Aller au contenu | Aller au menu

Allée Darius-Milhaud

2938 visites sur cet article

Visite à un vitraillier d’art


Depuis un an, M. Domenach, d’origine catalane, a quitté son atelier de Toulouse pour s’installer avec son associé Bruno Vincent dans la Z.A.C. Manin Jaurès, allée Darius-Milhaud, une allée piétonnière récemment aménagée.

L’atelier du vitrailler se compose de 4 personnes qui travaillent sur plusieurs niveaux. Le travail de création se fait au sous-sol. Les bureaux et l’espace d’exposition sont à l’étage, et les passants peuvent admirer des paravents, panneaux de verre, portes où joue la lumière.

Les objets exposés et en vente sont divers ; si le travail du vitrail est la marque de fabrique et la raison sociale de l’entreprise, on peut également choisir des miroirs biseautés, parfois bicolores, bleus ou roses saumonés, de style art-déco, ou plus classiques.


Le style de Joan Création

Si l’entreprise retrouve les couleurs des vitraux à l’ancienne, alors qu’il est parfois difficile à notre époque de recréer les couleurs, le but du vitraillier n’est pourtant pas de reproduire le passé, il souhaite créer un style nouveau. Les clients demandent souvent des motifs floraux ou des modèles de style art déco, mais M. Domenach, qui a une formation de graphiste et de dessinateur (2 ans à l’école des Beaux-Arts de Toulouse), se tourne vers un style design, un esprit futuriste, qui puisse créer un espace évocateur. C’est donc parfois le client qui fournit un thème, (Joan Création fabrique également des vitraux à partir de photos).ou bien le vitraillier s’inspire des œuvres d’art existantes passées ou présentes. Un magnifique paravent de style 1930, coloré en rose, gris noir et blanc, est une réminiscence du travail d’un ferronnier d’art, Edgar Brandt. M. Domenach cherche à retrouver l’esprit de Mucha, peintre du début du siècle. Il pense exposer bientôt une œuvre importante qui s’inspirerait d’une grande création de Mucha pour le pavillon de l’Autriche, lors de l’exposition universelle de 1900.

Joan Création est capable de reproduire des vitraux anciens abîmés (dans les cages d’escaliers des immeubles de la fin du 19ème siècle par exemple), d’imaginer des blasons pour les gens qui ont des châteaux, ou qui veulent s’inventer des ancêtres.

La technique du vitrail

La technique employée par la société Joan Création est tout à fait révolutionnaire. C’est une méthode importée des USA. La technique traditionnelle du vitrail consiste à joindre par un ruban de plomb des petits morceaux de verre colorés et taillées à la mesure. Cette méthode ancienne revient à un prix compris entre 8 000 F et 15.000 F le mètre carré. La nouvelle technique réduit le prix de revient du tiers, et elle possède l’avantage d’être beaucoup plus solide. Elle prend pour base une plaque de verre monobloc sur laquelle est appliqué l’agrandissement de la maquette (du dessin) proposée au client.Ce patron est placé derrière la vitre, le dessin final est recopié sur le verre et, sur ces traits, les plombs sont collés. Ensuite, le verre est coloré avec une peinture inaltérable. Après un temps de séchage ; une seconde bande de plomb est collée sur la seconde face du verre, et une fois le travail achevé on ne peut plus distinguer une face d’une autre. C’est un travail à froid. Tout sèche à l’air, peinture et adhésif. En effet, pour coller les plombs, la société utilise une colle spéciale ultra résistante. Un adhésif spécial permet aussi de coller verre biseauté sur verre sans laisser de trace, les parties collées de verre sont absolument transparentes.


Portrait d’une berbère

JPEG - 113.7 ko

Vitrail de Joan Création - Photo : Lise Frenkel.

Le chef d’œuvre incontesté de cet atelier est un vitrail représentant une tête de Berbère. Le motif s’inspire d’une photo prise d’après un spectacle folklorique marocain. La photo a été agrandie et le dessin retracé au trait. La couleur des bijoux a été modifiée pour mettre en valeur la variété des nuances du verre coloré. Le résultat est éblouissant. Cette jeune femme porte des colliers et pendants d’oreilles dans une palette de verts émeraude, de violet. Cette œuvre d’art offre une gamme de 20 à 25 nuances de bleus différents. Le Maroc ouvre ses frontières à l’artisanat français.

Ce travail minutieux exige du temps et le sens de la perfection. Il a fallu entre 30 et 50 heures pour achever une porte de verre coloré futuriste, le vitrail de La Berbère et le paravent art-déco ont nécessité 300 heures de travail.

Les miroirs

La technique du miroir est différente de celle du vitrail. Sur une glace, on commence par tracer le dessin puis appliquer les couleurs avant de coller les plombs. Cela suppose une grande sûreté de la main et une grande habileté : "il faut viser juste car on n’est pas aidé par le cerne du plomb". J’ai par exemple pu admirer le profil de Louis Armstrong en relief sur un miroir alors que sur un autre, s’étalait une gracieuse fleur bleue.

Parfois les miroirs sont teintés. Un miroir "classique" qui reproduisait un fronton grec était doucement coloré de bleu, un miroir d’inspiration 1930 était de couleur saumonée.


Les trompe-l’œil

Joan Création propose aussi des boiseries en trompe-l’œil qui imitent les veinures du bois, ou des laques à la poudre d’or qui simulent le grain du marbre. Tout ceci est exécuté avec des teintes profondes qu’on peut choisir sur un nuancier.


Les cascades

Quand on monte à l’étage, on est surpris par un doux murmure, celui de l’eau qui ruisselle sur la paroi d’une cascade d’intérieur. Or il n’y a point de rocher, point de source, mais une paroi de résine qui semble érodée par le temps et de l’eau qui circule par l’effet d’une pompe qui fonctionne en circuit fermé. On met de l’eau dans un bas, on branche une prise de courant, et pof, on a un mur orné de fleurs et de plantes vertes ou l’eau ruisselle.

Joan Création est le seul dépositaire de ce style de cascade à Paris et je n’ai jamais rien vu de si rafraîchissant dans un appartement. Il parait qu’on peut même y faire pousser de la mousse naturelle.

La clientèle

Ce vitraillier d’art peut aussi créer des plafonds lumineux en verre coloré, des portes de verre appelées portes clarit, pour des bureaux ou des boutiques. Il fabrique aussi des paravents, des cloisons entre différentes pièces et décore des fenêtres, à deux battants. L’illusion est parfaite et à trois mètres de distance on ne distingue plus qu’un motif floral et on oublie les cloisons.

Ce sont souvent des restaurants, des commerces qui achètent ces vitraux aux couleurs polymérisées, traitées aux ultraviolets, et donc inaltérables. Les particuliers sont parfois arrêtés par le prix.

Dans le 19ème arrondissement, le bar de la crêperie "Le Chamalière" est orné d’un décor de marée, de marins et d’embruns dans des bleus et rouges
très chauds.
 
Rue Saint-Dominique et place du Panthéon à Paris, deux brasseries sont ainsi décorée des vitraux Joan.

Joan a décoré des manoirs et des châteaux en Gascogne. Les édifices religieux sont pour le moment fidèles au marché traditionnel du vitrail pourtant plus onéreux. Joan peut reproduire en plus solide tous les vitraux anciens et cassés. Mais ce n’est pas sa vocation. L’esprit de cette petite entreprise est novateur et futuriste. Allez visiter cette galerie. C’est un enchantement pour l’œil et… l’ouïe. Ah, le bruit des petites cascades…


Lise Frenkel

Vitrail de Joan Création - Photo : Lise Frenkel.


Article mis en ligne en 2010 par Mr Antoine Seck, collaborateur à La Ville des Gens. Actualisé en septembre 2013.

Quartiers Libres, le canard de Belleville et du 19ème (1978-2006) numérisé sur le site internet La Ville des Gens depuis 2009.

Consultez les archives et les nouveaux articles jamais parus dans la version papier de Quartiers Libres numérique

Toute utilisation en dehors du cadre privé ou scolaire doit faire l’objet d’une demande auprès de l’association Quartiers Libres et/ou de la Ville des Gens

Quartiers Libres - Contact et renseignements :

Michel Fabreguet et Richard Denis :quartierslibr1 chez gmail.com

La Ville des Gens - Salvatore Ursini

Rédacteur – Chargé des relations avec les publics

Téléphone 01 77 35 80 88 / Fax 01 40 36 81 57

Nous contacter

Consultez nos archives sur :
Quartiers Libres Numérique sur la Ville des Gens

Partagez cet article :


Réactions
modération a priori

A cause du SPAM ce forum est modéré :

- Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.
- l'insertion de code, ou la mise en forme de votre texte est désactivée
- les commentaires comportant des liens sont supprimés.

Si vous souhaitez faire connaitre votre activité, contactez nous plutôt que de poster un commentaire, ce sera beaucoup plus valorisant et efficace pour votre activité.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Thematiques Quartiers Libres par Thèmes
Archives des numéros