Art singulier - Installations et Céramiques de Céline Trinquet

177 visites sur cet article

AUTOPSIE D’UN DÉSORDRE

Avoir le tact dans les yeux, dépouiller son regard de l’usage commun, voir de ses propres yeux : c’est ce que nous propose Céline Trinquet avec ses céramiques aux formes organiques complexes et étranges, espèce de cabinet de curiosités, où l’artiste s’inspire moins des modèles imposés par la nature que par des procédés de création aléatoire. Ici, le hasard s’affirme comme principe interne, un jeu dont l’erreur est entendue comme détour nécessaire où la beauté trouve sa vraie place.

Le résultat ? Des bizarreries matérialisant le mouvement accidentel : soit en tant qu’évolution, processus de transformation, métamorphose dans un sens double et indéterminé ; soit comme changement de nature selon le point de vue de l’objet dans l’espace ; ou encore dans le déplacement référentiel du sujet en s’aventurant sur la superficie dessinée des objets et de ses multiples paysages.

JPEG - 71.4 ko

Céramique Céline Trinquet, Photo prise par Pedro Soares


Céline nous prouve ainsi que le désordre n’a de réalité que pour le spectateur aliéné dans l’observation et que le produit de la synthèse mentale de l’objet est toujours inattendu. De même, en utilisant la céramique comme support à ses dessins, l’artiste crée cette ambiguïté entre volume réel et apparent à travers ses traits fins et souvent discontinus, suggérant sur certaines de ses œuvres des rapports entre cartes anatomiques et topos de paysages imaginaires.

Voir de ses propres yeux c’est emprunter le regard de l’enfant, c’est à la fois jouer et sortir du jeu, c’est se réjouir dans la contemplation de la nature recréée.Céline a joué. À vous de faire de même…
 
Pedro Soares

Céline Trinquet se joue des parcours en ligne droite. Elle suit un DEUG d’Arts plastiques à Paris 8 puis se tourne vers une maîtrise sciences et techniques en médiation culturelle à la suite de quoi elle profite d’une formation artistique d’un an autour de la gravure, du vitrail et de l’art textile. Elle va ensuite s’occuper de la programmation d’un café culturel pendant 5 ans en cherchant à rendre la culture accessible à tous avec des propositions d’atelier livres textiles pour des femmes en cours d’alphabétisation et des ateliers d’écriture. Elle décide alors de reprendre ses études pour devenir éducatrice spécialisée avec l’envie de mettre à profit sa formation, ses expériences comme outil de médiation. Elle travaille depuis 8 ans en psychiatrie adulte et propose divers ateliers d’expression artistique. Sa rencontre avec Christian Sabas (fondateur de l’Atelier du Non Faire), lui donnera le désir de se tourner vers les thérapies à médiations artistiques avec lesquelles elle se forme depuis 3 ans.



AUTOPSIE D’UN DÉSORDRE

Art singulier - Installations et Céramiques de Céline Trinquet]

Du 1er au 17 avril 2016
Les vendredis de 18h à 20h30
Les samedis et dimanches 14h à 20h30

Vernissage vendredi 1er avril à partir de 18h30

Espace Canopy - 19 rue Pajol - 75018 Paris - Métro La Chapelle (L2) - RER Gare du Nord - Bus 65, 48

Ils nous soutiennent !

La Ville des Gens est une association à but non lucratif qui à travers son site met en lumière l’activité des associations et lieux culturels du nord-est parisien ainsi que l’histoire et la mémoire des quartiers populaires.

En devenant adhérents vous nous permettez de continuer ce travail tout en mettant votre programmation en valeur sur un site généraliste de proximité, vierge de publicité : Devenir adhérent

Partagez cet article :

Agenda : AUTOPSIE D’UN DÉSORDRE
décembre 2017 :

Rien pour ce mois

novembre 2017 | janvier 2018

Prochaines dates
  • le vendredi 1er avril 2016
  • le samedi 2 avril 2016
  • le dimanche 3 avril 2016
  • le vendredi 8 avril 2016
  • le samedi 9 avril 2016
  • le dimanche 10 avril 2016
  • le vendredi 15 avril 2016
  • le samedi 16 avril 2016
  • le dimanche 17 avril 2016
Afficher la carte en plein écran
Espace Canopy

19 rue Pajol - 75018 Paris - Métro La Chapelle (L2) - RER Gare du Nord - Bus 65, 48


Réactions
modération a priori

A cause du SPAM ce forum est modéré :

- Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.
- l'insertion de code, ou la mise en forme de votre texte est désactivée
- les commentaires comportant des liens sont supprimés.

Si vous souhaitez faire connaitre votre activité, contactez nous plutôt que de poster un commentaire, ce sera beaucoup plus valorisant et efficace pour votre activité.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Jam sessions, Paris et banlieue

Amène ta pelle, que ce soit une Gibson ou une Fender, ou alors emmène ton sax ou tes (...)

Chiner, Paris et banlieue

Aller faire un tour à la recherche d’un petit rien ou d’un trésor, un doudou ou une (...)

Les Marchés de Paris

Chaque jour a son ou plutôt ses marchés à Paris, sauf le lundi, cela vaut toujours le (...)

Chiner chez les pros

Vous êtes chineurs, collectionneurs ou tout simplement curieux ? De nombreuses villes (...)

Les Compagnons Charpentiers des Devoirs du (...)

Tour de France ? Il ne s’agit nullement ici de vélo, mais d’une tradition qui remonte à (...)

MUSÉE DE L’ABSINTHE

Apparue vers 1798 (1ère distillerie en Suisse) et 1805 en France et interdite en 1915, (...)

Claude Bourguignon - Protéger les sols pour (...)

C’est si simple quand c’est bien expliqué ! En savoir plus sur le laboratoire de (...)

Mémoire de la gare de Ménilmontant

Ce montage vidéo a été réalisé par l’association « La Ville des Gens » et à été terminé en (...)

Cour de la Métairie

Rédaction initiale : 2013 ; révision au 11 octobre 2017. Si étonnant que cela puisse (...)

La « descente de la Courtille »

Attention, rédaction en cours de révision. Chantier ouvert le 31 octobre 2017 Image (...)

Le pavillon chinois de la rue de la Chine

Crédit photo Dg Avant-propos J’ai habité 7 années, rue de la Chine au numéro 7. Mes (...)

Promenade à travers l’Histoire… de Belleville

J’ai foi dans l’avenir, je suis Bellevillois ! Peut-on trouver l’explication de cette (...)

Les sorties : mardi 12 décembre
Le Fabuleux Destin d'Amélie Poulain, Jean-Pierre Jeunet, 2001 Audrey Tautou, métro Abbesses, photogramme. Coll. Jean-Pierre Jeunet
S’il est un lieu qui résume à lui seul Paris, c’est bien Montmartre. Les écrivains et les peintres (...)
Vous êtes chineurs, collectionneurs ou tout simplement curieux ? De nombreuses villes vous (...)
Les vidéos des gens : Claude Bourguignon, agronome Claude Bourguignon parle de la (...)
Le mémorial de la Résistance se met au numérique sur la Ville des Gens. Dans le cadre de la (...)
Dans le cadre de l’exposition "Paris Libéré, Paris Photographié, Paris Exposé", proposée au musée (...)