La ville des gens : 18/décembre
Portraits de résistants

Gabriel Pioro


Président du Comité de Libération du 19è arrondissement, Gabriel Pioro est né le 21 mars 1899 à Paris. Professeur agrégé d’histoire, il enseigne à Paris et en province et aussi à l’étranger en Pologne et en Égypte.


Gabriel Pioro.C’est au début de l’année 1942 qu’il entre dans la Résistance avec le « Comité de Libération Universitaire » et en juin 1943 il rejoint les « Francs Tireurs et Partisans » en région parisienne avec le « Front National de Lutte pour l’indépendance Nationale ».

Sous le pseudonyme de « Pierre » il devient le responsable de cette organisation dans le 19ème arrondissement, chargé du recrutement des FTPF et de l’organisation des « milices patriotiques » qui participeront à l’insurrection parisienne d’août 1944. À ce titre il portait le grade de commandant FFI.

Le 18 mai 1944, sur directive du Conseil National de la Résistance, un « Comité local de Libération (CLL) » est mis en place dans l’arrondissement. Il comprend toutes les organisations de Résistance du 19ème. Gabriel PIORO en est désigné le Président. C’est au cours des réunions clandestines du « Comité Local de Libération », le CLL, que furent prises les décisions pour la préparation de l’insurrection et la mise en place des moyens essentiels pour faire face aux problèmes de sécurité et des besoins vitaux de la population.

Le CLL tenait ses réunions clandestines dans les locaux d’une petite usine située au 14 rue des Annelets appartenant à Monsieur BOUR, lui-même membre du CLL. Une plaque commémorative a été apposée à l’emplacement où se trouvait cet établissement, aujourd’hui remplacé par un immeuble d’habitations. Une autre plaque, est également présente en haut de l’escalier d’honneur de la mairie, qui rappelle cet évènement.

Gabriel PIORO a pris une part active à la formation du bataillon FFI, le 4/22, surnommé « Belleville-Villette » dans lequel de nombreux volontaires viendront s’engager durant l’insurrection. Cette unité FFI formera ensuite le 2è bataillon du 46è régiment qui, après la libération de Paris, s’illustrera dans les derniers combats de la poche de Royan en Charente-Maritime.

C’est le 19 août 1944 que la Résistance s’empare de la mairie et y installe officiellement le « Comité de Libération ». La légalité républicaine et la souveraineté du pays sont rétablies et les instances de Vichy supprimées. Gabriel PIORO devient le Maire du 19ème libéré, il le restera jusqu’en 1950.



ANACR 19ème

Pour tous renseignements et adhésion, écrire au président :
- Mr Robert Endewelt - 28, rue Botzaris - Escalier 1 - 75019 Paris
- ou par courriel : robert.endewelt chez laposte.net
- Siège social : ANACR 19ème - Maison du Combattant et des Associations - 20, rue Édouard Pailleron - 75019 Paris

En savoir plus : ANACR 19ème

Touts droits réservés © ANACR

Toute reproduction partielle ou totale de cet article hors du cadre privé ou scolaire doit faire l’objet d’une demande auprès de l’association ANACR 19ème ou de la Ville des Gens : info chez des-gens.net - 01 77 35 80 88.
- ou par courriel : robert.endewelt chez laposte.net