Côteaux de Charonne

1649 visites sur cet article

Saint-Blaise / Village de Charonne

La balade des gens 20ème arr.

Selon la légende, vers 430, Saint Germain, alors évêque d’Auxerre, aurait rencontré sur les coteaux de Charonne une jeune fille de Nanterre, la future patronne de Paris, Sainte Geneviève.

JPEG - 111 ko

Copyright Epsoff - La Ville des Gens

Selon la légende, vers 430, Saint Germain, alors évêque d’Auxerre, aurait rencontré sur les coteaux de Charonne une jeune fille de Nanterre, la future patronne de Paris, Sainte Geneviève.

En souvenir, les habitants du lieu auraient édifié un petit oratoire. Sur son emplacement s’élève l’actuelle église Saint-Germain-de-Charonne, qui allie avec harmonie quelques vestiges du XIIe siècle (gros piliers de la tour) à une architecture élégante, des XVe et XVIIIe siècles pour l’essentiel. Avant 1860, date de rattachement à Paris, elle fut l’église paroissiale de l’ancien village de Charonne dont elle constituait le cœur avec la rue Saint-Blaise.


JPEG - 82.2 ko

Copyright Epsoff - La Ville des Gens

Située sur la pente de la colline de Belleville, elle est la seule église de Paris avec l’église Saint-Pierre de Montmartre à être toujours bordée de son ancien cimetière (comme au Moyen Âge), le cimetière de Charonne.

Actuellement, des fouilles archéologiques sont menées dans les sépultures, afin de déterminer les évolutions des pratiques et des rites funéraires du Moyen Âge à l’époque moderne.




Rue Saint-Blaise
JPEG - 18.9 ko

Juste en face de l’église, de l’autre côté de la rue de Bagnolet, on pénètre dans la rue Saint Blaise.
Le sol pavé et les boutiques lui donnent du caractère, et elle s’apparente plus à une vieille rue provinciale qu’à une voie parisienne.
Il reste encore de nombreuses traces des constructions datant de la seconde moitié du 19ème siècle, comme notamment le Café Noir, bistrot parisien traditionnel.

JPEG - 126.2 ko

Copyright Epsoff - La Ville des Gens




JPEG - 77.8 ko

Copyright Epsoff - La Ville des Gens

On passe la rue Galleron et le passage des Deux Portes situés sur notre droite, et on débouche sur la rue de Vitruve.
En prenant à droite on arrive très vite au numéro 50 : une plaque commémorative sur le mur de l’immeuble nous signale que Barbara, la célèbre auteur-compositeur-interprète, a vécu ici de 1946 à 1959.
Elle y fit ses débuts au piano, et quittera définitivement l’endroit au moment où elle commence à devenir célèbre.




Revenons sur nos pas jusqu’à l’église Saint-Germain-de-Charonne, et prenons la rue de Bagnolet sur la gauche, jusqu’au 102 bis, terme de notre petite promenade.

JPEG - 132.7 ko

Copyright Epsoff - La Ville des Gens

JPEG - 38.6 ko

Nous avons face à nous l’ancienne gare de Charonne, gare de la Petite Ceinture, devenue depuis les années 90 La Flèche d’Or, café-concert réputé.
Le nom de la salle vient de La Flèche d’Or, train Paris-Londres circulant entre 1926 et 1972.
Chose peu ordinaire, on peut y prendre un verre, en admirant à travers l’ancienne verrière de la gare, la voie ferrée devenue obsolète.

Ainsi, la nuit, on peut rêver de "prendre des trains à travers la plaine"…

Eric Smirnoff, la Ville des Gens
10 février 2014
Partagez cet article :

Localisation : Saint-Blaise / Village de Charonne

Place Saint-Blaise

- Paris - 75020.

50 Rue Vitruve

- Paris - 75020.

102 Rue de Bagnolet

- Paris - 75020.

Zoom

Réactions
modération a priori

A cause du SPAM ce forum est modéré :

- Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.
- l'insertion de code, ou la mise en forme de votre texte est désactivée
- les commentaires comportant des liens sont supprimés.

Si vous souhaitez faire connaitre votre activité, contactez nous plutôt que de poster un commentaire, ce sera beaucoup plus valorisant et efficace pour votre activité.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Jam sessions, Paris et banlieue

Amène ta pelle, que ce soit une Gibson ou une Fender, ou alors emmène ton sax ou tes (...)

Chiner, Paris et banlieue

Aller faire un tour à la recherche d’un petit rien ou d’un trésor, un doudou ou une (...)

Les Marchés de Paris

Chaque jour a son ou plutôt ses marchés à Paris, sauf le lundi, cela vaut toujours le (...)

La Goutte d’Or

La visite guidée de la Goutte d’or vous fera découvrir le quartier le plus cosmopolite (...)

Créateur de masques, un métier d’art

Les 1er et 2 avril prochain de 15h à 20h, dans le cadre des Journées Européennes des (...)

Les restos du cœur - Aide alimentaire

Fondés par Coluche en 1985, les Restos du Cœur est une association loi de 1901, (...)

Claude Bourguignon - Protéger les sols pour (...)

C’est si simple quand c’est bien expliqué ! En savoir plus sur le laboratoire de (...)

A la recherche du vieux Belleville et de ses (...)

Voici une vidéo tirée du projet "Belleville – Ménilmontant, terres d’accueil ?", de (...)

Mémoire de la gare de Ménilmontant

Ce montage vidéo a été réalisé par l’association « La Ville des Gens » et à été terminé en (...)

La « descente de la Courtille »

Rédaction révisée au 8 Janvier 2017 Image 1. Départ du cortège de la Descente vu par (...)

Le pavillon chinois de la rue de la Chine

Crédit photo Dg Avant-propos J’ai habité 7 années, rue de la Chine au numéro 7. Mes (...)

Le Funiculaire de Belleville

Ce texte est un résumé de la conférence présentée dans les locaux de l’URA le 9 février (...)

Les sorties : mercredi 29 mars
L’alchimie du clown, de la chanson et de la lecture. Un savant mélange. Un joyeux fourre-tout ! (...)
« Elle avait une voix fausse mais agréable. Je sentais l’âme qui s’ennuie vite et n’achève jamais (...)
Cette série de peinture a été réalisé dans l’atelier de l’Openbach durant 2 mois, à la base il n’ y (...)
Il y a très, très, très longtemps, une toute petite fille, haute comme trois mangues, qui (...)
Little Villette c’est un nouvel espace : 1 000m² de liberté entièrement dédiés aux enfants et aux (...)