Aller au contenu | Aller au menu

Scène de la vie

27 visites sur cet article

Panique sur le pont !


JPEG - 142.4 ko

Photo P. A. Mangolte.


Un dimanche d’automne ordinaire, quartier de Flandre. Le soleil est encore généreux pour la saison et comme nombre de familles nous avons décidé de sacrifier à la rituelle et classique balade de cette parti e de l’arrondissement : le tour du bassin de La Villette.

Nous arrivons à proximité du vieux pont de Crimée. Cet étonnant et ingénieux ouvrage est a lui seul une attraction dont personne ne semble se lasser, mis à part quelques proches riverains qui se plaignent des nuisances dont il est indirectement la cause en bloquant la circulation du quartier à chaque passage de bateau.

La navette fluviale Stalingrad-La Villette vient justement de passer et les quatre poulies géantes repositionnent lentement et précautionneusement le tablier du pont. Les barrières qui retiennent voitures et badauds se relèvent.

Tiens… curieux ? Quelque chose reste accroché à l’extrémité de l’une d’elles.

L’interrogation cède alors à l’incrédulité puis à l’effroi… Il faut se rendre à l’évidence, ce qui se balance à maintenant plus de 6m de haut n’est rien d’autre qu’un gamin qui s’est agrippé aux chaînes.

C’est l’affolement. Nous sommes quelques-uns à nous précipiter au pied de la barrière qui reste bloquée en position haute. Un manteau est tendu sous le gosse, quelqu’un déci de de grimper.

Les secondes s’écoulent, interminables, le quartier est para lysé de stupeur, impuissant.

Le grimpeur est à mi-chemin lorsque le gosse lâche et tombe sans un cri… pile dans le manteau ! Pas une égratignure mais plutôt palot le petit !

On décompresse. Le cercle se resserre autour du rescapé, on le questionne, on spécule sur les motivations qui l’ont poussé à s ’accrocher de la sorte. Probablement voulait-il retenir la barrière, histoire "d’embêter" les automobiles ?

Ces messieurs de la police arrivent qui doivent établir leur rapport , les voitures ont repris possession de la chaussée, circulez, y a plus rien à voir !

L’émotion passée les témoins s’interrogent sur le fonctionnement du pont. Le local du machiniste est vide. L’homme a été remplacé par un système d’œil électronique qui contrôle le passage des bateaux. Deux ou trois caméras surveillent le site mais bien incomplètement, la preuve en est que l’incident est passé inaperçu aux yeux des agents du centre de supervision de l’écluse Villette responsables du bon fonctionnement du système.

Renseignements pris auprès du service des canaux de la ville de Paris, il est question de revoir la sécurisation des équipements de ce type. En attendant, évitez de laisser jouer vos enfants autour de ce Raminagrobis de métal. Ceux qui croient pouvoir lui tirer les moustaches en toute impunité peuvent se trouve r propulsés au sommet d’un cocagne qu’il s ne soupçonnaient guère .



Article mis en ligne en août 2015.

Quartiers Libres, le canard de Belleville et du 19ème (1978-2006) numérisé sur le site internet La Ville des Gens depuis 2009.

Consultez les archives et les nouveaux articles jamais parus dans la version papier de Quartiers Libres numérique

Toute utilisation en dehors du cadre privé ou scolaire doit faire l’objet d’une demande auprès de l’association Quartiers Libres et/ou de la Ville des Gens

Quartiers Libres - Contact et renseignements :

Michel Fabreguet et Richard Denis :quartierslibr1 chez gmail.com

La Ville des Gens - Salvatore Ursini

Rédacteur – Chargé des relations avec les publics

Téléphone 01 77 35 80 88 / Fax 01 40 36 81 57

Nous contacter

Consultez nos archives sur :
Quartiers Libres Numérique sur la Ville des Gens

Partagez cet article :


Réactions
modération a priori

A cause du SPAM ce forum est modéré :

- Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.
- l'insertion de code, ou la mise en forme de votre texte est désactivée
- les commentaires comportant des liens sont supprimés.

Si vous souhaitez faire connaitre votre activité, contactez nous plutôt que de poster un commentaire, ce sera beaucoup plus valorisant et efficace pour votre activité.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Thematiques Quartiers Libres par Thèmes
Archives des numéros