3034 visites sur cet article

Le Grand Parquet

Un ancien « parquet de bal » réaménagé en salle de spectacle s’est implanté auprès des voies de chemin de fer. Une roulotte, beaucoup de chaleur et d’attentions pour le public pour des rêves de toutes les couleurs…

Sortir dans le 18e
JPEG - 123.4 ko

C’est en grande partie par le bouche-à-oreille que le théâtre du Grand Parquet s’est fait connaître auprès des habitants du 18e arrondissement.

Intrigués par les bribes de musique qui s’échappent de la salle lors des séances de travail, les passants sont conviés à pousser la porte du théâtre et à assister aux répétitions

Car au cœur de ce quartier La Chapelle–Aubervilliers, l’ambition de l’équipe est de créer un pôle de pratiques artistiques ouvertes sur la ville et de permettre l’accès de tous au spectacle vivant.

Rassembler les spectateurs autour du plaisir commun du théâtre

JPEG - 130.1 ko

Pour inviter le public populaire et favoriser les échanges pluriculturels et intergénérationnels beaucoup d’autres moyens sont mis en œuvre.

Le travail de médiation culturelle passe par la mise en place de nombreux partenariats : les écoles du quartier, les Restaus du Cœur voisins, les centres sociaux, l’association nationale de médiation Culture du cœur, la Régie de quartier…

Invitez vos parents au théâtre

JPEG - 124.6 ko

La salle est également mise à la disposition des habitants et des associations du quartier afin qu’ils se l’approprient.

Pour attirer le chaland, des fanfares avec les comédiens sillonnent à l’occasion le marché de l’Olive pour faire part de la nouvelle programmation.

Il y a aussi les opérations « Invitez vos parents au théâtre » : Régulièrement après des représentations scolaires sont remises aux enfants des places pour toute la famille au prix d’un billet enfant…

Et bien que la réalité économique d’un petit théâtre de quartier soit – c’est un euphémisme ! loin d’être évidente, les prix restent bas, donc très accessibles.

Le lien avec les publics est aussi un lien affectif

A la fin des spectacles, le public est invité à partager un tieboudienne, un plat indien, ou encore un thé.

La convivialité, voire l’intimité ! naît de la complicité immédiate entre les œuvres, les artistes, le public.

Et grâce à cette confiance tissée bout à bout le public répond présent à chaque nouvelle pièce.

JPEG - 106.1 ko

Permettre à chacun de « tisser sa part de rêve »

Au-delà des discours, le théâtre qui est défendu ici est un théâtre de sensation dans lequel la curiosité, le merveilleux, l’étonnement sont des invités permanents.

Le lieu en bois patiné par le temps, percé de hublots, qui évoque l’intérieur d’une péniche, est en étroite connivence avec les mondes imaginaires qu’il accueille.

Une troupe cosmopolite

La troupe « Naïf Théâtre », associée au « Grand Parquet », est en parfaite osmose avec le côté cosmopolite du quartier et les objectifs du théâtre. Elle se compose d’une Franco-Sénégalaise, d’une Angolaise, d’une Taïwanaise, d’un Portugais et de deux Français…

JPEG - 102.3 ko

La programmation du Grand Parquet fait la part belle aux contes qui font partie du patrimoine universel, permettent des sauts de frontières et une fabuleuse ouverture sur la culture des autres continents.

Cette grande respiration universelle, qui est un émerveillement permanent, s’adresse à tous les publics.

Visionnez le reportage réalisé dans les coulisses de “Fantaisies pour Alice” :

Reportage réalisé par Isabelle Fourniès, mars 2008

Tél. : 01 40 05 01 50

Site : Grand Parquet

Galerie :
Partagez cet article :


Réactions
modération a priori

A cause du SPAM ce forum est modéré :

- Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.
- l'insertion de code, ou la mise en forme de votre texte est désactivée
- les commentaires comportant des liens sont supprimés.

Si vous souhaitez faire connaitre votre activité, contactez nous plutôt que de poster un commentaire, ce sera beaucoup plus valorisant et efficace pour votre activité.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Les Marchés de Paris

Chaque jour a son ou plutôt ses marchés à Paris, sauf le lundi, cela vaut toujours le (...)

Les restos du cœur - Aide alimentaire

Fondés par Coluche en 1985, les Restos du Cœur est une association loi de 1901, (...)

Jam sessions, Paris et banlieue

Amène ta pelle, que ce soit une Gibson ou une Fender, ou alors emmène ton sax ou tes (...)

Claude Bourguignon - Protéger les sols pour (...)

C’est si simple quand c’est bien expliqué ! En savoir plus sur le laboratoire de (...)

Les Compagnons Charpentiers des Devoirs du (...)

Tour de France ? Il ne s’agit nullement ici de vélo, mais d’une tradition qui remonte à (...)

Mémoire de la gare de Ménilmontant

Ce montage vidéo a été réalisé par l’association « La Ville des Gens » et à été terminé en (...)

Henri Krasucki

Henri Krasucki s’était engagé très tôt, dès l’occupation, dans la Résistance. Il fut parmi (...)

Cour de la Métairie

Rédaction initiale : 2013 ; révision au 11 octobre 2017. Si étonnant que cela puisse (...)

La « descente de la Courtille »

Attention, rédaction en cours de révision. Chantier ouvert le 31 octobre. 2017. (...)

Le pavillon chinois de la rue de la Chine

Crédit photo Dg Avant-propos J’ai habité 7 années, rue de la Chine au numéro 7. Mes (...)

Promenade à travers l’Histoire… de Belleville

J’ai foi dans l’avenir, je suis Bellevillois ! Peut-on trouver l’explication de cette (...)

Les Piscines Municipales

De Saint Ouen à Montreuil et du 10ème au 20ème, pour vous détendre, allez faire un petit (...)

Les sorties : mercredi 19 juin