La ville des gens : 29/octobre
Les cycles culturels de la Mairie du 11e

La lutte, la bohème et l’industrie : une histoire des arts au 19e siècle (1789-1914)

Théâtre, histoire de l’art, musique, mémoire : une programmation riche et variée vous attend ! Mis en place depuis 2014 par la Mairie du 11e, les cycles culturels reprennent du service cette année.

Conférences, concerts, visites : la Mairie du 11e vous propose une initiation aux savoirs, à l’art ou encore à l’histoire et la musique.

JPEG - 55.4 koUne offre gratuite qui n’en demeure pas moins exigeante et qui permet à tous les habitants de s’ouvrir à de nouveaux horizons.

Cette série de conférences propose un panorama de l’histoire des arts au 19e siècle en huit volets. Pour découvrir les chefs-d’œuvre du siècle de l’industrie mais aussi les interactions entre beaux-arts et musique, littérature et architecture, philosophie et design.

Un mercredi par mois à 19h d’octobre 2015 à mai 2016
Dans la salle des mariages de la Mairie du 11e



Mercredi 23 mars 2016 à 19h
 
L’académisme régénéré (1874 -1890)
Ironie de l’histoire de l’art : c’est quand l’avant-garde a finalement réalisé avec la Bohème le projet de révolution politique que portait la Révolution de 1848 que les artistes se prennent de nostalgie pour l’académisme. Les circonstances politiques l’expliquent : le drame de l’occupation de la France par la Prusse, la guerre civile et la répression de la Commune de Paris ont temporairement rendu du crédit aux institutions artistiques traditionnelles, que ne contredisent plus des impressionnistes reconnus et satisfaits. C’est la dernière heure de gloire des grands ateliers, qui tentent la synthèse de la hiérarchie académique, de la bohème et de l’esprit moderne.


Mercredi 13 avril 2016 à 19h
 
La parenthèse symboliste (1890-1900)

Parmi les académismes populaires modernes qu’a fait émerger le conformisme artistique et politique des années 1870, le symbolisme est le premier des académismes populaires modernes marqué par une forte mélancolie des institutions et de la culture artistique d’ancien régime, mais aussi par l’irrationalisme, la magie et des sciences occultes. Cette septième séance étudiera les langueurs comme les fulgurances de cet art d’où émergent tous les pionniers de l’art moderne, à commencer par Picasso.



Mercredi 18 mai 2016 à 19h
 
L’essor d’un art nouveau (1900-1914)
Notre ultime séance posera la question de l’émergence d’un art radicalement nouveau, celui du 20e siècle. Son esprit contemporain était-il déjà en germe, dès 1863, dans le Déjeuner sur l’herbe de Manet ? Dans ce cas il serait l’héritier direct du 19e siècle. Ou bien faut-il voir son acte de naissance dans les Demoiselles d’Avignon de Picasso (1907), c’est-à-dire dans une œuvre qui s’oppose en tous points aux caractères les plus partagés par les arts depuis 1800 ? L’abstraction, que Picasso n’adopta jamais pleinement, apparaîtra ici comme un legs inattendu du 19e siècle.


JPEG - 22.3 ko

La lutte, la bohème et l’industrie : une histoire des arts au 19e siècle (1789-1914)

Les cycles culturels de la Mairie du 11e

- Un mercredi par mois à 19h d’octobre 2015 à mai 2016
- Dans la salle des mariages de la Mairie du 11e
- Entrée libre
- Standard : 01 53 27 11 11

Mairie du 11e - 12, Place Léon Blum - 75011 Paris - Métro Voltaire (9) - Bus : 46, 56, 61, 69 - Station Vélib’ n°11024

Agenda

Mairie du 11e

12, Place Léon Blum - 75011 Paris - Métro Voltaire (9) - Bus : 46, 56, 61, 69 - Station Vélib’ n°11024