. Si étonnant que cela (...)

La « descente de la Courtille »

Attention, rédaction en cours de révision. Chantier ouvert le 31 octobre. 2017. (...)

Le pavillon chinois de la rue de la Chine

Crédit photo Dg Avant-propos J’ai habité 7 années, rue de la Chine au numéro 7. Mes (...)

Promenade à travers l’Histoire… de Belleville

J’ai foi dans l’avenir, je suis Bellevillois ! Peut-on trouver l’explication de cette (...)

Les Piscines Municipales

De Saint Ouen à Montreuil et du 10ème au 20ème, pour vous détendre, allez faire un petit (...)

Les sorties : dimanche 5 juillet