Près d’une centaine d’artistes exposent

338 visites sur cet article

Portes ouvertes d’Anvers Aux Abbesses 2016

L’art se partage à Montmartre pour les 20 ans des Portes ouvertes d’Anvers Aux Abbesses.

« Anvers aux Abbesses » est solidement ancrée dans les 9e et 18e arrondissements de Paris où vivent et travaillent de nombreux artistes. Depuis 20 ans, grâce à ses portes ouvertes annuelles, l’association a su tisser un lien avec les visiteurs en faisant connaître les artistes de Montmartre et leurs ateliers.

JPEG - 79.2 koDe Notre-Dame-de-Lorette à Jules Joffrin et de la Place de Clichy à Barbès, la balade dans les ateliers est toujours riche, variée, pleine de surprises et de découvertes. Certains ateliers ont pignon sur rue, d’autres, plus intimes, n’ouvrent qu’à l’occasion de la manifestation.

Cette année, près d’une centaine d’artistes participeront aux portes ouvertes :
peintres, sculpteurs,
dessinateurs, céramistes,
mosaïstes, photographes,
collagistes, plasticiens.

Durant tout le week-end, ils seront à la disposition des visiteurs pour échanger avec eux à propos de leurs sources d’inspiration et de leurs techniques.

Anvers aux Abbesses œuvre également en menant des actions artistiques en lien avec l’actualité - les 20 ans de la chute du mur de Berlin, la commémoration du droit de vote des femmes, la construction de l’Europe - et participe aux événements artistiques nationaux comme la Nuit Blanche ou locaux comme la Fête des Vendanges de Montmartre.



« Cette année, une vingtaine de nouveaux artistes nous ont rejoints, ce renouvellement artistique est important pour offrir plus de diversité, de perspectives, plus d’échanges aussi. Le 9e arrondissement s’étoffe avec de nouveaux lieux comme l’atelier qui fut jadis celui de Marcel Duchamp ou le Centre de la Tour des Dames qui nous invite à exposer durant tout le mois de novembre dans le cadre de l’exposition "Solidarité internationale, droit à l’essentiel". Des lieux collectifs nous sont proposés, ce qui permet à des artistes ayant des locaux trop exigus d’exposer. » se réjouit Sophie Taïs, sculpteur et présidente de l’Association « Anvers aux Abbesses ».

JPEG - 122.2 ko

Pour visiter, rien de plus simple, il suffit de se munir du dépliant remis gratuitement dans les ateliers ou téléchargeable sur le site de l’association. Chaque visiteur décide de son parcours au gré de ses envies.
 

Chaque lieu d’exposition est signalé par un kakémono rouge.


JPEG - 46 ko

Emile 2015 - Sophie Taïs

Émile, drôle de nom pour un petit format
Les « Émile » est le concours imaginé par Paul Dehédin en 2000 et organisé pour les artistes de l’association. Ceux qui le souhaitent, réalisent une œuvre originale dont la taille et la forme sont définies par le lauréat de l’année précédente. Cette année, Stéphanie Wezemaël, lauréate 2014, propose aux artistes de travailler sur un format 15x21 cm. Les Émile sont exposés au point d’accueil pendant les journées portes ouvertes et sont mis en vente pour 100 euros.



Portes Ouvertes « d’Anvers aux Abbesses »

Vendredi 18 novembre 2016 de 18h à 21h
Samedi 19 et dimanche 20 novembre 2016 de 11h à 20h

Lieu d’exposition des Émiles et Point d’accueil : 50, rue Labat - 75018 Paris - Métro Château Rouge, Marcadet-Poissonniers, Jules Joffrin
Partagez cet article :

Agenda : Portes ouvertes d’Anvers Aux Abbesses 2016
février 2017 :

Rien pour ce mois

janvier 2017 | mars 2017

Prochaines dates
  • le vendredi 18 novembre 2016
  • le samedi 19 novembre 2016
  • le dimanche 20 novembre 2016
Afficher la carte en plein écran
50, rue Labat

75018 Paris - Métro Château Rouge, Marcadet-Poissonniers, Jules Joffrin


Réactions
modération a priori

A cause du SPAM ce forum est modéré :

- Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.
- l'insertion de code, ou la mise en forme de votre texte est désactivée
- les commentaires comportant des liens sont supprimés.

Si vous souhaitez faire connaitre votre activité, contactez nous plutôt que de poster un commentaire, ce sera beaucoup plus valorisant et efficace pour votre activité.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Jam sessions, Paris et banlieue

Amène ta pelle, que ce soit une Gibson ou une Fender, ou alors emmène ton sax ou tes (...)

Chiner, Paris et banlieue

Aller faire un tour à la recherche d’un petit rien ou d’un trésor, un doudou ou une (...)

Les Marchés de Paris

Chaque jour a son ou plutôt ses marchés à Paris, sauf le lundi, cela vaut toujours le (...)

Pharmacies de garde - Paris 10e, 11e, 18e, (...)

Pas de panique ! Que vous ayez mal à la tête ou au ventre ou si vous cherchez des (...)

De la place Vendôme à la place des Victoires

Claude Marti, guide touristique et conférencier, vous propose régulièrement des visites (...)

Les restos du cœur - Aide alimentaire

Fondés par Coluche en 1985, les Restos du Cœur est une association loi de 1901, (...)

Claude Bourguignon - Protéger les sols pour (...)

C’est si simple quand c’est bien expliqué ! En savoir plus sur le laboratoire de (...)

A la recherche du vieux Belleville et de ses (...)

Voici une vidéo tirée du projet "Belleville – Ménilmontant, terres d’accueil ?", de (...)

Mémoire de la gare de Ménilmontant

Ce montage vidéo a été réalisé par l’association « La Ville des Gens » et à été terminé en (...)

La « descente de la Courtille »

Rédaction révisée au 8 Janvier 2017 Image 1. Départ du cortège de la Descente vu par (...)

Le pavillon chinois de la rue de la Chine

Crédit photo Dg Avant-propos J’ai habité 7 années, rue de la Chine au numéro 7. Mes (...)

Le Funiculaire de Belleville

Ce texte est un résumé de la conférence présentée dans les locaux de l’URA le 9 février (...)

Les sorties : jeudi 23 février
« Le » Skatepark de Paris Le plus grand parc de glisse urbaine ! Amateurs de glisse en tous (...)
Les fissures font parties de notre quotidien, qu’elles soient visibles ou invisibles. Les (...)
De Saint Ouen à Montreuil et du 10ème au 20ème, pour vous détendre, allez faire un petit plongeon (...)
Henri Barbusse a 41 ans quand il s’engage en août 1914 au lendemain de la déclaration de guerre. (...)
Vous êtes chineurs, collectionneurs ou tout simplement curieux ? De nombreuses villes vous (...)