Aller au contenu | Aller au menu

Promenade à travers l’Histoire…

3090 visites sur cet article

Belleville la baptisée


Les noms donnés aux lieux de Belleville étaient jadis significatifs de ce qu’ils représentaient. Ainsi furent baptisées les rues d’après vignobles et vergers, sources et fondrières, moulins et monastères.


- La Rrue du Pré-Saint-Gervais se nommait Ruelle des Cerisiers, en 1730.
- La Rue des Bois doit son nom au Bois des Rigoles qui y était situé au XIVe siècle.

- La Rue des Panoyaux fut jusqu’en 1837 un sentier traversant un vignoble dit Le
Pas-Noyaux
, ses raisins étant sans pépins.

- La Rue des Amandiers fut percée en 1672 sur un terrain planté d’amandiers.
- La Rue du Retrait, nommée autrefois Ratrait était un vignoble, encore mentionné en 1530.

- La Rue du Guignier doit son nom à une ancienne plantation de cerisiers, sise à
cet endroit et mentionnée encore en 1812.


De même, les rues qui desservaient des points d’eau ou qui en recevaient, en prenaient le nom.

GIF - 71.5 ko

Rue de Pixéricourt, Passage de la Duée dans le 20ème. Photo : Yves Joly.

_ - Ainsi, la Rue des Rigoles était un ancien sentier désigné en 1730 sous le nom de Ruelle des Rigolles.

- La Rue de la Duée (une duée était une source jaillissante) était un sentier indiqué en 1672.

- La Rue des Cascades doit son nom aux chutes qui y avaient été aménagées pour recueillir les eaux de Belleville dans le regard Saint-Martin.

- La Rue de l’Atlas, anciennement appelée Rue Richer, possédait une source d’eau minérale, découverte en 1852. La source fut achetée en 1868 et y furent créés Les Thermes de Belleville au n° 6 de la rue.

- La Rue Rébeval comportait un passage appelé Impasse du Puits. Ce puits était un puisard servant à l’écoulement des eaux usées de l’abattoir de Belleville qui était situé au n° 3 de cette rue.


D’autres lieux indiquaient les moulins avoisinants.

- La Rue Clavel (voir Q.L. n°3), d’abord nommée Chemin de la Montagne de Belleville aux Moulins et Terres de Buttes-Chaumont, fut ensuite appelée Chemin des Moulins. Elle conduisait aux moulins du Coq et des Bruyères situés à hauteur du Square Bolivar, en 1746, et prolongé par un sentier devenu la Rue Fessart.

JPEG - 70.4 ko

Rue Fessart.

Ce sentier desservait le moulin de la Chopinette, le moulin de la Folie, le moulin Maquereau, le moulin du Carosse et le moulin de la Tour de Chaumont dont le versant était troué de carrières de plâtre jusqu’à la Rue Rébéval. Au-delà du moulin de la Tour, le sentier descendait vers le premier gibet de Montfaucon, proche de la Rue de la Grange-aux-Belles

- La Rue Piat desservait encore au début du XIXe siècle deux moulins situés aux environs de la Villa Ottoz, sise au 43.


Belleville baptisait aussi carrières et fondrières.

- Ainsi, la Rue de la Cloche doit son nom à une fondrière appelée La Cloche à l’Eau.

- La Rue des Chaufourniers doit son nom au voisinage des anciens fours à chaux des carrières des Buttes-Chaumont.

- La Rue des Plâtrières était également pourvue de carrières.

JPEG - 121.6 ko

Rue des Chaufourniers (1913).


Des noms religieux étaient appliqués à des rues aujourd’hui "rebaptisées".

- La Rue Compans, anciennement Rue Saint Denis.
- La Rue Rébeval, ex-Rue Saint Laurent.
- La Rue des Envierges était un sentier en 1685 ; son nom aurait été celui d’un lieu-dit La Vierge. Une autre version précise qu’il y existait un couvent de cent
nonnes, d’où le nom de Cent Vierges puis par déformation, Envierges.


On y trouvait des noms d’origine mexicaine.

- La Rue de la Puebla est devenue l’Avenue Simon Bolivar.
- La Rue de Mexico est à présent la Rue Manin.
- La Rue de Vera-Cruz s’appelle aujourd’hui Rue Botzaris.
- La Place du Colonel Fabien s’appelait antérieurement Place du Combat, en raison d’une distraction fort prisée des Bellevillois… les combats d’animaux.

Aujourd’hui on musarde, en quête de ce passé, effigie, pierre gravée ou jadis jardinet caché…

G. S.


Article mis en ligne en 2010 par Mr Antoine Seck, collaborateur à La Ville des Gens. Actualisé en septembre 2013.

Quartiers Libres, le canard de Belleville et du 19ème (1978-2006) numérisé sur le site internet La Ville des Gens depuis 2009.

Consultez les archives et les nouveaux articles jamais parus dans la version papier de Quartiers Libres numérique

Toute utilisation en dehors du cadre privé ou scolaire doit faire l’objet d’une demande auprès de l’association Quartiers Libres et/ou de la Ville des Gens

Quartiers Libres - Contact et renseignements :

Michel Fabreguet et Richard Denis :quartierslibr1 chez gmail.com

La Ville des Gens - Salvatore Ursini

Rédacteur – Chargé des relations avec les publics

Téléphone 01 77 35 80 88 / Fax 01 40 36 81 57

Nous contacter

Consultez nos archives sur :
Quartiers Libres Numérique sur la Ville des Gens

Partagez cet article :


Réactions
par Maxime - le : 26 septembre 2012

Belleville la baptisée

La rue des Envierges ne tire certainement pas son nom de la Vierge (Marie ?) ni d’un fantaisiste couvent des Cent-Vierges, qui n’a jamais existé.
En fait, comme pour la rue de l’Encheval, ce nom correspond à la pratique paysanne de désigner les terroirs. Un lopin de terre est ainsi identifié comme partie d’un ensemble : il fait partie de, il est "en" quelque chose."Envierges" doit ainsi se lire "en vierges",c’est-à-dire sur des terres vierges de culture, très propablement. "Encheval", décomposable en "En cheval", était sans doute relatif à une pâture à chevaux. Les amateurs de crus bourguignons ont l’habitude de déchiffrer sur l’étiquette des bouteilles de telles appellations bien rustiques. Par exemple : chassagne-montrachet premier cru En virondot ; meursault En la barre…

Répondre à Maxime

modération a priori

A cause du SPAM ce forum est modéré :

- Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.
- l'insertion de code, ou la mise en forme de votre texte est désactivée
- les commentaires comportant des liens sont supprimés.

Si vous souhaitez faire connaitre votre activité, contactez nous plutôt que de poster un commentaire, ce sera beaucoup plus valorisant et efficace pour votre activité.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Thematiques Quartiers Libres par Thèmes
Archives des numéros