Exposition - 3ème partie

228 visites sur cet article

Les nouveaux mondes et les anciens

Les Nouveaux Mondes et les Anciens présente une vingtaine d’œuvres - essentiellement des films d’artistes - réalisées entre 2010 et 2012. Cette exposition est pensée comme une succession de chapitres pour une durée totale de trois mois.

3ème et dernière partie : Un territoire sans carte

Les Nouveaux Mondes et les Anciens - Mouvement 3

Du 16 mai au 16 juin 2012

- Vernissage mercredi 15 mai 2012 de 18h30 à 23h

Après Trafic de Légendes qui s’intéressait aux déplacements et migrations de la forme documentaire vers le régime de la fable, après Un envoûtement de l’Histoire, qui mettait en jeu "l’Histoire vivante", le dernier mouvement de cette exposition qui questionne le régime colonial au présent se propose d’arpenter Un territoire sans carte.

Repenser le monde c’est immanquablement repenser ses représentations. Un territoire sans carte explore la recomposition de cartes où sont mis en partage des savoirs issus de plusieurs sociétés. Cartes sensibles, elles nomment des usages plus qu’elles ne tracent de frontières, relient des époques, suivent des intuitions, sur le modèle du rhizome et des liens hypertextes. L’espace comme le temps s’en trouvent troublés et c’est une nouvelle science-fiction qui entre ici en scène.

{}

Jeudi 24 mai à 20h30 : Carte blanche à Olive Martin et Patrick Bernier
Performance Lecture

LA NOUVELLE KAHNAWAKÉ

(France, 42 min., 2010 / production : le Crabe Fantôme)

Kahnawaké est une petite réserve indienne au sud de Montréal. Elle héberge quelques 300 casinos virtuels alors que la Mohawk, rivière emblématique de la « Frontière » au temps de la colonisation américaine, est un câble de transmission de données informatiques. Poker, défi aux lois, lutte opiniâtre pour le contrôle d’un « nouveau » territoire où certains laissent leurs plumes, le film La Nouvelle Kahnawaké est une exploration poétique de ce nouvel eldorado.

Il s’appuie sur ces analogies avec le western pour interroger à la fois notre relation à la figure de l’Indien et le bouleversement de notre perception de l’espace engendré par les nouvelles
technologies de l’information.

{}

Vendredi 1er juin à 20h30 - Conférence de Richard Price

« Mon nouveau livre, Saramaka v. Suriname : Les droits de l’homme au tribunal (qui paraît en français le 20 mai chez Karthala) est consacré à la lutte des Saramaka pour défendre leur territoire traditionnel et leur mode de vie
contre les incursions de l’État du Suriname.

En même temps, je voudrais proposer une leçon sur l’utilité de l’anthropologie
et l’histoire dans les luttes juridiques du présent. Il s’agit d’un cas précis où la mémoire collective d’un peuple, qui ne sait ni lire ni écrire, a néanmoins influencé la Cour la plus importante des Amériques à protéger leurs droits les plus fondamentaux.

Dans ce cas, la mémoire collective des Saramaka a joué un rôle clé dans leur victoire devant la Cour Inter-américaine des Droits de l’Homme. Autrement dit, la mémoire collective qu’a un peuple de ses révoltes des XVIIe et XVIIIe siècles est en train de produire d’importants effets politiques, économiques, sociaux, et culturels au XXIe siècle.

Et ces effets ont une importance pour toutes les nations des Amériques. »

Diplômé de Harvard, Richard Price a enseigné l’ethnologie et l’histoire dans plusieurs universités aux États-Unis (Yale, Johns Hopkins, William & Mary) ainsi qu’à l’Universidade Federal da Bahia (brésil) et à l’école des hautes études en sciences sociales à Paris.

{}

Jeudi 14 juin à 20h30 : Carte blanche à Niklas Goldbach.
Programme réalisé dans le cadre du Festival Côté Court à Pantin
http://www.cotecourt.org

Niklas Goldbach

TEN - Allemagne, 12 min., 2010

Sur les hauteurs d’une ville occidentale, se déroule une rencontre. Dans le design glacé d’une immense suite
monochrome, dix hommes parfaitement identiques se réunissent et s’adonnent à une série de rites étranges.
Est-ce là un sommet ? Sont-ils les chefs d’Etats devenus fantômes ? Tout semble ici interchangeable, équivalent ;
les drapeaux sont noirs ou blancs mais plus rien ne semble vouloir s’opposer, offrir résistance, différence.
Adepte du dédoublement, Niklas Golbach dessine avec cette nouvelle oeuvre le portrait acide d’un monde
globalisé, un occident spectral où l’obsession de l’identité accouche d’une société sans perspective.

{}

{}
LES NOUVEAUX MONDES ET LES ANCIENS

3ème partie : Un territoire sans carte

Du 16 mai au 16 juin 2012

Exposition ouverture du mercredi au samedi de 15h à 20h

Vernissage mercredi 15 mai 2012 de 18h30 à 23h

Entrée libre

Visites de groupes / scolaires : juliaermakoff@khiasma.net

resa@khiasma.net - Tél : 01 43 60 69 72

Site : KHIASMA

Espace Khiasma - 15 rue Chassagnolle - 93260 Les Lilas - Métro Porte ou Mairie des lilas - Bus 115 (arrêt rue Chassagnole) à partir de Mairie de Montreuil

Partagez cet article :


Réactions
modération a priori

A cause du SPAM ce forum est modéré :

- Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.
- l'insertion de code, ou la mise en forme de votre texte est désactivée
- les commentaires comportant des liens sont supprimés.

Si vous souhaitez faire connaitre votre activité, contactez nous plutôt que de poster un commentaire, ce sera beaucoup plus valorisant et efficace pour votre activité.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Les Marchés de Paris

Chaque jour a son ou plutôt ses marchés à Paris, sauf le lundi, cela vaut toujours le (...)

Les restos du cœur - Aide alimentaire

Fondés par Coluche en 1985, les Restos du Cœur est une association loi de 1901, (...)

Jam sessions, Paris et banlieue

Amène ta pelle, que ce soit une Gibson ou une Fender, ou alors emmène ton sax ou tes (...)

Claude Bourguignon - Protéger les sols pour (...)

C’est si simple quand c’est bien expliqué ! En savoir plus sur le laboratoire de (...)

Les Compagnons Charpentiers des Devoirs du (...)

Tour de France ? Il ne s’agit nullement ici de vélo, mais d’une tradition qui remonte à (...)

Mémoire de la gare de Ménilmontant

Ce montage vidéo a été réalisé par l’association « La Ville des Gens » et à été terminé en (...)

Henri Krasucki

Henri Krasucki s’était engagé très tôt, dès l’occupation, dans la Résistance. Il fut parmi (...)

Cour de la Métairie

Une proposition de Maxime BRAQUET Rédaction initiale : 2013 ; révision au 11 (...)

La « descente de la Courtille »

Attention, rédaction en cours de révision. Chantier ouvert le 31 octobre. 2017. (...)

Le pavillon chinois de la rue de la Chine

Crédit photo Dg Avant-propos J’ai habité 7 années, rue de la Chine au numéro 7. Mes (...)

Promenade à travers l’Histoire... de Belleville

J’ai foi dans l’avenir, je suis Bellevillois ! Peut-on trouver l’explication de cette (...)

Les Piscines Municipales

De Saint Ouen à Montreuil et du 10ème au 20ème, pour vous détendre, allez faire un petit (...)

Les sorties : mercredi 28 février