Aller au contenu | Aller au menu

1076 visites sur cet article

Caroline Loeb à Ménilmontant


JPEG - 14.5 koSur la colline de Ménilmontant, dans un quartier aux noms de peintres, nous avons rencontré Caroline LOEB, petite fille du galeriste Pierre LOEB, bien connu des peintres et des amateurs d’art. Vous connaissez tous LA OUATE, et vous l’avez tous vue et entendue, racontant avec "gouaille" son approche de la vie, ou chantant lors d’émissions de Télévision.

Caroline a vécu son enfance à New-York, et lorsqu’à Paris après quelques années passées au Quartier Latin, l’Amour la conduisit à Ménilmontant, elle retrouva ce qu’elle avait aimé de New-York sur les boulevards, dans les rues : le côté populaire, bon enfant, cosmopolite, "le sirop de la rue".

Lorsque l’amour disparut, il lui resta l’amour de ce quartier et c’est là qu’elle a choisi de vivre. Dix ans dans le vingtième, près du Père-Lachaise, dix ans d’attachement à ces gens simples qu’elle nous décrit. Depuis David, l’éboueur qui chante avec une superbe voix de ténor, avec les commerçants, les restaurants de tous pays qui animent ces rues, jusqu’aux enfants dont elle anime les récréations chantantes.

Tout cela lui rappelle ces voix disparues et qui ont fait de Ménilmontant le village des chansons : Maurice Chevalier, Piaf, Fréhel, etc…
JPEG - 81 ko

Rue Fernand Raynaud.

Elle a rencontré M. Schneiderman. Elle nous parle avec affection de son balcon fleuri et décoré de poubelles multicolores à Belleville. "Une fois il m’a invitée chez lui, tous les murs étaient peints comme un décor de cinéma : fausses briques ; fleurs en plastique ; un royaume kitsch. Il avait connu Charles Trenet, Fréhel et dans leurs échanges, il y eut une complicité autour de la chanson des rues."

Des chansons Caroline LOEB en a écrit et chanté, et elle continue à le faire, préparant pour la rentrée un CD avec de nouveaux poèmes.

Son attachement au quartier l’a rapprochée d’un groupe de jeunes qui ont formé une chorale sur l’initiative du musicien Luc Lemasne qui habite rue de Ménilmontant, en face du Relais Ménilmontant. Il a eu l’idée et l’initiative de créer cette chorale avec les enfants du quartier. Il l’a appelée ICI MENILMONTANT pour signifier qu’ici, on résistait au racisme, à l’exclusion, et qu’on allait essayer de travailler ensemble sur ce projet mixte : des blancs et des noirs et ceux du 140 rue de Ménilmontant, cité dure, et les autres enfants plus socialisés… La particularité de ce chœur d’enfants est que ce sont eux qui écrivent les textes. Caroline leur donne des thèmes. Ces textes sont l’expression de leurs désirs, de leurs rancœurs, de leurs difficultés, pour certains, à vivre "pauvrement dans un monde riche" (en apparences) . C’est LUC qui met tout cela en musique. Ce spectacle qu’ils préparent ne sera, peut-être pas, "gentil" mais il sera l’expression de leurs différences et permettra à des jeunes parfois en difficultés, de s’exprimer. Là encore, on retrouve la "chanson des rues". A suivre à Ménilmontant et ailleurs…

JPEG - 86.2 ko

JPEG - 97.5 ko

JPEG - 91.7 ko

JPEG - 104.3 ko

C’est comme organisatrice de spectacles, metteuse en scène que Caroline LOEB a déployé ses talents. Une rencontre dans un train avec LlO et à la fin du voyage elles avaient trouvé la complicité qui lui permit de monter le spectacle : LlO CHANTE PREVERT. Un autre spectacle LOIN DE PANAME A avec Viktor LASZLO (c’est une femme et elle est très belle)… a animé le Théâtre de Ménilmontant cet hiver : FREHEL… PIAF… NITTA JO DAMIA… JOSEPHINE BAKER… LYS GAUTY sur des arrangements cubains ! encore et toujours : la rue, les chansons populaires. Tout cela sublimé par la mise en scène cinéphile de Caroline LOEB et les rythmes chauds des quatre cubains.

JPEG - 80.9 koEt ce n’est pas fini. En plus de la chorale des jeunes de Ménilmontant, Caroline prépare pour septembre un spectacle pour lequel le Théâtre Mogador est retenu, ainsi qu’une escale à Marseille, à La Criée. Le thème : le MUSIC-HALL algérien des années 50, le souvenir de Line MONTY, qui fut dans ces années la star de la chanson JUDEO-ANDALOUSE-ARABE en Afrique du Nord et a inspiré cette idée à Caroline "On m’appelle l’Orientale". Ce seront 3 chanteuses : dont Amina ANNABI, (une vieille connaissance, qui faisait les chœurs sur "C’est la Ouate") qui recréeront l’ambiance en reprenant le répertoire populaire de ces chansons où les inspirations se mêlent, sur des textes écrits par des juifs et qui sont dans les cœurs et les mémoires de tous les arabes.

Lorsqu’on a la chance de rencontrer Caroline LOEB, on se prend à espérer que la chanson populaire, qui fait le bonheur de nos quartiers, est encore vivante. Son rêve… reprendre un THEATRE comme l’était le BERRY-ZEBRE bd. de Belleville du temps de Christiane LEPROUX. Un lieu de spectacles, de music-hall, de musique, de cinéma ouvert à tous même les plus démunis. Une aide pour les débutants, un lieu de vie où il fait bon se rencontrer. Merci, Caroline, on compte sur vous…


Marie-Antoinette ANGENIEUX

Les photos de la promenade dans Ménilmontant sont de Yves Géant.
Le pochoir du profil de Caroline est de M. Lolo.
Le poème et le pochoir sont extraits de "Darling" Loeb chansons Miègemolle - édité par le Rouleau Libre.


JPEG - 58.4 ko

Avec Riton la Manivelle, Marché place du Guignier.

JPEG - 58.2 ko

Rue de Ménilmontant.



Philosophe…

JPEG - 79.6 ko

JPEG - 91.7 ko

JPEG - 66.3 ko



En couverture du n°92-93 (printemps-été 2003) : Yves Géant a photographié Caroline Loeb dans son "village" de Ménilmontant

JPEG - 124.4 ko

JPEG - 90.7 ko


Article mis en ligne en 2010 par Mr Antoine Seck, collaborateur à La Ville des Gens. Actualisé en décembre 2014.

Quartiers Libres, le canard de Belleville et du 19ème (1978-2006) numérisé sur le site internet La Ville des Gens depuis 2009.

Consultez les archives et les nouveaux articles jamais parus dans la version papier de Quartiers Libres numérique

Toute utilisation en dehors du cadre privé ou scolaire doit faire l’objet d’une demande auprès de l’association Quartiers Libres et/ou de la Ville des Gens

Quartiers Libres - Contact et renseignements :

Michel Fabreguet et Richard Denis :quartierslibr1 chez gmail.com

La Ville des Gens - Salvatore Ursini

Rédacteur – Chargé des relations avec les publics

Téléphone 01 77 35 80 88 / Fax 01 40 36 81 57

Nous contacter

Consultez nos archives sur :
Quartiers Libres Numérique sur la Ville des Gens

Partagez cet article :


Réactions
modération a priori

A cause du SPAM ce forum est modéré :

- Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.
- l'insertion de code, ou la mise en forme de votre texte est désactivée
- les commentaires comportant des liens sont supprimés.

Si vous souhaitez faire connaitre votre activité, contactez nous plutôt que de poster un commentaire, ce sera beaucoup plus valorisant et efficace pour votre activité.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Thematiques Quartiers Libres par Thèmes
Archives des numéros