La ville des gens : 20/août
Théâtre - Fernando Pessoa

L’Ode Maritime

En 1915 Fernando Pessoa publiait L’Ode maritime, l’une des œuvres majeures de notre temps, préfigurant Maïakovski, Joyce, Kafka, Beckett …

Cette œuvre, inconnue en France avant les années 80, est signée Alvaro de Campos, l’un de ses trois « hétéronymes » fondamentaux, projections de lui-même en des personnes différentes.

JPEG - 42.2 koAlvaro de Campos est ingénieur naval, voyageur, poète futuriste, fondateur de mouvements aux manifestes vengeurs. C’est ce poète exalté qui écrit L’Ode maritime, dont nous proposons aujourd’hui une interprétation fervente sous la forme d’un Odatorio.

Le narrateur y est seul sur un quai désert d’où il regarde l’indéfini. Dans l’intervalle entre l’apparition d’un paquebot et la disparition d’un autre navire dans la brume de dieu, il se laisse emporter dans une dérive fantasmagorique, qui mêle ses propres souvenirs d’enfance, ses rêves d’aventures avec les pirates de L’île au trésor, aux épopées maritimes et à la conquête de nouveaux mondes.


L’Ode maritime, véritable raz-de-marée païen, détruit dans sa submersion tous les ancrages à l’ordre monothéiste, moral et conformiste installé depuis des siècles en Occident. Elle est en même temps, pour Fernando Pessoa et l’enfant qu’il est toujours resté, le départ d’une quête au-delà de l’indéfini vers l’ailleurs, la vraie vie.


Nous avons choisi de traiter ce récit aux multiples remous comme une partition musicale et d’y faire entendre les différentes « voix écrites » qui font écho aux différents personnages évoqués par l’auteur, l’écrivain solitaire.
 
De Fernando Pessoa
Adapatation : Daniel Dubois
Avec : Bernadette Onfroy, Françoise Ducos


L’Ode Maritime

Théâtre

Du 2 au 19 octobre 2015

- Vendredi - 20h30
- Samedi 19h
- Dimanche - 17h
- Lundi - 19h

Le Local / Ombre en lumière - 18 rue de l’Orillon - 75011 Paris - Métro Belleville

Agenda

Théâtre Le Local / Cie Ombre en lumière

18 rue de l’Orillon - 75011 Paris - Métro Belleville