Aller au contenu | Aller au menu

Exposition

209 visites sur cet article

La médecine chinoise, une médecine mal connue


JPEG - 188.7 ko

Pharmacien dosant les ingrédients utiles à la composition des remèdes. Gouache - 2e moitié du XIXe siècle - Musée d’ethnologie, Berlin - Document Établissement Public du Parc de La Villette.


Les médecines chinoises constituent une source de réflexion à la dimension de la Chine et nous entraînent très au-delà de l’histoire et de la pratique médicale, vers une certaine philosophie de l’être et de l’universel.

Pourquoi constate-t-on un attrait grandissant pour les médecines dites naturelles ? Que recherchons-nous en nous intéressant à la médecine chinoise ? Que connaissons nous de ces pratiques millénaires ? Quelle est la place de cette médecine traditionnelle dans la Chine contemporaine ? Autant de questions qui sont abordées dans cette exposition.

Même si elle bénéficie souvent d’a priori positifs, la médecine chinoise est une
médecine mal connue, trop rapidement qualifiée de médecine douce, et l’Europe réduit bien souvent les pratiques médicales chinoises à l’acupuncture alors que, par exemple, la pharmacie a toujours été une tradition majeure, à tel point que le médecin fut longtemps l’assistant du pharmacien, et que la prévention déjà préconisée voici plus de 2000 ans par la médecine chinoise est voisine ou en tout cas parente du principe de précaution dont notre société moderne tient désormais à se prévaloir.

Si nous avons une notion du Yin et du Yang, nous savons rarement qu’ils ne sont qu’une des composantes d’un système dit "des correspondances Il où les agents de l’univers (saisons, matières, animaux … ) tout comme les organes du corps humain sont organisés en relations complexes selon une logique cyclique universelle ; c’est la recherche permanente et dans tous les domaines et particulièrement dans celui de la santé des "équilibres", la maladie provenant étant au contraire le fruit de l’harmonie du corps comme de l’esprit et de l’environnement.

L’exposition propose tout autant de comprendre les systèmes de pensée à la source de cette médecine que d’en approcher les différentes thérapies et elle aborde les médecines chinoises selon trois thèmes :
- les théories fondatrices,
- la genèse des thérapies majeures,
-puis leurs applications, jusqu’à nos jours.
Avec, en outre des visites-ateliers sur l’art du thé en Chine, la Calligraphie chinoise, Qi Gong des animaux, Mon corps : cet univers.

Gérard Juteau


Article mis en ligne en 2010 par Mr Antoine Seck, collaborateur à La Ville des Gens, actualisé en février 2014.

Quartiers Libres, le canard de Belleville et du 19ème (1978-2006) numérisé sur le site internet La Ville des Gens depuis 2009.

Consultez les archives et les nouveaux articles jamais parus dans la version papier de Quartiers Libres numérique

Toute utilisation en dehors du cadre privé ou scolaire doit faire l’objet d’une demande auprès de l’association Quartiers Libres et/ou de la Ville des Gens

Quartiers Libres - Contact et renseignements :

Michel Fabreguet et Richard Denis :quartierslibr1@gmail.com

La Ville des Gens - Salvatore Ursini

Rédacteur – Chargé des relations avec les publics

Téléphone 01 77 35 80 88 / Fax 01 40 36 81 57

Nous contacter

Consultez nos archives sur :
Quartiers Libres Numérique sur la Ville des Gens

Partagez cet article :


Réactions
modération a priori

A cause du SPAM ce forum est modéré :

- Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.
- l'insertion de code, ou la mise en forme de votre texte est désactivée
- les commentaires comportant des liens sont supprimés.

Si vous souhaitez faire connaitre votre activité, contactez nous plutôt que de poster un commentaire, ce sera beaucoup plus valorisant et efficace pour votre activité.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Thematiques Quartiers Libres par Thèmes
Archives des numéros