Portraits de résistants

1051 visites sur cet article

Gaston CHARLES

19ème arrondissement de Paris

Commandant du groupe FTP "Victor Hugo" - Fusillé au Mont Valérien.

JPEG - 77.1 koGaston Charle est né le 28 décembre 1914 à Alençon (Orne). Il habitait au 7 rue des fêtes dans le 19e avec sa femme Micheline, née Perelstein.

Ouvrier menuisier-carrossier, il entre au parti communiste en 1937 et milite dans son entreprise et sa section des métallos.

Il est mobilisé en1939 dans un bataillon de mitrailleurs motorisés et au printemps 40, devant l’offensive allemande, son unité est envoyée en Belgique où il participe courageusement aux combats et pendant toute la retraite, à Beauvais, dans la vallée de la seine et jusqu’à Orléans. Sa conduite lui vaudra la croix de guerre avec citation.
Dès sa démobilisation fin aout 1940, il retrouve le contact avec ses camarades du Parti dans le quartier Amérique où il habite. Gaston CHARLE devient rapidement avec son beau frère Adolphe Perelstein (qui sera arrêté en 1942) l’un des dirigeants de l’action clandestine dans l’arrondissement.

Après une période où l’action est essentiellement faite de distributions de tracts et de journaux, de collage d’affiches, de prises de parole contre l’occupant et le régime de Vichy, c’est l’action armée qui va s’engager.

Le groupe FTP « Victor Hugo »vient de se former, il s’y engage.
Le commandement du groupe lui est confié après l’arrestation de son beau frère A.Perelstein.Il a l’expérience de la guerre et le grade de capitaine, matricule 2139, fut commissaire aux effectifs de la région 75 (paris –nord). Il devient ainsi le capitaine Gilbert, dit aussi Raymond Lenfant. Sa femme Micheline Charle-Perelstein est agent de liaison et s’occupe des comptes.

Des jeunes du 19e en feront partie, en particulier parmi ceux qu’on appelait les « mouflets » et d’autres venus du 20e et du Pré Saint Gervais.

Tout en continuant son activité sur le 19e, il est obligé de déménager et se cache avec sa famille à Fontenay sous Bois à partir d’octobre 1942.

JPEG - 61.7 ko

Ce groupe de francs tireurs a notamment à son actif, des actions à la grenade contre plusieurs hôtels occupés par des militaires allemands dans Paris. ; des déraillements de trains ; et le 6 octobre 1943, l’attaque, place de l’Odéon d’un détachement allemand.

Il est arrêté, peu après, le 18 octobre 1943 par les brigades spéciales à un rendez-vous en gare d’Esbly, avec Georges Citerne (dit Morand) et René Guillaume.
Il était passé responsable des effectifs pour l’inter-région.

Pris en charge par les autorités allemandes à la prison de Fresnes, il y reste au secret pendant 4 mois jusqu’à son procès.

Gaston CHARLE est condamné à mort le 23 février 1944 pour « action de franc- tireur et aide à l’ennemi » par le tribunal du Gross Paris qui siège rue Boissy- d’Anglas dans le 8e arrondissement.

Le 7 mars 1944, il est fusillé vers 15h au mont Valérien avec 15 de ses camarades dont plusieurs membres de son groupe « Victor Hugo », André Joineau, Maurice Deck, Marcel François, André Chesnot, (voir ces noms dans le mémorial).

Capitaine dans les FTP, Gaston CHARLE a été homologué lieutenant des Forces Française de l’intérieur. La médaille de la résistance lui a été décernée à titre posthume, ainsi que la mention « mort pour le France »

Son épouse Micheline Charle Pérelstein, a pris une part active à la résistance et à la libération.



ANACR 19ème

Pour tous renseignements et adhésion, écrire au président :
- Mr Robert Endewelt - 28, rue Botzaris - 75019 Paris
- ou par courriel : robert.endewelt chez laposte.net
- Siège social : ANACR 19ème - Maison du Combattant et des Associations - 20, rue Édouard Pailleron - 75019 Paris

En savoir plus : ANACR 19ème

Touts droits réservés © ANACR

Toute reproduction partielle ou totale de cet article hors du cadre privé ou scolaire doit faire l’objet d’une demande auprès de l’association ANACR 19ème ou de la Ville des Gens : info chez des-gens.net - 01 77 35 80 88.
Partagez cet article :

Localisation : Gaston CHARLES

Rue des Carrières d’Amérique

- Paris - 75019.

Zoom

Réactions
modération a priori

A cause du SPAM ce forum est modéré :

- Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.
- l'insertion de code, ou la mise en forme de votre texte est désactivée
- les commentaires comportant des liens sont supprimés.

Si vous souhaitez faire connaitre votre activité, contactez nous plutôt que de poster un commentaire, ce sera beaucoup plus valorisant et efficace pour votre activité.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Jam sessions, Paris et banlieue

Amène ta pelle, que ce soit une Gibson ou une Fender, ou alors emmène ton sax ou tes (...)

Chiner, Paris et banlieue

Aller faire un tour à la recherche d’un petit rien ou d’un trésor, un doudou ou une (...)

Les Marchés de Paris

Chaque jour a son ou plutôt ses marchés à Paris, sauf le lundi, cela vaut toujours le (...)

Les Piscines Municipales

De Saint Ouen à Montreuil et du 10ème au 20ème, pour vous détendre, allez faire un petit (...)

Les Compagnons Charpentiers des Devoirs du (...)

Tour de France ? Il ne s’agit nullement ici de vélo, mais d’une tradition qui remonte à (...)

MUSÉE DE L’ABSINTHE

Apparue vers 1798 (1ère distillerie en Suisse) et 1805 en France et interdite en 1915, (...)

Claude Bourguignon - Protéger les sols pour (...)

C’est si simple quand c’est bien expliqué ! En savoir plus sur le laboratoire de (...)

Mémoire de la gare de Ménilmontant

Ce montage vidéo a été réalisé par l’association « La Ville des Gens » et à été terminé en (...)

Cour de la Métairie

Rédaction initiale : 2013 ; révision au 11 octobre 2017. Si étonnant que cela puisse (...)

La « descente de la Courtille »

Rédaction révisée au 30 juin 2017 Image 1. Départ du cortège de la Descente vu par (...)

Le pavillon chinois de la rue de la Chine

Crédit photo Dg Avant-propos J’ai habité 7 années, rue de la Chine au numéro 7. Mes (...)

Promenade à travers l’Histoire… de Belleville

J’ai foi dans l’avenir, je suis Bellevillois ! Peut-on trouver l’explication de cette (...)

Les sorties : lundi 23 octobre
Vous êtes chineurs, collectionneurs ou tout simplement curieux ? De nombreuses villes vous (...)
Aller faire un tour à la recherche d’un petit rien ou d’un trésor, un doudou ou une machine à sous, (...)
Le Fabuleux Destin d'Amélie Poulain, Jean-Pierre Jeunet, 2001 Audrey Tautou, métro Abbesses, photogramme. Coll. Jean-Pierre Jeunet
S’il est un lieu qui résume à lui seul Paris, c’est bien Montmartre. Les écrivains et les peintres (...)
Les vidéos des gens : Claude Bourguignon, agronome Claude Bourguignon parle de la (...)
Le mémorial de la Résistance se met au numérique sur la Ville des Gens. Dans le cadre de la (...)