La ville des gens : 4/mars

La Villette à la recherche d’une image


Histoire

Née dans le quartier de parents et grands parents chevillards, je connaissais très bien ces deux bâtiments situés juste à l’entrée des Abattoirs de la Villette, côté Porte de la Villette.

Ils dataient de l’époque Napoléon III et formaient un ensemble avec l’horloge qui se dressait. un peu en retrait au milieu d’une grande place.
 
Bâtiments d’octroi et d’administration, ses services contrôlaient les entrées et
les sorties d’animaux et de viandes.

En effet, à la sortie durant des années, autant piéton que véhicule sortant de la marchandise devaient auparavant obtenir un bon de sortie.

Les voitures à chevaux, puis automobiles étaient pesées sur les grandes bascules situées sur le côté des bâtiments.

Avec les années, leur destination devint seulement celle de bâtiments abritant les services administratifs de l’abattoir et une partie habitation.

À cette époque, La Villette était une ville avec des rues bordées d’arbres, les carrés des échaudoirs à bœufs, à veaux, à moutons, les bouveries, les bergeries et tous les bâtiments des métiers annexes.

Une ville qui s’animait très tôt le matin. Un monde vivant où chacun se connaissait, s’appréciait, et qui, le soir venu, se vidait de ses membres qui rejoignaient leurs habitations dans les quartiers environnants.

Inoccupés en partie suite au départ de toute l’activité de La Villette vers le
marché de Rungis, un des bâtiments devint de Janvier 1976 à Juillet 1980 le siège soc1al de la Banque Gravereau, spécialisée dans les métiers de la viande ; à son tour, elle dut s’en aller pour laisser place aux démolisseurs.

Ces bâtiments en pierre de taille, témoins du passé, avaient cessé d’exister et, avec eux, La Villette d’une époque s’étendant sur une centaine d’années.


Simone DUHEM

JPEG - 81.4 ko

Photo de B. Guillerey.


Article mis en ligne par Mr Antoine Seck, collaborateur à La Ville des Gens, actualisé en septembre 2013.

Quartiers Libres, le canard de Belleville et du 19ème (1978-2006) numérisé sur le site internet La Ville des Gens depuis 2009.

Consultez les archives et les nouveaux articles jamais parus dans la version papier de Quartiers Libres numérique

Toute utilisation en dehors du cadre privé ou scolaire doit faire l’objet d’une demande auprès de l’association Quartiers Libres et/ou de la Ville des Gens

Quartiers Libres - Contact et renseignements :

Michel Fabreguet et Richard Denis :quartierslibr1 chez gmail.com

La Ville des Gens - Salvatore Ursini

Rédacteur – Chargé des relations avec les publics

Téléphone 01 77 35 80 88 / Fax 01 40 36 81 57

Nous contacter

Consultez nos archives sur :
Quartiers Libres Numérique sur la Ville des Gens