Exposition

207 visites sur cet article

Armelle Fox / Philippe Tertrais

Espace Canopy (18ème) présente l’exposition « Armelle Fox / Philippe Tertrais ».

Armelle Fox et Philippe Tertrais proposent un choix d’œuvres récentes à l’Espace Canopy du 10 au 26 Juin. Comme souvent sinon toujours, une exposition constitue un jalon, une étape. Ici ce sont deux parcours, deux cheminements qui, pour singuliers qu’ils sont, présentent entre eux d’évidentes connivences. Connivences thématiques tout d’abord même si les genres traditionnels du nu, du paysage et du portrait sont traités de manière plus suggestive que descriptive. Affinité entre deux peintures où la sensibilité prime sur la technique. Rien qui cerne ou enferme dans ces compositions où s’ouvre un espace fluide que l’imaginaire dispute au regard. Si on tient à catégoriser le travail de ces deux artistes, on pourra dire qu’il s’apparente à l’expressionnisme, mais au sens où la picturalité résulte ici là d’une résonance intime, voire secrète. Échos mis en couleur et en formes des vivants petits tableaux de l’âme.
Parcours et démarche des deux peintres.

Armelle Fox

JPEG - 150 ko

Copyright Armelle Fox

Armelle Fox est une artiste française vivant et travaillant à Paris. Immergée dans un milieu artistique dès l’enfance, (danse, théâtre, cinéma), elle trouve rapidement sa voie dans des études d’arts plastiques (UFR Arts plastiques et Sciences de l’art, Paris I Panthéon Sorbonne), et se forme à la peinture dans l’atelier d’André Bouzerau de 1992 à 2009.

Expose régulièrement depuis 1990. Son travail est présenté en galeries (expositions collectives et personnelles) depuis 2007 : « Galerie Ba Cologne », Allemagne, « Galerie Peinture Fraîche », Paris.

Elle participe à des foires d’art contemporain en Europe (Pays-Bas, Allemagne).
« La technique de cette artiste est surprenante, intelligente : le support est en général recouvert de papier chinois, pour un résultat tout en rugosité, accidents, grains divers, parfaitement en adéquation avec son propos. » Matthieu Balu


JPEG - 127 ko

Copyright Armelle Fox

La série « Épidermes », débutée en 1998, traitant du corps et du rapport au modèle en recherchant une adéquation picturale et sémantique entre le papier et la peau, s’est achevée, en tant que recherche exclusive, en 2014.

Aujourd’hui, les séries : « Papiers libres » et « Espèces d’Espaces » ont émergé.
Pour « Papiers libres », les formes figurées naissent d’une multitude de morceaux de papiers déchirés, collés, arrachés, recouverts, opaques ou translucides, nus ou réhaussés de couleur.

Ces papiers modelés s’incarnent alors en corps, têtes, figures, totalement détachés d’un fond, autonomes.

« Espèces d’Espaces » est quand à elle une série ouvrant sur une grande liberté d’expérimentations de matières, ayant comme point d’ancrage le paysage et comme matériau de prédilection le papier, conviant tour à tour la couleur ou le noir et blanc.
Depuis peu, des « Papiers libres » s’invitent dans ces paysages illusoires.



Philippe Tertrais

JPEG - 101.9 ko

Copyright Philippe Tertrais

Philippe Tertrais vit et travaille à Montreuil dans la région parisienne. Depuis une vingtaine d’années il participe à diverses manifestations artistiques ( salon Comparaisons, Biennale 109, Artcité). Il a obtenu le prix de la revue Azart en 2007 ainsi que le prix Artcité 2012. Il expose au sein de l’association Rémanences (galerie d’Art Auvers-sur-Oise, fondation Taylor) et lors d’expositions personnelles (galerie E.Heno, château de Bridoré, maison du citoyen de Fontenay…)

« Peintre obsessionnel, Philippe Tertrais revient sans cesse sur les traces de sa propre peinture. Il sonde, quête le mystère, de toile en toile, de figures en paysages. A la contemplation d’une de ses oeuvres, c’est à la naissance d’un monde qu’est convié le spectateur.


JPEG - 149.7 ko

Copyright Philippe Tertrais

L’écriture est parfois instable, et les superpositions de fines matières évoquent, suggèrent plus qu’elles ne montrent ou ne dévoilent. Les formes semblent mouvantes. Dans cette quête constante, introspective, c’est peut-être une vision de son inconscient que le peintre Tertrais nous livre. Comme dans un rêve, usant parfois d’audacieuses juxtapositions colorées, il donne à voir une certaine idée de la genèse, celle de la création. » Jérôme Delépine

« Rien n’est simple dans la peinture de notre artiste. Tout remonte à la surface. Ses nus, ses personnages, ses paysages ont l’authenticité des fantasmes, et son écriture n’est pas celle que l’on peut décrypter, elle vient de plus loin. Probablement du plus profond de son être. Ses formes violentes sont souvent d’une beauté dévastatrice. Certains de ses paysages bousculent notre regard. Quand on croit avoir pénétré le secret d’une pareille imagination, on se rend vite compte qu’on a été dupe. » Gérard Gamand, AZART



Armelle Fox / Philippe Tertrais

Exposition de Noël Verin et Yan F.

Du 10 au 19 juin 2016

Vendredi, samedi et dimanche de 16h à 20h
Ouverture sur rendez-vous du 24 au 26 juin : 0686677992 ou 0687413174
Vernissage le vendredi 10 juin 2016 à 18h30

Espace Canopy - 19 rue Pajol - 75018 Paris - Métro La Chapelle (L2) - RER Gare du Nord - Bus 65, 48

Ils nous soutiennent !

La Ville des Gens est une association à but non lucratif qui à travers son site met en lumière l’activité des associations et lieux culturels du nord-est parisien ainsi que l’histoire et la mémoire des quartiers populaires.

En devenant adhérents vous nous permettez de continuer ce travail tout en mettant votre programmation en valeur sur un site généraliste de proximité, vierge de publicité : Devenir adhérent

Partagez cet article :

Agenda : Armelle Fox / Philippe Tertrais
novembre 2017 :

Rien pour ce mois

octobre 2017 | décembre 2017

Prochaines dates
  • le vendredi 10 juin 2016
  • le samedi 11 juin 2016
  • le dimanche 12 juin 2016
  • le vendredi 17 juin 2016
  • le samedi 18 juin 2016
  • le dimanche 19 juin 2016
  • le vendredi 24 juin 2016
  • le samedi 25 juin 2016
  • le dimanche 26 juin 2016
Afficher la carte en plein écran
Espace Canopy

19 rue Pajol - 75018 Paris - Métro La Chapelle (L2) - RER Gare du Nord - Bus 65, 48


Réactions
modération a priori

A cause du SPAM ce forum est modéré :

- Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.
- l'insertion de code, ou la mise en forme de votre texte est désactivée
- les commentaires comportant des liens sont supprimés.

Si vous souhaitez faire connaitre votre activité, contactez nous plutôt que de poster un commentaire, ce sera beaucoup plus valorisant et efficace pour votre activité.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Jam sessions, Paris et banlieue

Amène ta pelle, que ce soit une Gibson ou une Fender, ou alors emmène ton sax ou tes (...)

Chiner, Paris et banlieue

Aller faire un tour à la recherche d’un petit rien ou d’un trésor, un doudou ou une (...)

Les Marchés de Paris

Chaque jour a son ou plutôt ses marchés à Paris, sauf le lundi, cela vaut toujours le (...)

Les Piscines Municipales

De Saint Ouen à Montreuil et du 10ème au 20ème, pour vous détendre, allez faire un petit (...)

Les Compagnons Charpentiers des Devoirs du (...)

Tour de France ? Il ne s’agit nullement ici de vélo, mais d’une tradition qui remonte à (...)

MUSÉE DE L’ABSINTHE

Apparue vers 1798 (1ère distillerie en Suisse) et 1805 en France et interdite en 1915, (...)

Claude Bourguignon - Protéger les sols pour (...)

C’est si simple quand c’est bien expliqué ! En savoir plus sur le laboratoire de (...)

Mémoire de la gare de Ménilmontant

Ce montage vidéo a été réalisé par l’association « La Ville des Gens » et à été terminé en (...)

Cour de la Métairie

Rédaction initiale : 2013 ; révision au 11 octobre 2017. Si étonnant que cela puisse (...)

La « descente de la Courtille »

Attention, rédaction en cours de révision. Chantier ouvert le 31 octobre 2017 Image (...)

Le pavillon chinois de la rue de la Chine

Crédit photo Dg Avant-propos J’ai habité 7 années, rue de la Chine au numéro 7. Mes (...)

Promenade à travers l’Histoire… de Belleville

J’ai foi dans l’avenir, je suis Bellevillois ! Peut-on trouver l’explication de cette (...)

Les sorties : jeudi 23 novembre
Le Fabuleux Destin d'Amélie Poulain, Jean-Pierre Jeunet, 2001 Audrey Tautou, métro Abbesses, photogramme. Coll. Jean-Pierre Jeunet
S’il est un lieu qui résume à lui seul Paris, c’est bien Montmartre. Les écrivains et les peintres (...)
Vous êtes chineurs, collectionneurs ou tout simplement curieux ? De nombreuses villes vous (...)
Les vidéos des gens : Claude Bourguignon, agronome Claude Bourguignon parle de la (...)
Le mémorial de la Résistance se met au numérique sur la Ville des Gens. Dans le cadre de la (...)
Dans le cadre de l’exposition "Paris Libéré, Paris Photographié, Paris Exposé", proposée au musée (...)