Éthiopian-grooves !

3475 visites sur cet article

AKALÉ WUBÉ

En 6 ans d’existence, Akalé Wubé n’a cessé d’élargir le cadre où se déploie sa musique, de plus en plus riche et profonde, à l’image de sa source d’inspiration première : le répertoire populaire éthiopien des années 60 et 70.

JPEG - 61.4 ko

A l’origine rassemblé autour de reprises de la série "Éthiopiques", le groupe a grandi en s’immergeant profondément dans les musiques d’Éthiopie et en multipliant les collaborations avec des musiciens et danseurs éthiopiens, africains et européens. Peu à peu, les quelque deux cents concerts d’Akalé Wubé en Europe, en Asie et en Afrique en ont fait l’un des ambassadeurs mondiaux du groove éthiopien.
Drums : David Georgelet
Bass : Oliver Degabriele
Guitar : Loïc Réchard
Flutes / Sax : Etienne de la Sayette
Krar / trumpet / percussions : Paul Bouclier


Le quintet parisien Akalé Wubé invite Girma Bèyènè, figure emblématique de la musique éthiopienne des 60ies et 70ies, pour un come-back historique après plus de 25 années de silence…
 
Girma Bèyènè featuring Akalé Wubé, par Francis Falceto

JPEG - 49.8 koGirma Bèyènè avait quitté la scène musicale d’Addis Abeba en 1981 : parti miraculeusement en tournée aux USA avec le Wallias Band et trois chanteurs (Mahmoud Ahmed, Gétatchèw Kassa et Wubishet Fisseha) à l’invitation du producteur éthiopien en exil Amha Eshèté, Girma choisit alors de ne pas revenir au paradis militaro-stalinien du dictateur Menguistou. Six autres musiciens prendront également la tangente. Très rapidement, il paraîtra évident aux nouveaux exilés que la diaspora éthiopienne des USA est encore trop restreinte pour nourrir son homme de la musique à plein temps. S’ensuivra une vie plus ou moins chaotique faite de petits boulots qui laissent de moins en moins de place à la musique.

Le premier retour de Girma dans son cher pays eut lieu à l’invitation du 7° Ethiopian Music(s) Festival d’Addis Abeba en mai 2008, tout entier conçu comme un hommage à Girma Bèyènè et à quelques autres saxophonistes exilés des années 80 (Moges Habte, Tilaye Gèbrè, Tewodros Meteku).

Peu après, Girma Bèyènè s’est réinstallé définitivement à Addis, en toute discrétion.
C’était sans compter avec l’immense following qu’il a conservé en Ethiopie, dont pas mal de musiciens parmi les plus influents de la scène contemporaine. C’était aussi sans compter avec le non moins immense fan club qui s’est constitué anarchiquement autour des planètes World et Jazz, suite à la publication des éthiopiques, et au premier rang duquel figure Akalé Wubé.

Qui n’a jamais vu Akalé Wubé en concert ne sait pas de quel groove on parle. Pas de démonstration outrancière ni de pose m’as-tu-vu, que du groove et du bon, épuré ou lyrique, celui qui démange les gambettes et réjouit les synapses. Et déjà trois CDs au compteur, trois galettes de pure dévotion mais créative. Zéro reprise à la mode copier-coller, que de l’éthio-groove revisité librement et avec ferveur – le meilleur moyen de rendre hommage ¬ de rendre vie ¬ à une musique et à un musicien trop oubliés jusque-là. Et ce sont justement ces gaillards-là qui écoutent, reconnaissent, reprennent, transfigurent et invitent modestement Girma Bèyènè. Et Girma dit Banco ! à nos risques et périls. Heureusement qu’on aime le risque. Et même les périls. Girma Bèyènè featuring Akalé Wubé, ou l’inverse, c’est du lourd léger comme on dit chez les boxeurs.



JPEG - 52.5 ko

AKALÉ WUBÉ FEAT.GIRMA BÈYÈNÈ

Vendredi 25 septembre 2015 à 20h30

Site : Akalé Wubé

Au Studio de l’Ermitage - 8, rue de l’Ermitage - 75020 Paris - Métro : (11) Jourdain, (2) Ménilmontant - Bus (96) et (26) arrêt Ermitage

Partagez cet article :

Agenda : AKALÉ WUBÉ
novembre 2017 :

Rien pour ce mois

octobre 2017 | décembre 2017

Prochaines dates
  • le vendredi 25 septembre 2015
Afficher la carte en plein écran
Studio de l’Ermitage

8, rue de l’Ermitage - 75020 Paris - Métro (11) Jourdain, (2) Ménilmontant - Bus (96) et (26) arrêt Ermitage


Réactions
modération a priori

A cause du SPAM ce forum est modéré :

- Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.
- l'insertion de code, ou la mise en forme de votre texte est désactivée
- les commentaires comportant des liens sont supprimés.

Si vous souhaitez faire connaitre votre activité, contactez nous plutôt que de poster un commentaire, ce sera beaucoup plus valorisant et efficace pour votre activité.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Jam sessions, Paris et banlieue

Amène ta pelle, que ce soit une Gibson ou une Fender, ou alors emmène ton sax ou tes (...)

Chiner, Paris et banlieue

Aller faire un tour à la recherche d’un petit rien ou d’un trésor, un doudou ou une (...)

Les Marchés de Paris

Chaque jour a son ou plutôt ses marchés à Paris, sauf le lundi, cela vaut toujours le (...)

Les Piscines Municipales

De Saint Ouen à Montreuil et du 10ème au 20ème, pour vous détendre, allez faire un petit (...)

Les Compagnons Charpentiers des Devoirs du (...)

Tour de France ? Il ne s’agit nullement ici de vélo, mais d’une tradition qui remonte à (...)

MUSÉE DE L’ABSINTHE

Apparue vers 1798 (1ère distillerie en Suisse) et 1805 en France et interdite en 1915, (...)

Claude Bourguignon - Protéger les sols pour (...)

C’est si simple quand c’est bien expliqué ! En savoir plus sur le laboratoire de (...)

Mémoire de la gare de Ménilmontant

Ce montage vidéo a été réalisé par l’association « La Ville des Gens » et à été terminé en (...)

Cour de la Métairie

Rédaction initiale : 2013 ; révision au 11 octobre 2017. Si étonnant que cela puisse (...)

La « descente de la Courtille »

Attention, rédaction en cours de révision. Chantier ouvert le 31 octobre 2017 Image (...)

Le pavillon chinois de la rue de la Chine

Crédit photo Dg Avant-propos J’ai habité 7 années, rue de la Chine au numéro 7. Mes (...)

Promenade à travers l’Histoire… de Belleville

J’ai foi dans l’avenir, je suis Bellevillois ! Peut-on trouver l’explication de cette (...)

Les sorties : jeudi 23 novembre
Le Fabuleux Destin d'Amélie Poulain, Jean-Pierre Jeunet, 2001 Audrey Tautou, métro Abbesses, photogramme. Coll. Jean-Pierre Jeunet
S’il est un lieu qui résume à lui seul Paris, c’est bien Montmartre. Les écrivains et les peintres (...)
Vous êtes chineurs, collectionneurs ou tout simplement curieux ? De nombreuses villes vous (...)
Les vidéos des gens : Claude Bourguignon, agronome Claude Bourguignon parle de la (...)
Le mémorial de la Résistance se met au numérique sur la Ville des Gens. Dans le cadre de la (...)
Dans le cadre de l’exposition "Paris Libéré, Paris Photographié, Paris Exposé", proposée au musée (...)