La ville des gens : 27/septembre
Exposition - Pioc Ppc, artiste urbano-champêtre

Pioc Ppc

Pioc Ppc, sous ce pseudonyme d’agent secret, se cache un chamane gapençais, pour qui l’univers est un tout indivisible : humains, animaux et plantes ne subsisteront qu’en parfaite symbiose.

Pioc est porte-parole du grand sachem kiowa Lone Wolf, des prémonitions du Grand Esprit : « L’homme n’a pas tissé la toile de la vie, il n’est qu’un fil de tissu. Tout ce qu’il fait à la toile, il le fait à lui-même. »

JPEG - 128.6 ko

Son totem, le loup. En voilà un qui a connu les fortunes les plus diverses, de Romulus à Perrault pour ne citer qu’eux ! Il en a vu de toutes les couleurs, et c’est en opposition au manichéen du tout noir ou tout blanc que la palette polychrome de Pioc s’empare des nuances de gris.

JPEG - 142.7 ko

Habitué des longues traques photographiques, à l’affut derrière un bosquet, le nez à contre-vent, Pioc sait qu’un " loup y es-tu ? " ne suffira pas à faire apparaître le canidé. Patience et persévérance sont des qualités indispensables.

Il intègre un temps la meute des graffeurs lupins de la « Power Paint Connexion », les redoutables « p.p.c. ». Total freestyle, hip hop et skating.

Montagnard, dans les frimas d’un matin automnal, Pioc est loup pour le sanglier. Une régulation nécessaire et… propice à de solides agapes avec quelques anciens autour d’un cuisseau boursouflé par les griffures enflammées du brasier.
 
Apiculteur, il arpente les sentiers caillouteux des premiers contreforts alpins, en ami, médecin, partenaire attentionné de ces dames ouvrières, sentinelles de la qualité environnementale. Si Pioc prélève leur production royale, c’est en « artpiculteur » qu’il customisera la ruche.

Pioc suit la route qu’il s’est lui-même choisie, sans compromis ni concession. « De tous vos repas. Je ne veux en aucune sorte. Et ne voudrais pas même à ce prix un trésor » balançait l’Ysengrin à la gueule du chien de La Fontaine.

Artiste, louvetot d’une mère créative, éprise de culture, il demeure fidèle au clan et à sa tradition.

En loup solitaire, il pose la patte Pioc, toute en variations graphiques, fresques murales, sculptures ou toiles de lin. Acrylique, marqueur, pochoir, collage, toute technique est la bienvenue, pourvu qu’elle soit compagne d’une œuvre fidèle à son imaginaire. Jean-Luc Hinsinger - http://www.lesinfluences.fr

JPEG - 117.3 ko

Pioc Ppc vit et travaille à Gap (Hautes Alpes), il a fait entrer son loup coloré dans les rues de Paris, il y a quelques années déjà. Le loup est un thème qu’il aborde d’un point de vue tant symbolique que biologique… Il s’intéresse beaucoup aux loups qu’il a approchés de près dans la montagne et pris en photo dans des conditions extrêmes. Ce travail est une réflexion sur le bien et le mal, mais aussi sur la tolérance et la différence.


JPEG - 118.3 ko

Dimanche 11 octobre de 14h à 19h

Catalogue de l’exposition
Dédicace du catalogue de l’exposition
 
Pioc Ppc - Catalogue de l’exposition
44 pages - Format 21 x 21 cm
Tirage limité à 100 exemplaires, numérotés et signés par l’artiste
Edition Octobre 2015
© Pioc Ppc / Le cabinet d’amateur

Pioc Ppc

Exposition - Pioc Ppc, artiste urbano-champêtre

Du jeudi 1er au dimanche 18 octobre 2015

Vernissage le jeudi 1er octobre à partir de 18h

Le Cabinet d’Amateur - 12 rue de la Forge Royale - 75011 Paris - Métro Faidherbe-Chaligny / Ledru-Rollin

Agenda

Le Cabinet d’Amateur

12 rue de la Forge Royale - 75011 Paris - Métro Faidherbe-Chaligny / Ledru-Rollin