Une soupe solidaire

2914 visites sur cet article

Une Chorba pour tous

Créée le 3 décembre 1992, une Chorba pour Tous
est connue pour l’action qu’elle mène grâce à son chapiteau sous lequel elle offre le couvert chaque soir à tous pendant la période du ramadhan.

JPEG - 33.2 ko

Mais l’association propose ses services et ceux de ses bénévoles durant toute l’année sous des formes diverses.

JPEG - 34.7 ko

-  Solidarité quotidienne

Tous les jours, aux alentours de 19h, les bénévoles distribuent pain et bols de chorba au métro Stalingrad.

-  Ateliers d’insertion

L’association a mis en place des ateliers d’insertion socioprofessionnelle destinés à préparer leurs bénéficiaires à l’entrée dans les organismes de droit commun.

JPEG - 52.8 ko

-  Action médiation et santé publique

Depuis 2002 et l’octroi d’un poste "adulte-relais", une Chorba pour Tous propose les services d’une médiatrice en santé publique qui assure un accueil personnalisé et confidentiel. Elle peut fournir une aide pour vos démarches de demande de logement, d’accès aux soins et aux organismes de droit public.

Téléphone : 01 40 36 17 50

E-Mail : direction chez chorbapourtous.org
unechorbapourtous chez yahoo.fr

Site : Une Chorba pour tous

Partagez cet article :


Réactions
par une chorba pour tous - le : 9 janvier 2010

Une soupe solidaire

Les 900 repas distribués à Barbès (XVIIIe) et à Stalingrad (XIXe) tous les soirs, c’est eux. Les 200 colis alimentaires donnés chaque semaine aux familles démunies du nord de Paris, c’est eux aussi. Et la grande tente dressée pendant le mois du ramadan pour offrir une chorba à tous — soupe que l’on boit pour rompre le jeun —, c’est toujours eux.
Mais l’association Une chorba pour tous, née en 1993, a peur pour la suite. Car les locaux qu’elle occupe au 68, rue de Crimée (XIXe) depuis 2005 doivent être rénovés par la Siemp, société immobilière de la Ville de Paris spécialisée dans l’habitat insalubre…
« Nous avons reçu une première lettre qui nous demandait de quitter les lieux le 31 décembre 2009, explique Chafia Azouni, directrice administrative de cette association qui regroupe 4 salariés et 175 bénévoles. Maintenant, il semblerait que nous ayons quelques mois supplémentaires… mais le problème reste intact : nous ne trouvons aucun autre local adapté à nos activités et dans nos moyens à Paris ! » Dans le privé, les prix sont inabordables. Et la Ville de Paris ne trouve pas de locaux à leur proposer.

Problème de la cuisine

Ce ne sont pas les activités administratives qui posent problème—la Chorba propose des cours d’alphabétisation, un suivi social et professionnel, un accueil juridique et des initiations à l’informatique— mais la cuisine.
« La Siemp nous a bien proposé d’autres locaux, mais sans aucun espace pour la cuisine, confirme Chafia. Cette activité est pourtant primordiale pour nous. Elle fait partie de notre identité. » Devant ces inquiétudes, la Siemp tente de temporiser. « Les travaux dans l’immeuble de la rue de Crimée ont pris du retard. L’association peut donc rester pendant quelques mois. Et, si l’on peut, on leur fera de nouvelles propositions. »
La direction des affaires sociales de la Ville de Paris (Dases), qui a rencontré les responsables de l’association à la fin de l’année, adopte, elle, un ton moins réconfortant. « Trouver des locaux avec cuisine pose un gros problème. Et en construire une demande 1 million d’euros d’investissement. » Mais toutes les portes ne sont pas fermées : « Une solution pourrait être de demander à la Chorba de partager des cuisines avec d’autres associations », suggère la Dases qui rappelle que « l’aide alimentaire aux plus démunis est une compétence qui relève de l’Etat et non de la Ville »

Répondre à une chorba pour tous

modération a priori

A cause du SPAM ce forum est modéré :

- Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.
- l'insertion de code, ou la mise en forme de votre texte est désactivée
- les commentaires comportant des liens sont supprimés.

Si vous souhaitez faire connaitre votre activité, contactez nous plutôt que de poster un commentaire, ce sera beaucoup plus valorisant et efficace pour votre activité.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Les Marchés de Paris

Chaque jour a son ou plutôt ses marchés à Paris, sauf le lundi, cela vaut toujours le (...)

Les restos du cœur - Aide alimentaire

Fondés par Coluche en 1985, les Restos du Cœur est une association loi de 1901, (...)

Jam sessions, Paris et banlieue

Amène ta pelle, que ce soit une Gibson ou une Fender, ou alors emmène ton sax ou tes (...)

Claude Bourguignon - Protéger les sols pour (...)

C’est si simple quand c’est bien expliqué ! En savoir plus sur le laboratoire de (...)

Les Compagnons Charpentiers des Devoirs du (...)

Tour de France ? Il ne s’agit nullement ici de vélo, mais d’une tradition qui remonte à (...)

Mémoire de la gare de Ménilmontant

Ce montage vidéo a été réalisé par l’association « La Ville des Gens » et à été terminé en (...)

Henri Krasucki

Henri Krasucki s’était engagé très tôt, dès l’occupation, dans la Résistance. Il fut parmi (...)

Cour de la Métairie

Rédaction initiale : 2013 ; révision au 11 octobre 2017. Si étonnant que cela puisse (...)

La « descente de la Courtille »

Attention, rédaction en cours de révision. Chantier ouvert le 31 octobre. 2017. (...)

Le pavillon chinois de la rue de la Chine

Crédit photo Dg Avant-propos J’ai habité 7 années, rue de la Chine au numéro 7. Mes (...)

Promenade à travers l’Histoire… de Belleville

J’ai foi dans l’avenir, je suis Bellevillois ! Peut-on trouver l’explication de cette (...)

Les Piscines Municipales

De Saint Ouen à Montreuil et du 10ème au 20ème, pour vous détendre, allez faire un petit (...)

Les sorties : mercredi 19 juin