L’âme du 20

4640 visites sur cet article

Balade à Ménilmontant

La balade des gens 20ème arr.
JPEG - 80.6 ko

Ça monte !

Départ de la promenade : métro "Ménilmontant". On prend la rue de Ménilmontant, perpendiculaire au boulevard, et, première constatation, il va falloir grimper pour atteindre le bout de la balade, c’est à dire la rue des Pyrénées, là-bas tout en haut, à plus de 100 mètre d’altitude (la colline de Ménilmontant culmine à 108 mètres).


En prenant la première à droite, rue Victor Letaille, on débouche au bout d’une centaine de mètres sur la rue des Panoyaux, et une sorte de petite place. Là se trouve un vieux café qui a de l’allure, le "Lou Pascalou". C’est un endroit particulièrement animé, notamment les soirs de week-end, d’autant plus qu’il fait café-concert.

JPEG - 110.4 ko

Copyright Epsoff - La Ville des Gens


JPEG - 125 ko

Copyright Epsoff - La Ville des Gens

On revient sur la rue de Ménilmontant par le même chemin, et on reprend notre ascension. Sur la gauche, on aperçoit l’église Notre Dame de la Croix.
Cette église a été conçue sous le règne de Napoléon III, par l’architecte Louis-Jean-Antoine Héret (1821-1899) dans un style néo-roman. Du fait de la forte pente, on a dû construire un perron de 54 marches afin de rattraper la différence de niveau entre la place où se situe la façade et le chevet.
On emprunte pour quelques dizaines de mètres la rue Julien Lacroix, et on atteint une petite place, la place Maurice Chevalier. Elle tient son nom du célèbre chanteur-comédien, enfant du quartier. En été, à l’ombre des marronniers, on peut y faire terrasse. Il s’y trouve, par ailleurs, une jolie fontaine Wallace.


JPEG - 112.7 ko

Copyright Epsoff - La Ville des Gens


JPEG - 99.8 ko

Copyright Epsoff - La Ville des Gens

On revient sur la rue de Ménilmontant et on continue à monter. Un peu plus loin à gauche, en contrebas, on aperçoit l’ancienne voie ferrée, la Petite Ceinture, qui jadis transportait marchandises et voyageurs tout autour de Paris.

A la même hauteur, mais à droite, on emprunte la rue Sorbier, avec ses échoppes dont la construction remonte à fin 19ème-début 20ème siècle.


JPEG - 135.3 ko

Copyright Epsoff - La Ville des Gens

Arrivé au niveau de la rue de la Bidassoa, on tombe sur le square rues Sorbier-Bidassoa, situé juste au-dessus de la Petite Ceinture. En y entrant, on plonge dans un paysage calme et reposant. Le jardin est ombragé, au printemps et en été, par le feuillage léger de sophoras du Japon, de robiniers à feuilles simples et d’aubépines, qui voisinent avec des massifs de plantes de terre de bruyère.
Les jardiniers ont eu l’ingénieuse idée de dissimuler les six cheminées d’aération de la voie ferrée située au-dessous, sous une pluie de chèvrefeuille. On en oublie qu’autrefois s’étendait ici un morne paysage de carrière à ciel ouvert d’où l’on extrayait le gypse.

JPEG - 112.4 ko

Copyright Epsoff - La Ville des Gens


La Bellevilloise

Retour à nouveau sur la rue de Ménilmontant et, toujours en montant vers la rue des Pyrénées, on prend la rue suivante à droite, c’est à dire la rue Boyer.

JPEG - 137 ko

Copyright Epsoff - La Ville des Gens

On ne peut passer devant le bâtiment de La Bellevilloise, sans le remarquer et s’y arrêter. Fondée en 1877 aux lendemains de la Commune, La Bellevilloise est la première coopérative parisienne. Elle avait pour but de permettre aux gens modestes l’accès à l’éducation politique et à la culture.

JPEG - 109.7 ko

Copyright Epsoff - La Ville des Gens

De nos jours ce bâtiment abrite deux célèbres lieux de la culture parisienne : La Maroquinerie et La Bellevilloise.


On revient une fois de plus sur la rue de Ménilmontant, et on monte encore et encore. La prochaine "rue" à gauche nous fait à nouveau remonter le temps : La Cité de l’Ermitage, petit coin bucolique, éclairé la nuit par quelques réverbères, fait oublier subitement qu’on est en plein Paris.

JPEG - 165.9 ko

Copyright Epsoff - La Ville des Gens


Rue du retrait

En sortant de la Cité de l’Ermitage, on traverse la rue, on fait quelques pas, et on tourne à gauche dans la rue du Retrait. A l’entrée de la rue il y a un superbe bistrot, lui aussi ayant plus d’un siècle, le "Chez Luna".

JPEG - 101.5 ko

Copyright Epsoff - La Ville des Gens

On s’avance dans la rue et on y découvre des graffitis remarquables, sur le côté droit du trottoir : une girafe, des zèbres…
Un peu plus loin, on arrive à hauteur de la rue Laurence Savart, une rue "à l’ancienne", qui descend en pente vertigineuse vers la rue Boyer.
Au numéro 15 de la rue se trouve le "Théâtre de Ménilmontant", lui aussi remontant à 1877, et ayant été créé au lendemain de la Commune.

JPEG - 86.7 ko

Copyright Epsoff - La Ville des Gens

JPEG - 98.6 ko

Copyright Epsoff - La Ville des Gens



JPEG - 80.4 ko

Dernier retour à la rue de Ménilmontant et nous touchons à la fin de notre promenade.
Sur le côté gauche, faisant l’angle avec la rue des Pyrénées, se trouve le pavillon Carré de Baudouin.
Ce "manoir" a été construit au XVIIIe siècle pour servir de lieu de plaisir, de fêtes et de villégiature. Racheté par la Mairie de Paris en 2003, cet espace culturel est géré administrativement et artistiquement par la mairie du 20ème.
Depuis, c’est essentiellement un lieu pour des expositions et des conférences.
Sur le mur du pavillon qui donne sur la rue de Ménilmontant, un immense graffiti qui vaut le coup d’œil : il a été réalisé par l’artiste peintre-graffeur Hopare .

Eric SMIRNOFF, la Ville des Gens
28 janvier 2014.
JPEG - 157.8 ko

Copyright Epsoff - La Ville des Gens

Partagez cet article :

Localisation : Balade à Ménilmontant

1 Rue de Menilmontant

- Paris - 75020.

1 Rue Julien Lacroix

- Paris - 75020.

Rue Boyer

- Paris - 75020.

Cité de l’Ermitage

- Paris - 75020.

Rue du Retrait

- Paris - 75020.

Zoom

Réactions
par chataignier - le : 1er mars 2016

Balade à Ménilmontant

Je désire faire cette balade a Belleville

Répondre à chataignier

le : 2 mars 2016 par Salvatore en réponse à chataignier

Balade à Ménilmontant

Bonjour et merci pour votre message,

Cet article et balade a été effectué par un de nos collaborateur, nous n’organisons pas de visites. Mais vous pouvez très bien imprimer l’article et faire la balade à l’occasion.
Cordialement.
S.Ursini
La Ville des Gens.

par raoul benebeaux - le : 4 décembre 2016

Balade à Ménilmontant

super !
Continuez !!

Répondre à raoul benebeaux

modération a priori

A cause du SPAM ce forum est modéré :

- Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.
- l'insertion de code, ou la mise en forme de votre texte est désactivée
- les commentaires comportant des liens sont supprimés.

Si vous souhaitez faire connaitre votre activité, contactez nous plutôt que de poster un commentaire, ce sera beaucoup plus valorisant et efficace pour votre activité.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Jam sessions, Paris et banlieue

Amène ta pelle, que ce soit une Gibson ou une Fender, ou alors emmène ton sax ou tes (...)

Chiner, Paris et banlieue

Aller faire un tour à la recherche d’un petit rien ou d’un trésor, un doudou ou une (...)

Les Marchés de Paris

Chaque jour a son ou plutôt ses marchés à Paris, sauf le lundi, cela vaut toujours le (...)

Les Piscines Municipales

De Saint Ouen à Montreuil et du 10ème au 20ème, pour vous détendre, allez faire un petit (...)

Les Compagnons Charpentiers des Devoirs du (...)

Tour de France ? Il ne s’agit nullement ici de vélo, mais d’une tradition qui remonte à (...)

MUSÉE DE L’ABSINTHE

Apparue vers 1798 (1ère distillerie en Suisse) et 1805 en France et interdite en 1915, (...)

Claude Bourguignon - Protéger les sols pour (...)

C’est si simple quand c’est bien expliqué ! En savoir plus sur le laboratoire de (...)

Mémoire de la gare de Ménilmontant

Ce montage vidéo a été réalisé par l’association « La Ville des Gens » et à été terminé en (...)

Cour de la Métairie

Rédaction initiale : 2013 ; révision au 11 octobre 2017. Si étonnant que cela puisse (...)

La « descente de la Courtille »

Rédaction révisée au 30 juin 2017 Image 1. Départ du cortège de la Descente vu par (...)

Le pavillon chinois de la rue de la Chine

Crédit photo Dg Avant-propos J’ai habité 7 années, rue de la Chine au numéro 7. Mes (...)

Promenade à travers l’Histoire… de Belleville

J’ai foi dans l’avenir, je suis Bellevillois ! Peut-on trouver l’explication de cette (...)

Les sorties : jeudi 19 octobre
Vous êtes chineurs, collectionneurs ou tout simplement curieux ? De nombreuses villes vous (...)
Le Fabuleux Destin d'Amélie Poulain, Jean-Pierre Jeunet, 2001 Audrey Tautou, métro Abbesses, photogramme. Coll. Jean-Pierre Jeunet
S’il est un lieu qui résume à lui seul Paris, c’est bien Montmartre. Les écrivains et les peintres (...)
Les vidéos des gens : Claude Bourguignon, agronome Claude Bourguignon parle de la (...)
Le mémorial de la Résistance se met au numérique sur la Ville des Gens. Dans le cadre de la (...)
Dans le cadre de l’exposition "Paris Libéré, Paris Photographié, Paris Exposé", proposée au musée (...)