Portraits de résistants

597 visites sur cet article

Marcel CHAIGNEAUD

19ème arrondissement de Paris

Dans la Résistance "Libération Nationale PTT"

Marcel Chaigneaud était entré en 1928 aux PTT (l’administration d’État des Postes-Téléphones et Télécommunications) et affecté plus tard à la Radiodiffusion Nationale alors l’une des branches des PTT. C’est dans ce secteur des télécommunications, qu’il était entré dans la Résistance.

Démobilisé en juillet 1940, il est affecté à Marseille où s’était repliée la radio du fait de la guerre. Il y rencontre des collègues qui décident de fonder un réseau de résistance qu’ils appelleront "Marco Polo.



Bientôt de retour à Paris avec son service, il est mis en contact avec le responsable de la Résistance PTT en région parisienne, Camille Trébosc. Il est également mis en rapport avec le groupe de Résistance qui s’est organisé à la Poste centrale de la rue Louvre.

Son travail principal va constituer à donner des renseignements sur l’utilisation de la Radiodiffusion française par les services allemands d’occupation.

Marcel Chaigneaud est appelé à s’intéresser particulièrement à l’utilisation par l’ennemi, de l’onde porteuse de l’émetteur grandes ondes de la Tour Eiffel et les raisons de l’émission permanente de cette "porteuse" qui transmettait pratiquement sans arrêt des signaux très longs codés en Morse.

Marcel Chaigneaud.Malgré la surveillance étroite exercée par les allemands sur le personnel, dont ils ne pouvaient pas se passer, et les lourdes menaces qui pesaient sur lui, Marcel Chaigneaud pu gagner la complicité de collègues techniciens et ingénieurs bien placés près des équipements techniques qui existaient rue Cognac Jay. Il pu aussi obtenir le concours d’un collègue au service du chiffre du central télégraphique des PTT pour parvenir à décoder les messages allemands.

Ces signaux perçus à la Tour Eiffel, donnaient des instructions à la Luftwaffe et aux entrepôts des V1 et V2 en région parisienne.

Ces renseignements étaient transmis à Londres et c’est ainsi que le 14 juillet 1944, la Royal Air Force bombardait les dépôts de St. Leu d’Esserent et de Pierrefitte en région parisienne. C’était les dépôts de ces engins balistiques que les allemands envoyaient sur l’Angleterre et que la Résistance PTT avait repérés.

Toujours avec "Libération Nationale PTT", Marcel Chaigneaud a participé à l’insurrection parisienne d’août 1944. Il fut blessé en allant, avec son groupe de résistants, installer le Ministre provisoire de l’information, Jean Guignebert dans les locaux du 10, rue de Solférino.

Marcel Chaigneaud a été décoré de la médaille de la Résistance, de celle du Combattant Volontaire de la Résistance ainsi que de la médaille du Combattant.

Il habitait au 27 rue Mélingue.

Il est décédé au mois de mai 2000.

ANACR 19ème

Pour tous renseignements et adhésion, écrire au président :
- Mr Robert Endewelt - 28, rue Botzaris - 75019 Paris
- ou par courriel : robert.endewelt chez laposte.net
- Siège social : ANACR 19ème - Maison du Combattant et des Associations - 20, rue Édouard Pailleron - 75019 Paris

En savoir plus : ANACR 19ème

Touts droits réservés © ANACR

Toute reproduction partielle ou totale de cet article hors du cadre privé ou scolaire doit faire l’objet d’une demande auprès de l’association ANACR 19ème ou de la Ville des Gens : info chez des-gens.net - 01 77 35 80 88.
Partagez cet article :

Localisation : Marcel CHAIGNEAUD

27 Rue Melingue

- Paris - 75019.

Zoom

Réactions
modération a priori

A cause du SPAM ce forum est modéré :

- Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.
- l'insertion de code, ou la mise en forme de votre texte est désactivée
- les commentaires comportant des liens sont supprimés.

Si vous souhaitez faire connaitre votre activité, contactez nous plutôt que de poster un commentaire, ce sera beaucoup plus valorisant et efficace pour votre activité.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Jam sessions, Paris et banlieue

Amène ta pelle, que ce soit une Gibson ou une Fender, ou alors emmène ton sax ou tes (...)

Chiner, Paris et banlieue

Aller faire un tour à la recherche d’un petit rien ou d’un trésor, un doudou ou une (...)

Les Marchés de Paris

Chaque jour a son ou plutôt ses marchés à Paris, sauf le lundi, cela vaut toujours le (...)

Circul’Livre - Lecture citoyenne

Circul’Livre consiste à mettre gracieusement des livres à la disposition des habitants (...)

MUSÉE DE L’ABSINTHE

Apparue vers 1798 (1ère distillerie en Suisse) et 1805 en France et interdite en 1915, (...)

La Plaine Monceau

La visite guidée de la plaine Monceau, initiée par les frères Péreire, vous éblouira par (...)

Claude Bourguignon - Protéger les sols pour (...)

C’est si simple quand c’est bien expliqué ! En savoir plus sur le laboratoire de (...)

A la recherche du vieux Belleville et de ses (...)

Voici une vidéo tirée du projet "Belleville – Ménilmontant, terres d’accueil ?", de (...)

Mémoire de la gare de Ménilmontant

Ce montage vidéo a été réalisé par l’association « La Ville des Gens » et à été terminé en (...)

La « descente de la Courtille »

Rédaction révisée au 30 juin 2017 Image 1. Départ du cortège de la Descente vu par (...)

Le pavillon chinois de la rue de la Chine

Crédit photo Dg Avant-propos J’ai habité 7 années, rue de la Chine au numéro 7. Mes (...)

Promenade à travers l’Histoire… de Belleville

J’ai foi dans l’avenir, je suis Bellevillois ! Peut-on trouver l’explication de cette (...)

Les sorties : vendredi 18 août
Circul’Livre consiste à mettre gracieusement des livres à la disposition des habitants en leur (...)
Vous êtes chineurs, collectionneurs ou tout simplement curieux ? De nombreuses villes vous (...)
Montagne Sainte Geneviève - Eglise Saint Etienne du mont- Pressoir-mystique - Photo Claude Marti
Claude Marti, guide touristique et conférencier, vous propose régulièrement des visites dans (...)
Le Fabuleux Destin d'Amélie Poulain, Jean-Pierre Jeunet, 2001 Audrey Tautou, métro Abbesses, photogramme. Coll. Jean-Pierre Jeunet
S’il est un lieu qui résume à lui seul Paris, c’est bien Montmartre. Les écrivains et les peintres (...)
16 spectacles ! Des représentations tous les jours. Chaque été depuis onze ans à Paris, en (...)