2671 visites sur cet article

Le p’tit bal du samedi soir

Georges Guétary
(Paroles : Jean Dréjac, J. Delettre / Musique : J. Delettre, Borel-Clerc)
JPEG - 129.1 ko

Source : gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France.


Vidéo de la chanson en bas d’article

Dans le vieux faubourg,
tout chargé d’amour
près du pont de La Villette,
un soir je flânais,
un refrain traînait,
un air de valse musette.
Comme un vieux copain, me prenant la main,
Il m’a dit : " viens ! "
Pourquoi le cacher ?
Ma foi j’ai marché
et j’ai trouvé …
Le p’ tit bal du sam’ di soir
où le cœur plein d’espoir,
dansent les midinettes.
Pas de frais pour la toilette,
pour ça vous avez l’ bonsoir.
Mais du bonheur plein les yeux
de tous les amoureux
ça m’a touché c’est bête,
je suis entré dans la fête
l’air digne et le cœur joyeux.
D’ailleurs il ne manquait rien,
y avait tout c’ qui convient
des moules et du vin rouge.
Au troisième flacon ça bouge,
Au quatrième on est bien…
Alors il vaut mieux s’asseoir,
le patron vient vous voir
et vous dis " c’est la mienne "
et c’est comme ça toutes les semaines.
Au p’ tit bal du sam’ di soir.
Vous l’avez d’ viné,
j’y suis retourné,
maint’ nant je connais tout l’ monde.
Victor et Titi,
Fernand le tout p’ tit
Nénesse et Mimi la blonde.
D’ailleurs de beaux yeux,
y’en a tant qu’on veut,
Y vont par deux.
Et v’ la qu’ dans les coins,
on est aussi bien
qu’au Tabarin.
Au p’tit bal du sam’ di soir
où le cœur plein d’espoir,
dansent les midinettes.
Pas de frais pour la toilette,
pour ça vous avez l’ bonsoir.
Mais du bonheur des aveux
car tous les amoureux
se montent un peu la tête.
Quand l’accordéon s’arrête,
ils vont s’asseoir deux par deux.
De temps en temps un garçon,
pousse une petite chanson,
ça fait rêver les filles.
Dans l’ noir y a des yeux qui brillent
on croirait des p ’tits lampions.
Oui des lampions merveilleux
du carnaval joyeux
de la fête éternelle.
On serre un peu plus sa belle,
Au p’ tit bal du sam’ di soir.
Un dimanche matin,
avec Baptistin,
c’est le patron d’ la guinguette.
On s’est attablé,
et nous avons joué
au ch’ min d’ fer en tête a tête.
Comme il perdait trop,
il a joué l’ bistrot,
j’ai dit " banco " !
J’ai gagné, ma foi
et depuis trois mois,
il est à moi…
Le p’ tit bal du sam’ di soir
où le cœur plein d’espoir,
dansent les midinettes.
Pas de frais pour la toilette,
pour ça vous avez l’ bonsoir.
Mais du bonheur plein les yeux
de tous les amoureux
ça m’a touché c’est bête,
je suis entré dans la fête
l’air digne et le cœur joyeux.
Baptistin dans l’occasion,
n’avait plus d’ situation
en perdant sa boutique.
Mais comme il m’est sympathique,
alors j’ l’ai pris comme garçon.
Et c’est lui qui sert à boire
aux amoureux dans l’ noir
dans la baraque en planches.
Du sam’ di jusqu’au dimanche,
Au p’ tit bal du sam’ di soir.



Georges Guétary.


Partagez cet article :


Réactions
modération a priori

A cause du SPAM ce forum est modéré :

- Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.
- l'insertion de code, ou la mise en forme de votre texte est désactivée
- les commentaires comportant des liens sont supprimés.

Si vous souhaitez faire connaitre votre activité, contactez nous plutôt que de poster un commentaire, ce sera beaucoup plus valorisant et efficace pour votre activité.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Jam sessions, Paris et banlieue

Amène ta pelle, que ce soit une Gibson ou une Fender, ou alors emmène ton sax ou tes (...)

Chiner, Paris et banlieue

Aller faire un tour à la recherche d’un petit rien ou d’un trésor, un doudou ou une (...)

Les Marchés de Paris

Chaque jour a son ou plutôt ses marchés à Paris, sauf le lundi, cela vaut toujours le (...)

Pharmacies de garde - Paris 10e, 11e, 18e, (...)

Pas de panique ! Que vous ayez mal à la tête ou au ventre ou si vous cherchez des (...)

De la place Vendôme à la place des Victoires

Claude Marti, guide touristique et conférencier, vous propose régulièrement des visites (...)

Les restos du cœur - Aide alimentaire

Fondés par Coluche en 1985, les Restos du Cœur est une association loi de 1901, (...)

Claude Bourguignon - Protéger les sols pour (...)

C’est si simple quand c’est bien expliqué ! En savoir plus sur le laboratoire de (...)

A la recherche du vieux Belleville et de ses (...)

Voici une vidéo tirée du projet "Belleville – Ménilmontant, terres d’accueil ?", de (...)

Mémoire de la gare de Ménilmontant

Ce montage vidéo a été réalisé par l’association « La Ville des Gens » et à été terminé en (...)

La « descente de la Courtille »

Rédaction révisée au 8 Janvier 2017 Image 1. Départ du cortège de la Descente vu par (...)

Le pavillon chinois de la rue de la Chine

Crédit photo Dg Avant-propos J’ai habité 7 années, rue de la Chine au numéro 7. Mes (...)

Le Funiculaire de Belleville

Ce texte est un résumé de la conférence présentée dans les locaux de l’URA le 9 février (...)

Les sorties : jeudi 23 février
« Le » Skatepark de Paris Le plus grand parc de glisse urbaine ! Amateurs de glisse en tous (...)
Les fissures font parties de notre quotidien, qu’elles soient visibles ou invisibles. Les (...)
De Saint Ouen à Montreuil et du 10ème au 20ème, pour vous détendre, allez faire un petit plongeon (...)
Henri Barbusse a 41 ans quand il s’engage en août 1914 au lendemain de la déclaration de guerre. (...)
Vous êtes chineurs, collectionneurs ou tout simplement curieux ? De nombreuses villes vous (...)