Aller au contenu | Aller au menu

Q.L N° 016 - PRINTEMPS 1982

160 visites sur cet article

À La Villette


Le point de vue du Collectif La Villette

Des projets pour La Villette… Et les habitants ?

Les projets gouvernementaux

Sur les terrains des anciens abattoirs de La Villette qui appartiennent à l’État, le gouvernement a décidé d’implanter :

- Le Musée National des Sciences et des Techniques, dans le grand bâtiment des anciens abattoirs, situé du côté de la Porte de La Villette,
- Du côté de la Porte de Pantin, un Auditorium (salle de concert), le Conservatoire National Supérieur de Musique, des ateliers de musique électro-acoustique, et un Musée de la Musique.
- Enfin un Parc de 30 hectares, dont la forme et le contenu restent encore à définir ; et qui va faire l’objet : d’un Concours International.

Leurs conséquences sur le quartier
Ces réalisations d’ampleur régionale et nationale modifieront considérablement la vie de nos quartiers.

Aux alentours, de tels projets ne pourront que favoriser la montée des prix des loyers et la spéculation foncière, chassant ainsi les populations les plus défavorisées.

Le gouvernement n’a prévu sur ces terrains que des aménagements de prestige qui n’intègrent pas les équipements nécessaires aux besoins des habitants des quartiers environnants.

Sur ce grand terrain (2 fois et demi plus grand que les Buttes-Chaumont) doivent pouvoir prendre place à côté des équipement nationaux, les aménagements nécessaires aux habitants des quartiers environnants.

Nous, habitants, nous avons notre mot à dire !
Le 19ème arrondissement, défavorisé au niveau des emplois et des logements sociaux, manque d’équipements collectifs (crèches, écoles, lieux de rencontres, centre de santé, lieux de détente,…). Habitants de quartier, nous devons exiger de la Mairie de Paris et de l’État qu’ils répondent à nos besoins et luttent efficacement contre la spéculation foncière .

Le Collectif La Villette, créé par des habitants et des associations du 19ème arrondissement a pour but d’obtenir des pouvoirs publics une large et réelle information, puis l’organisation d’une consultation pour que les habitants prennent part aux décisions concernant l’aménagement du "Parc de La Villette" et de ses alentours.

Nous réclamons notamment l’organisation tripartite (Associations, État, Mairie de Paris) d’une enquête auprès des habitants sous forme "d’audition publique", suivie d’une consultation permanente.

Nous ne cessons d’interpeller la Mairie de Paris et l’État pour qu’ils prennent des mesures efficaces contre la spéculation foncière.

Pour exiger cette information et cette consultation, agissez avec nous, contactez-nous au (…). Le Collectif est ouvert à tous.

L’avis du Dragon…

Un entretien exclusif avec le Dragon de La Villette.

Les journalistes d’Antenne 2 et de FR3 ont failli m’interwiever. Ils y ont finalement renoncé.

Dans le plus grand désert urbain d’Europe, je suis actuellement le seul symbole de vie et il ne faut pas trop le montrer. Je suis tout juste bon à être filmé, mais pas pour prendre la parole.

Je tiens à remercier ici Jacques Rivette pour m’avoir longuement laisser m’exprimer dans son admirable film "Le Pont du Nord". En voilà un qui a
compris le fond des choses.

Deux choses m’ont épaté ces derniers mois :
- "L’ampleur" du changement : Jack Lang, quel poète, quelle force dans la façon dont il remplace d’Ornano dans le triumvirat des Chefs de la"Cité de La Villette" : mes oreilles sont encore abasourdies de la façon dont il a su emballer le projet du précédent septennat avec le vocabulaire du changement.

J’attends avec impatience sa nouvelle conférence de presse du 30 Avril pour savoir si le programme du concours international prévoit que l’on me repeigne
aux couleurs du changement dans le "Thélème" qu’il nous a promis. En attendant, je dévore "La nouvelle alliance" le livre d’Ilia Prégorine, la bible des nouveaux technocrates.

Le coût de l’opération qui se met en place : 700 millions de Francs de crédits d’équipement dans le budget de 1982 et 48 millions de francs de crédits de fonctionnement dont 30 millions pour le pléthorique personnel de l’Établissement Public.

Je ne sais pas si quelques centimes sont prévus pour la concertation réclamée par les habitants.

Propos recueillis le 25 Avril 1982 par Frédéric Saens



Utilité Publique

Pour la première fois les habitants vont avoir leur mot à dire, mais pour que soit déclarée d’utilité publique l’acquisition, sans doute par voie d’expropriation, par l’Agence foncière et technique de la Région Parisienne (A.F.T.R.P.) au nom de l’État, de l’entreprise foncière située au 4-6, Rue Adolphe Mille, en bordure des anciens abattoirs, nécessaire à la réalisation du Parc de La Villette. Une enquête aura lieu à la Mairie Annexe du 19ème du 3 au 28 mai inclus.

À cette occasion seront, peut-être, enfin présentés plus d’éléments concernant le parc, le "Musée" National des Sciences et de l’Industrie et la Cité de la Musique.

Jack Lang devrait, lui, lever, le 30 Avril, dans une conférence de presse, le voile sur le concours international concernant l’aménagement du parc.


Dernière minute

L’Établissement Public du Parc de La Villette envisage
d’organiser une réunion publique au Théâtre Présent le Lundi 24 Mai 1982, dans la soirée pour présenter le Musée et l’Aménagement du Parc.



Et les habitants ?

Texte du tract diffusé par le Collectif La Villette lors des journées d’études sur La Villette des 9 et 10 février 1982.

* * * * * * *

La décision d’implanter un musée à La Villette a été prise dans le secret par le précédent gouvernement. Cette équipement, dans son principe, n’est pas remis en question.

Qu’en est-il :

- De ses objectifs : pour quelles sciences ? Pour quelle technologies ? Pour quelles structures ? POUR QUI ?
- De sa conception ?
- De son fonctionnement ?
- De son coût ?
- De son rapport avec son environnement urbain ? L’aménagement des 55 hectares bouleversera la vie des quartiers voisins et c’est seulement sur 5 hectares que sera réalisé ce "musée".

Comment seront aménagés les 50 hectares restants ?

Le Collectif La Villette s’est crée après le 10 mai pour concrétiser localement la volonté de concertation et de dialogue du nouveau pouvoir ; les premières démarches du collectif ont été de s’adresser aux différentes instances (Établissement Public du Parc de La Villette, Mairie de Paris, Élysée, ministères,…) afin d’obtenir une concertation dans l’esprit d’une AUDITION PUBLIQUE pour que les habitants des quartiers des alentours de La Villette :
- soient largement informés,
- participent aux études, réflexions et décisions intéressant leur quartier.

LE COLLECTIF ATTEND TOUJOURS UNE RÉPONSE OFFICIELLE.


Petite ceinture

Elle est le sujet d’un splendide ouvrage illustré de Bernard Tardieu, Pierre Pitrou et Jacques Reda "Le chemin de fer de petite ceinture". Elle est un des lieux de dérive dans le "Pont du Nord", le grand jeu de l’oie urbain qu’a réalisé Jacques Rivette et qui mène à… La Villette. Elle est l’objet d’une étude de la part de l’Office d ’H.L.M de la Ville de Paris sur le tronçon qui menait aux anciens abattoirs de La Villette : des logements sociaux, des équipements de quartier et une coulée verte reliant les Buttes-Chaumont au Parc de La Villette y seraient envisagés : une affaire à suivre de très près. Nous en reparlerons…


Mis en ligne en mars 2014.

Quartiers Libres, le canard de Belleville et du 19ème (1978-2006) numérisé sur le site internet La Ville des Gens depuis 2009.

Consultez les archives et les nouveaux articles jamais parus dans la version papier de Quartiers Libres numérique

Toute utilisation en dehors du cadre privé ou scolaire doit faire l’objet d’une demande auprès de l’association Quartiers Libres et/ou de la Ville des Gens

Quartiers Libres - Contact et renseignements :

Michel Fabreguet et Richard Denis :quartierslibr1@gmail.com

La Ville des Gens - Salvatore Ursini

Rédacteur – Chargé des relations avec les publics

Téléphone 01 77 35 80 88 / Fax 01 40 36 81 57

Nous contacter

Consultez nos archives sur :
Quartiers Libres Numérique sur la Ville des Gens

Partagez cet article :


Réactions
modération a priori

A cause du SPAM ce forum est modéré :

- Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.
- l'insertion de code, ou la mise en forme de votre texte est désactivée
- les commentaires comportant des liens sont supprimés.

Si vous souhaitez faire connaitre votre activité, contactez nous plutôt que de poster un commentaire, ce sera beaucoup plus valorisant et efficace pour votre activité.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Thematiques Quartiers Libres par Thèmes
Archives des numéros