Aller au contenu | Aller au menu

Profession :

94 visites sur cet article

Magasiniers… des mots


En ce début d’été 2004, la place du Danube à Paris prend des airs de province. Le temps des vacances est arrivé. À quelques encablures, assis sur les dalles de pierre de la terrasse du tout jeune Centre socioculturel Danube, Aboudou, Kamal, Lahcene, Mouhsine et Willy bavardent.

JPEG - 128.6 ko

De gauche à droite : Mouhsine Mzouri, Willy Ouanely, Lahcene Belazzoug, S.Kamal, Mohamed Labarre (en portrait sur le tableau), Aboudou Traoré, Bakary Koma, Martine Lagardette.


Autour d’eux, des cahiers, des feuilles de papiers, des paquets de gâteaux et des livres. Écrire, lire à voix haute, partager… Tous ont grandi dans ce même quartier, ont fréquenté la même école, les mêmes copains. Aujourd’hui, il faut écouter les poèmes couleur Siam d’Aboudou et Mouhsine qui polit ses mots. Lahcene écrit dans son coin, le désert, la couleur de la peau. Willy, qui, s’il ne peut nous voir complètement devine nos pensées et jette à tous vents de « petites phrases », à la Audiard. Les mots de Kamal suivent le fil d’une histoire qui prend ses racines aux Comores et se prolonge au cœur d’une cité parisienne et serpente entre les immeubles en brique rouge de la rue Gaston Pinot, la rue de la Solidarité, rue de la Prévoyance… Le « Magasin des mots » est né. Plus tard , Mohamed, puis Bakary le rejoindront. Mohamed avec ses « Phoésies », un « mot-valise » pour désigner l’association de ses poèmes et de ses photos impeccables. Bakary avec sa caméra et sa perspicacité pour écrire l’histoire de cette drôle de rencontre. Atelier d’écriture cosmopolite où les racines de chacun s’étendent du Maghreb (Mouhsine, Mohamed, Lahcene), des Antilles (Willy) , des Comores (Kamal), du Mali (Aboudou, Bakary), à l’hexagone (Martine Lagardette) pour se rejoindre à Paris et y construire une histoire commune.

L’écriture est une affaire sérieuse, les débats sont houleux et enthousiastes, mais ils ne suffisent plus aux « Magasiniers » qui ont alors l’idée de recevoir des invités : un juriste, une plasticienne, un éditeur de bandes dessinées, André Nicaud, un historien, un graphiste et l’auteur de bandes dessinées Farid Boudjellal, dévoilent le temps d’une soirée, d’autres langages, d’autres mots. Conscient qu’il est urgent de bousculer les barrières élevées entre les générations, le « Magasin des mots » intervient plusieurs fois au cours de lectures publiques en 2005, dans des clubs d’aînés et des résidences, au côté du Conseil des anciens de l’arrondissement.

Les « Magasiniers » sont sous le choc. Lectures, témoignages, conversations à bâtons rompus ont levé bien des a priori chez les jeunes et les moins jeunes ! Révélation : quel que soit l’âge , la vie ne fait pas que des cadeaux. Surpris et conquis, les jeunes et les moins jeunes n’osaient y croire. Puis participation au Café Littéraire de Quartiers Libres, à la Mairie en Novembre 2005. Maintenant, il y a urgence à transmettre aux petits frères. Et demain ? Demain… de nouveaux projets verront le jour. D’autres textes, d’autres rencontres, d’autres lectures sont dans les tuyaux. D’autres histoires d’amitié, d’exil dans la ville, de maux et de mots.


A.R.


Pourquoi le « Magasin des mots » ?
Le « Magasin des mots » n’est pas une échoppe comme les autres. C’est l’histoire d’une rencontre et d’une volonté de partager des expériences autour des mots. Tous les mots, pourvu qu’ils aient suscité une émotion. En rayon, on peut y trouver poèmes, tags, Siam, articles, pubs, morceaux de phrases entendus, récits. et surtout les textes des uns et des autres. Cet atelier d’écriture, au sein du Centre Socioculturel Danube est animé par Martine Lagardette, journaliste et écrivain*.

(*) « Petit Oursin » Flammarion - Père Castor,
« La cause des hommes, les hommes au bord de la crise de nerf »,
« Vive les vieux ! Ils n’ont jamais été aussi jeunes ».



« En magasin… »

JPEG - 172.8 ko

JPEG - 73.9 ko

JPEG - 114.1 ko

JPEG - 51.7 ko

JPEG - 188.6 ko


Article mis en ligne en septembre 2014.

Quartiers Libres, le canard de Belleville et du 19ème (1978-2006) numérisé sur le site internet La Ville des Gens depuis 2009.

Consultez les archives et les nouveaux articles jamais parus dans la version papier de Quartiers Libres numérique

Toute utilisation en dehors du cadre privé ou scolaire doit faire l’objet d’une demande auprès de l’association Quartiers Libres et/ou de la Ville des Gens

Quartiers Libres - Contact et renseignements :

Michel Fabreguet et Richard Denis :quartierslibr1 chez gmail.com

La Ville des Gens - Salvatore Ursini

Rédacteur – Chargé des relations avec les publics

Téléphone 01 77 35 80 88 / Fax 01 40 36 81 57

Nous contacter

Consultez nos archives sur :
Quartiers Libres Numérique sur la Ville des Gens

Partagez cet article :


Réactions
modération a priori

A cause du SPAM ce forum est modéré :

- Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.
- l'insertion de code, ou la mise en forme de votre texte est désactivée
- les commentaires comportant des liens sont supprimés.

Si vous souhaitez faire connaitre votre activité, contactez nous plutôt que de poster un commentaire, ce sera beaucoup plus valorisant et efficace pour votre activité.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Thematiques Quartiers Libres par Thèmes
Archives des numéros