Pérmanences

794 visites sur cet article

Les rv du du Rémouleur

Le Rémouleur est un lieu ouvert pour se rencontrer, échanger et s’organiser. On peut s’y réunir, boire un café et discuter, lire, écrire des tracts, trouver des infos… Il vous propose une programmation très riche pendant les vacances.

Permanence « Résister à la psychiatrie »

Jeudi 31 octobre à 19h
Projection du documentaire "Open Dialogue" de Daniel Mackler, 2011, 1h14, suivie d’une discussion libre !

Des soignants d’une institution finlandaise témoignent de leur travail, basé sur des interventions rapides, directement chez les gens, et sur le « dialogue ouvert » entre la famille, les soignants et le « client ». Ils évitent ainsi au maximum le recours à l’hospitalisation et aux médocs. Selon une étude, le taux de « guérison de la schizophrénie » dans leur région, serait le meilleur au monde… Si ce docu a l’avantage de démolir les arguments de ceux qui soutiennent que la « psychose » est une « maladie incurable » et que les médocs sont indispensables, il est aussi l’occasion de se faire une idée de ce qu’est la psychiatrie à la sauce démocratie scandinave… beurk !

Tous les derniers jeudi du mois, à 19h, il s’agit, à l’initiative du collectif Sans Remède, de créer un moment, un espace ouvert régulièrement où toute personne intéressée par la question de la psychiatrie pourrait venir, soit pour en écouter d’autres, soit pour poser des questions, soit pour s’exprimer elle-même… Ce serait un lieu de rencontre, le lieu où une parole collective sur la psychiatrie pourrait s’élaborer, où un début de réappropriation sociale, et donc politique, de cette question pourrait exister. Dans la médicalisation du monde qui se propage, le pouvoir psychiatrique est en première ligne. Comment résister – aussi – à la psychiatrie ? A chaque permanence, un minimum de support au débat sera proposé : du son, de l’image ou un exposé relativement court (ou une autre forme d’animation). Même si nous essayerons d’apporter des réponses aux questions concrètes, ou d’adresser à des interlocuteurs capables de le faire, cette permanence ne sera pas un lieu alternatif d’aide sociale. Pas plus qu’elle ne sera un lieu alternatif d’accueil ou de soins. Contact

Mardi 5 novembre à 19h30

Projection du film Etat de siège de Costa-Gavras, 1972, 130 min.

En pleine guerre froide, en Uruguay, l’américain Philip Michael Santore est enlevé par les tupamaros, un groupe de révolutionnaires d’extrême gauche qui prône l’action directe. Ils exigent du gouvernement la libération des prisonniers politiques et font parler Santore. Ils rendent alors publiques son véritable rôle en Amérique du Sud. Santore appartient aux cadres d’une académie internationale de police, où viennent se perfectionner les policiers latino-américains à la lutte contre-insurrectionnelle, et notamment aux pratiques de la torture. Ces révélations provoquent une crise gouvernementale. Ce film fait référence à l’enlèvement et à l’execution de l’agent du FBI Dan Mitrione en 1970 par les Tupamaros.


LES COLLECTIFS QUI S’ORGANISENT AU RÉMOULEUR :

Rendez-vous le 1er vendredi de chaque mois.

Nous sommes des centaines de milliers, rien qu’en Ile-de-France, à dépendre des institutions sociales, pour nos revenus, pour le logement, bref pour vivre. Et nous sommes des centaines de milliers à être considérés par la CAF, Pôle-Emploi, ou la Sécu, comme des fraudeurs en puissance, des mauvais pauvres à rééduquer, et à ce titre, contraints de nous soumettre à des contrôles, des humiliations, à l’arbitraire, pour conserver nos maigres allocations.

Au chômage comme dans l’emploi, la culpabilisation, la peur de se faire radier ou virer tend à neutraliser par avance toute forme de défense collective. C’est pour s’opposer à cette politique que les CAFards, collectif de chômeuses et précaires, proposent un rendez-vous ouvert à tous une fois par mois pour échanger nos expériences, débrouiller ensemble des dossiers litigieux, s’organiser pour partager les moyens de se défendre sur les lieux de gestion de la précarité. Pour affirmer d’autres valeurs que celles du travail et du mérite, d’autres désirs que ceux que cette société voudrait nous faire intérioriser. Là où ils voudraient nous enfermer dans la peur et l’isolement, il nous faut inventer de nouvelles formes de lutte et de solidarité !

Les rendez-vous du collectif « Prenons la ville »

Les 1er et 3ème lundis de chaque mois au Rémouleur.

Des projets de transformation du Bas-Montreuil et du quartier des Coutures à Bagnolet sont en cours. Des centaines de personnes seront obligées de quitter leur logement. Le collectif « Prenons la ville » propose des moments de rencontres, d’échanges et d’organisation L’après-midi, de 16h30 à 19h30 : c’est l’occasion de partager des informations sur le devenir de son logement et du quartier. De trouver des réponses collectives.
Le soir, à partir de 19h30 : une réunion permettra de faire ensemble le point sur l’avancée du projet et des problèmes qu’il entraîne ; de lutter contre la hausse du coût de la vie, des loyers, contre le départ forcé des quartiers où nous habitons…
Contact - 4 pages de présentation - Vidéo-tract

Permanence « Sans papiers : s’organiser contre l’expulsion »

Chaque 1er samedi du mois, lors des permanences vous pourrez discuter et rencontrer des personnes ayant participé à la brochure « Sans papiers : S’organiser contre l’expulsion. Que faire en cas d’arrestation ? » (brochure en cours de réactualisation du fait de nouvelles lois sur l’immigration). Il s’agit d’un guide pratique et juridique, écrit à partir d’expériences de luttes de ces dernières années, pour s’organiser contre les expulsions.


Site : Le remouleur

Partagez cet article :

Agenda : Les rv du du Rémouleur
juin 2020 :

Rien pour ce mois

mai 2020 | juillet 2020

Prochaines dates
  • du mardi 30 juillet 2013 au samedi 31 août 2013
  • du mardi 10 septembre 2013 au mardi 31 décembre 2013
  • du jeudi 31 octobre 2013 au mardi 5 novembre 2013
Afficher la carte en plein écran
Le Rémouleur

106, rue Victor Hugo
93170 Bagnolet
M° Robespierre ou M° Gallieni


Réactions
modération a priori

A cause du SPAM ce forum est modéré :

- Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.
- l'insertion de code, ou la mise en forme de votre texte est désactivée
- les commentaires comportant des liens sont supprimés.

Si vous souhaitez faire connaitre votre activité, contactez nous plutôt que de poster un commentaire, ce sera beaucoup plus valorisant et efficace pour votre activité.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Les Marchés de Paris

Chaque jour a son ou plutôt ses marchés à Paris, sauf le lundi, cela vaut toujours le (...)

Les restos du cœur - Aide alimentaire

Fondés par Coluche en 1985, les Restos du Cœur est une association loi de 1901, (...)

Jam sessions, Paris et banlieue

Amène ta pelle, que ce soit une Gibson ou une Fender, ou alors emmène ton sax ou tes (...)

Claude Bourguignon - Protéger les sols pour (...)

C’est si simple quand c’est bien expliqué ! En savoir plus sur le laboratoire de (...)

Les Compagnons Charpentiers des Devoirs du (...)

Tour de France ? Il ne s’agit nullement ici de vélo, mais d’une tradition qui remonte à (...)

Mémoire de la gare de Ménilmontant

Ce montage vidéo a été réalisé par l’association « La Ville des Gens » et à été terminé en (...)

Henri Krasucki

Henri Krasucki s’était engagé très tôt, dès l’occupation, dans la Résistance. Il fut parmi (...)

Cour de la Métairie

Rédaction initiale : 2013 ; révision au 11 octobre 2017. Si étonnant que cela (...)

La « descente de la Courtille »

Attention, rédaction en cours de révision. Chantier ouvert le 31 octobre. 2017. (...)

Le pavillon chinois de la rue de la Chine

Crédit photo Dg Avant-propos J’ai habité 7 années, rue de la Chine au numéro 7. Mes (...)

Promenade à travers l’Histoire… de Belleville

J’ai foi dans l’avenir, je suis Bellevillois ! Peut-on trouver l’explication de cette (...)

Les Piscines Municipales

De Saint Ouen à Montreuil et du 10ème au 20ème, pour vous détendre, allez faire un petit (...)

Les sorties : samedi 6 juin