Danse

1852 visites sur cet article

Spectacles sauvages

Le studio Le Regard du Cygne invite des artistes jeunes ou confirmés à faire le choix de la mise en danger, de la prise de risque artistique, de l’expérimentation. Avec des formes courtes et des extraits, leur talent s’expose sur notre plateau pendant ces deux jours. Professionnels, public, artistes se retrouvent et échangent lors de ces rencontres ludiques et chorégraphiques.



Jeudi 3 novembre à 15h et 19h30
Un extrait d’Ouvreur
Chorégraphe et interprète Sylvain Ollivier
Durée 20 minutes

JPEG - 63.9 ko

Ouvreur dans les théâtres pendant plusieurs saisons, Sylvain Ollivier a créé un solo en forme de catharsis pour dire adieu au métier méconnu qui fut un temps le sien. Entre danse, théâtre et burlesque, il y parle de son expérience et dévoile le quotidien de ce métier , avec ce questionnement :
« Que ferait un ouvreur à qui l’on donne le droit d’être sur scène ? Comment utiliserait-il cette liberté soudaine ? »


Dialogue avec un pianiste
Chorégraphes et interprètes Laura Garby et Nicole Häring / Cie Köré
Durée 13 minutes

JPEG - 54.4 ko

En résonnance avec la modernité du répertoire du danseur-chorégraphe Malkovsky (1889-1982) les danseuses de la compagnie Kôré accompagnées au piano donnent corps à des œuvres musicales de Chopin, Debussy, Dvorak et Grieg. Les vibrations sonores et visuelles se rencontrent jusqu’à se mêler intimement par la danse.


Te tairas-tu ?
de Marion Parrinello / Cie Sospeso
Durée 20 minutes

Qui peut prétendre à une liberté totale de son langage ? Très souvent détournée de sa fonction initiale à cause des autres, des règles imposées ou de ses propres conflits intérieurs, la parole a du mal à trouver son authenticité. De manière amusante ou triste, nos trois personnages vont se confronter à cette difficulté, les lapsus, les mensonges pour tendre vers une harmonie du corps, du son et de la parole.



Body ? Oh my body ! (titre provisoire)
de Flora Pilet et Alexandre Le Petit / Cie NOESIS
Durée 15 minutes

JPEG - 53.2 ko

Body ? Oh my body ! (titre provisoire) veut ouvrir un espace de possibilités qui propose un jeu que nous imaginons tantôt féroce, tantôt absurde et, espérons-le, déroutant. Deux corps qui se jouent des règles et tentent de tracer un nouvel espace hors des cadres et des limites dictés par la doxa d’une modernité parfois délétère.


Vendredi 4 novembre 2016 à 15h et 19h30


Over
Chorégraphe et interprète Liam Warren
Durée 10 minutes

JPEG - 84.8 ko

Liam Warren compose des contraintes physiques pour illustrer les points faibles du corps. Loin d’un récit, cette pièce s’inspire de l’expression « Le talon d’Achille » où la vulnérabilité peut mener à la perte, à l’échec ou à la chute.


Deux rien
de Clément Belhache et Caroline Maydat / Cie Comme Si
Durée 20 mintutes
Ils sont deux. Lui et elle.
Pas de passé, pas de futur, seulement l’instant présent. Ce qu’ils font là ? Rien, deux fois rien, ils sont assis, là.
Deux laissés pour compte, deux clandestins du réel qui, avec Maladresse et naïveté, s’occupent, s’écrivent et s’inventent un ailleurs en racontant un conte tragique étoffé de jeux et de danses.


Story of Shapes
Chorégraphe et interprète Elma Riza
Durée 10 minutes

JPEG - 29.5 ko

Ce projet, entre chorégraphie instantanée et recherche graphique, met en jeu la question de la perception et du lisible. La forme graphique est le point de départ, le mouvement se développe en réponse aux formes créées dans l´espace et s’inspire également du langage des signes. À quel moment la forme devient signe ? Où se trouve la limite entre abstraction et signifiant et entre perception et interprétation ?


Le Sacre du Printemps
création collective
conception Jean Hostache et Garance Silve / Cie La ville en feu
Durée 15 minutes
La ville en feu est un collectif artistique pluriel, explorant actuellement un travail de recherche chorégraphique et vocal autour du Sacre du Printemps.


Trois soli des étudiantes du CNSMDP (uniquement à 19h30)
de Laure Desplan, Adélie Marck, Alice Boivin
Durée 15 minutes

JPEG - 53.3 ko

Trois étudiantes du Conservatoire National Supérieur Musique et Danse de Paris nous présentent leur travail de composition. Crépitoscope, Prière ne pas paniquer et Page blanche, ont été créés lors de leur quatrième année d’étude pour leur certificat d’interprétation.


« Spectacles sauvages »

Jeudi 3 et vendredi 4 novembre 2016 à 15h et 19h30

Studio le Regard du Cygne - 210 rue de Belleville - 75020 Paris - Métro Jourdain (11), Place des Fêtes (7bis et 11), Télégraphe (11) - Bus 60 arrêt Pixérécourt - Stations Vélib’ N°19028, 19121, 19040
Partagez cet article :


Réactions
modération a priori

A cause du SPAM ce forum est modéré :

- Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.
- l'insertion de code, ou la mise en forme de votre texte est désactivée
- les commentaires comportant des liens sont supprimés.

Si vous souhaitez faire connaitre votre activité, contactez nous plutôt que de poster un commentaire, ce sera beaucoup plus valorisant et efficace pour votre activité.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Jam sessions, Paris et banlieue

Amène ta pelle, que ce soit une Gibson ou une Fender, ou alors emmène ton sax ou tes (...)

Chiner, Paris et banlieue

Aller faire un tour à la recherche d’un petit rien ou d’un trésor, un doudou ou une (...)

Les Marchés de Paris

Chaque jour a son ou plutôt ses marchés à Paris, sauf le lundi, cela vaut toujours le (...)

Les Piscines Municipales

De Saint Ouen à Montreuil et du 10ème au 20ème, pour vous détendre, allez faire un petit (...)

Les Compagnons Charpentiers des Devoirs du (...)

Tour de France ? Il ne s’agit nullement ici de vélo, mais d’une tradition qui remonte à (...)

MUSÉE DE L’ABSINTHE

Apparue vers 1798 (1ère distillerie en Suisse) et 1805 en France et interdite en 1915, (...)

Claude Bourguignon - Protéger les sols pour (...)

C’est si simple quand c’est bien expliqué ! En savoir plus sur le laboratoire de (...)

Mémoire de la gare de Ménilmontant

Ce montage vidéo a été réalisé par l’association « La Ville des Gens » et à été terminé en (...)

Cour de la Métairie

Rédaction initiale : 2013 ; révision au 11 octobre 2017. Si étonnant que cela puisse (...)

La « descente de la Courtille »

Rédaction révisée au 30 juin 2017 Image 1. Départ du cortège de la Descente vu par (...)

Le pavillon chinois de la rue de la Chine

Crédit photo Dg Avant-propos J’ai habité 7 années, rue de la Chine au numéro 7. Mes (...)

Promenade à travers l’Histoire… de Belleville

J’ai foi dans l’avenir, je suis Bellevillois ! Peut-on trouver l’explication de cette (...)

Les sorties : lundi 23 octobre
Vous êtes chineurs, collectionneurs ou tout simplement curieux ? De nombreuses villes vous (...)
Aller faire un tour à la recherche d’un petit rien ou d’un trésor, un doudou ou une machine à sous, (...)
Le Fabuleux Destin d'Amélie Poulain, Jean-Pierre Jeunet, 2001 Audrey Tautou, métro Abbesses, photogramme. Coll. Jean-Pierre Jeunet
S’il est un lieu qui résume à lui seul Paris, c’est bien Montmartre. Les écrivains et les peintres (...)
Les vidéos des gens : Claude Bourguignon, agronome Claude Bourguignon parle de la (...)
Le mémorial de la Résistance se met au numérique sur la Ville des Gens. Dans le cadre de la (...)