Projections de courts-métrages (fictions, documentaires, animation…)

226 visites sur cet article

LE JOUR LE PLUS COURT

Les Ateliers Vidéo de l’Espace Jemmapes (10ème) participent au Jour le plus Court, dans le cadre de la Fête du Court-Métrage lancée par le CNC et l’Agence du Court-Métrage :

JPEG - 40.2 ko

Trois espaces de projection pour découvrir des fictions, des documentaires, des films expérimentaux et d’animation, réalisés par les Ateliers de Réalisation Jemmapes, les anciens stagiaires, les cinéastes invités.

Deux cartes blanches, des rencontres-débats, des installations et des interstices musicaux.
 
Un bal populaire sur des musiques de films clôturera la journée.

JPEG - 33.8 ko

Espace 1 / Les plus courts des courts du Ciné-Troquet

- Chi bussa alla mia porta ? (3min, 2011).
Mini music-hall sur l’amour.

- Les Feux de l’amour (1min, 2013).
Émotions et coups de théâtre, comme à la télé…

- Les acrobates (0mn44s).
La routine de deux acrobates, animation

- A but de course (7min50, 2009).
Le pourchasseur pourchassé… une fiction pas si lointaine de la réalité.

- Yal Lalou (4min30, 2014).
Le chanteur Malik Belili fusionne et réinvente des mélopées berbères, pour les faire raisonner de la Kabylie à l’Hexagone.

- Train de banlieue (6min, 2003).
La nuit tombe, plus de train dans la petite et solitaire gare de banlieue…

- Où vas-tu ? (4mn50s)
Travelling à la poursuite d’un cycliste, animation
Cadavre exquis 1 et Cadavre exquis 2, essai collectif

JPEG - 31.4 ko

Espace 2 / Engagé-e-s, tout simplement !

avec le Master Image et Société, Université Évry-Val-d’Essone

- Entre les murs, la plage (15min) de M. Sallustio.
Une oasis dans le désert urbain.

- Henriette et les autres (18min) de A. Boussalem.
Un soir d’hiver, j’ai rencontré Henriette. Elle distribuait des vêtements aux afghans dans le parc Villemin à Paris.

- Pour un seul de tes yeux (12mn) de A. Cohen.
Ce n’est presque qu’un seul plan. Une envie soudaine. Une boule au ventre trop grosse qui déborde.

- L’éphéméride (15min) de J. Hafner.
Dans une maison emplie d’objets bien rangés, une mère attend.

- Portrait de femme ou Irréelle (3 min) de J. Hourçourigaray et J. Aygalenq.
« Je crève la dalle. Vous avez pas une cigarette ? »

- Mobilité urbaine (12min) de C. Roux.
Une nouvelle forme d’agriculture en pleine zone urbaine.

JPEG - 36.6 ko

Espace 2 / Portraits en ville, par l’Atelier de Création Jemmapes

- Na Hye Seok à Paris (16min, 2012), de Han Kyung-Mi.
Na est la première Coréenne qui a séjourné à Paris de 1927 à 1928. Ce séjour a marqué à jamais sa vie d’artiste et de femme.

- Ma ville, mon quartier (8min, 2010), réalisation collective des jeunes mineurs étrangers de l’UV de Noisy-le-Sec.
A travers les images qu’ils filment de la ville et du quartier, surgissent peu à peu les trajectoires qui les ont amené ici.

- Escale à l’Ilot (12min, 2014) réalisation collective avec le Master MIESS, Chaire de l’ESS, Marne-La-Vallée.
Accueil et insertion des personnes ayant subi une peine de justice : depuis plus de 40 ans, l’ILOT ne cesse de faire évoluer son projet associatif, à l’écoute des besoins sociaux.

- Mousse toujours (8min, 2014), de J. Le Gall et C. Marmet.
Une brasserie artisanale sur les hauts de Montreuil, loin de l’uniformisation des recettes industrielles.

JPEG - 25.8 ko

Espace 3 / Ordinaires extraordinaires / programme 1

Youri Gagarine, c’est notre chat ! (15min) de A.Henry.
Sept enfants nous content leurs histoires avec les animaux.

Une journée très ordinaire (4min, 2014) fiction de L. Rebessi.
Où se situe la différence subtile entre la « drague » et le harcèlement de rue ?…

Margot mise à nue (14 min) de P. Saintillan et G. Dreyfus.
Par une après-midi paisible, on sonne à la porte de Marguerite…

- Danse de voile (6 min), de S. Chevrier.
Le fantôme d’une femme revient avec sa danse aérienne.

- Unissez-vous, il n’est jamais trop tard ! (7min) de N. El Fani.
Mohamed cherche sa place… au cimetière du Père Lachaise. Il se cogne à Marie-France qui cherche un grand emplacement pour une tombe particulière…
Linnerl (6min) de M. Boehler. Deux sœurs qui ne se sont pas connues, un seul prénom : Linnerl. Lotte Lenya, épouse et célèbre interprète de Kurt Weill se remémore cet épisode douloureux et violent de son enfance.

JPEG - 25.2 ko

Espace 3 / Ordinaires extraordinaires / programme 2

- Hanaé (8 min) de J. Dupont.
L’architecte Kameron Neumann retrouve sa famille pour annoncer son mariage au Japon au printemps des cerisiers.

- Train un (3mn) et Train deux bleu (3mn) de S. Denet.
Voyages en train, le paysage défile, la vision devient hypnotique, le sommeil gagne, bercé par le bruit métallique.

- A la recherche du vinyle perdu (8min) de F. Arnaud.
Le manège enchanté de Yasmine et ses disques vinyles.

- Le caddie de mes soucis (6 min) de F. Beaupied.
Comment s’est elle retrouvée ainsi enfermée la nuit dans ce parking ?

- TWAAGA (30min) de C. Ido.
Manu, 8 ans, passe son temps à lire les comics mettant en scène son héros préféré. Alors qu’à la tête du Burkina Faso le jeune Thomas Sankara se démène pour redresser l’économie du pays.



Carte-blanche à Sylvie Denet et ses films d’animation (http://www.sylviedenet.com) & au Master Images et Société, Université d’Evry-Val-d’Essonne (http://www.image-et-societe.eu).
Cinéastes invités :
 
Nadia El Fani (Grand prix au festival du Fespaco 2013 de Ouagadougou, Burkina Faso) et Cédric IDO (prix du Festival Mondial du Court-Métrage de Toronto 2014, Canada)


LE JOUR LE PLUS COURT

Projections de courts-métrages
(fictions, documentaires, films d’animation, essais)

Dimanche 21 décembre 2014 de 15h à 21h

Espace Jemmapes - 116 quai de Jemmapes - Paris 10e - Métro : Gare de l’Est ou Jacques Bonsergent
Partagez cet article :

Agenda : LE JOUR LE PLUS COURT
août 2017 :

Rien pour ce mois

juillet 2017 | septembre 2017

Prochaines dates
  • le dimanche 21 décembre 2014
Afficher la carte en plein écran
Espace Jemmapes

116 quai de Jemmapes - Paris 10e - Métro : Gare de l’Est ou Jacques Bonsergent


Réactions
modération a priori

A cause du SPAM ce forum est modéré :

- Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.
- l'insertion de code, ou la mise en forme de votre texte est désactivée
- les commentaires comportant des liens sont supprimés.

Si vous souhaitez faire connaitre votre activité, contactez nous plutôt que de poster un commentaire, ce sera beaucoup plus valorisant et efficace pour votre activité.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Jam sessions, Paris et banlieue

Amène ta pelle, que ce soit une Gibson ou une Fender, ou alors emmène ton sax ou tes (...)

Chiner, Paris et banlieue

Aller faire un tour à la recherche d’un petit rien ou d’un trésor, un doudou ou une (...)

Les Marchés de Paris

Chaque jour a son ou plutôt ses marchés à Paris, sauf le lundi, cela vaut toujours le (...)

Circul’Livre - Lecture citoyenne

Circul’Livre consiste à mettre gracieusement des livres à la disposition des habitants (...)

MUSÉE DE L’ABSINTHE

Apparue vers 1798 (1ère distillerie en Suisse) et 1805 en France et interdite en 1915, (...)

La Montagne Sainte-Geneviève

Claude Marti, guide touristique et conférencier, vous propose régulièrement des visites (...)

Claude Bourguignon - Protéger les sols pour (...)

C’est si simple quand c’est bien expliqué ! En savoir plus sur le laboratoire de (...)

A la recherche du vieux Belleville et de ses (...)

Voici une vidéo tirée du projet "Belleville – Ménilmontant, terres d’accueil ?", de (...)

Mémoire de la gare de Ménilmontant

Ce montage vidéo a été réalisé par l’association « La Ville des Gens » et à été terminé en (...)

La « descente de la Courtille »

Rédaction révisée au 30 juin 2017 Image 1. Départ du cortège de la Descente vu par (...)

Le pavillon chinois de la rue de la Chine

Crédit photo Dg Avant-propos J’ai habité 7 années, rue de la Chine au numéro 7. Mes (...)

Promenade à travers l’Histoire… de Belleville

J’ai foi dans l’avenir, je suis Bellevillois ! Peut-on trouver l’explication de cette (...)

Les sorties : jeudi 24 août
Vous êtes chineurs, collectionneurs ou tout simplement curieux ? De nombreuses villes vous (...)
Le Fabuleux Destin d'Amélie Poulain, Jean-Pierre Jeunet, 2001 Audrey Tautou, métro Abbesses, photogramme. Coll. Jean-Pierre Jeunet
S’il est un lieu qui résume à lui seul Paris, c’est bien Montmartre. Les écrivains et les peintres (...)
16 spectacles ! Des représentations tous les jours. Chaque été depuis onze ans à Paris, en (...)
Du petit bout de chou qui ne veut pas quitter sa tétine au grand bout de chou qui veut déjà son (...)
Du presque adulte qui veut faire le tour du monde au presque ado qui veut déjà son scooter et du (...)