La ville des gens : 24/janvier
Portraits de résistants

Yvonne VALLET et Georges URBINI


Deux combattants FTP du groupe Valmy. Ils étaient tous deux entrés très tôt dans la Résistance dans le domaine de l’information avant de passer à la lutte armée avec les Francs-Tireurs et partisans du groupe Valmy à Paris.

Yvonne Vallet habitait 10 rue Paul de Kock. Elle fut tout d’abord responsable de la répartition et de la distribution clandestine du journal « L’Humanité » pour plusieurs arrondissements de Paris.

Elle connut une première arrestation par des agents de la voie publique au cours d’une distribution de tracts sur le marché Secrétan. Conduite au commissariat de la rue Pradier, puis transférée à celui de la Mairie, rue Armand Carrel, elle bénéficiera d’une certaine mansuétude de la part des policiers qui la laisseront repartir libre. Cette activité se poursuivra jusqu’à l’arrestation en 1941 de son responsable, André Brechet. Ce résistant sera condamné à mort par les autorités de Vichys et guillotiné dans la cour de la prison de la Santé.

A la suite de cette arrestation, Yvonne Vallet entre dans la clandestinité et s’engage aux FTP dès la constitution du groupe Valmy en région parisienne. Elle y retrouve notamment George Urbini qui habite lui aussi dans le 19ème, impasse Grimeau. Ce groupe comprend quatre détachements placés sous le commandement de Gaston Foccardi. Yvonne Vallet en est l’agent de liaison.

A la fin de l’année 1942, presque tous les membres du groupe sont arrêtés par les « Brigades Spéciales » de la Préfecture de Police. Elle est arrêtée le 29 octobre 1942, rue de Pontoise chez son oncle où elle se cachait.

Yvonne Vallet est transférée à la prison de Frènes d’où elle sera déportée au camp de Rawensbrück. Elle sera libérée le 25 avril 1945, peu avant la capitulation allemande.

George Urbini est né le 25 novembre 1907 à Baglia-Baden en Italie. Arrêté lui aussi, il est interné au fort de Romainville le 24 février 1943 puis déporté à Mauthausen le 23 mars 1943 d’où il sera libéré par les alliés le 5 mai 1945.

George Urbini était le chef du 3è détachement FTP du groupe Valmy.

L’action du groupe fut considérable : une quarantaine d’opérations effectuées en région parisienne, parmi lesquelles l’attaque contre le « soldaten kino », le cinéma REX réservé à la whermarcht sur les Grands boulevards, la sensationnelle opération contre les pylônes de la station militaire radio de Sainte-Assise et particulièrement l’attaque rue de Crimée contre une formation militaire allemande qui défilait dans cette rue tous les jours pour relever la garde d’un dépôt de la rue Petit.

Le journal local « La Voix du 19ème », avait publié en 1951 le récit de la préparation et de l’exécution de cette attaque à la grenade dans la rue de Crimée avec l’illustration ci-dessus.


ANACR 19ème

Pour tous renseignements et adhésion, écrire au président :
- Mr Robert Endewelt - 28, rue Botzaris - 75019 Paris
- ou par courriel : robert.endewelt chez laposte.net
- Siège social : ANACR 19ème - Maison du Combattant et des Associations - 20, rue Édouard Pailleron - 75019 Paris

En savoir plus : ANACR 19ème

Touts droits réservés © ANACR

Toute reproduction partielle ou totale de cet article hors du cadre privé ou scolaire doit faire l’objet d’une demande auprès de l’association ANACR 19ème ou de la Ville des Gens : info chez des-gens.net - 01 77 35 80 88.