Aller au contenu | Aller au menu

48 visites sur cet article

Au fil de l’eau


JPEG - 64.2 koQue diriez-vous d’une croisière en famille ? A Paris, tout est possible.

Sur la Seine et sur le canal Saint-Martin, deux sociétés : Paris Canal et Canauxrama proposent leurs bateaux aux noms évocateurs : la Guêpe buissonnière, le Canotier, Marcel Camé ou encore Arletty.

N’est-ce pas la manière la plus poétique de se balader à travers la capitale ? Le canal Saint-Martin ne représente-t-il pas sa rue la plus pittoresque ? Longue de ses quatre kilomètres cinq cents, cette promenade offre moult charmes, depuis les ponts tournants, JPEG - 57.6 ko les passerelles en demi-lune et le passage des neuf écluses, sans oublier les nombreuses espèces d’arbres qui bordent les quais et se reflètent dans l’eau. Une autre façon d’apprécier le printemps à Paris.

C’est l’occasion d’organiser une journée bien remplie qui permet de visiter le musée d’Orsay avant d’embarquer quai Anatole France, le matin, pour arriver au parc de la Villette et explorer toutes ses attractions : Cité des Sciences, Géode, Cinémax,… Sur le trajet, on peut admirer le Louvre, la Sainte Chapelle, Notre-Dame, puis le port de JPEG - 56.4 kol’Arsenal où le bateau s’engouffre sous la voûte de la Bastille pour deux kilomètres.

Au sortir du tunnel, on croise des mariniers sur les péniches, des pêcheurs, des amoureux, même si cela ressemble à des images d’Épinal.

De même, on ne peut pas s’empêcher de clamer "Atmosphère !" en passant devant l’hôtel du Nord, à la façon d’Arletty. Quant au dernier monument, la rotonde de Claude Nicolas Ledoux à Stalingrad, il nous fait passer du XVIIIe siècle à l’an 2000 quand on arrive au bassin de la Villette, le terminus.

L’après-midi, à partir de 14h30 jusqu’à 17h30, la promenade se fait dans le sens inverse. Vous pourrez enfin dire qu’à Paris on ne vit pas forcément à 1000 à l’heure car la vitesse de pointe des bateaux n’est que de six kilomètres.


Sylviane MARTIN

Photos (1),(2),(3) © Sylviane Martin
Photos (4) et (5) © H.B.



Article mis en ligne en avril 2015.

Quartiers Libres, le canard de Belleville et du 19ème (1978-2006) numérisé sur le site internet La Ville des Gens depuis 2009.

Consultez les archives et les nouveaux articles jamais parus dans la version papier de Quartiers Libres numérique

Toute utilisation en dehors du cadre privé ou scolaire doit faire l’objet d’une demande auprès de l’association Quartiers Libres et/ou de la Ville des Gens

Quartiers Libres - Contact et renseignements :

Michel Fabreguet et Richard Denis :quartierslibr1 chez gmail.com

La Ville des Gens - Salvatore Ursini

Rédacteur – Chargé des relations avec les publics

Téléphone 01 77 35 80 88 / Fax 01 40 36 81 57

Nous contacter

Consultez nos archives sur :
Quartiers Libres Numérique sur la Ville des Gens

Partagez cet article :


Réactions
modération a priori

A cause du SPAM ce forum est modéré :

- Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.
- l'insertion de code, ou la mise en forme de votre texte est désactivée
- les commentaires comportant des liens sont supprimés.

Si vous souhaitez faire connaitre votre activité, contactez nous plutôt que de poster un commentaire, ce sera beaucoup plus valorisant et efficace pour votre activité.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Thematiques Quartiers Libres par Thèmes
Archives des numéros