Exposition Nadège Dauvergne

145 visites sur cet article

Tout doit (va) disparaître

Les œuvres présentées sont à la fois des détournements de pages publicitaires et de tableaux de la peinture classique. La figure d’un tableau, une Vénus par exemple, est sortie de son contexte pour être redessinée sur une page de catalogue.

JPEG - 125.4 ko

Ce nouveau fond n’est pas choisi au hasard mais doit ressembler à celui du tableau initial, la figure venant s’infiltrer sans difficulté dans son nouvel environnement. C’est un jeu d’association d’idées, un trompe-l’œil servant à questionner - non sans malice - les images du passé et celles d’aujourd’hui, notre rapport à l’argent et au sacré.

JPEG - 130.1 ko



Nadège Dauvergne est née en 1973 à Ouagadougou, au Burkina Faso. Elle vit et travaille près de Méru, dans l’Oise.
 
Art et consommation (2010-2014)

JPEG - 118.1 ko

« De 2010 à 2014 mon travail tourne autour du monde de la consommation et de l’art et se traduit par le dessin auquel je suis profondément attachée. Pour ce travail, je mélange images issues de catalogues à celles de la peinture classique. Les deux univers se télescopent alors sur le papier calandré avec un dessin aux marqueurs Posca en superposition et offrant alors une nouvelle situation. L’Olympia de Manet devient « Cadeau Bonus », Léda et le cygne se retrouvent au cœur des « Tentations de saison » et la Mort de Carlos Shwabe se penche cette fois sur le corps d’une blonde lascive et son couvre-lit à -30%. Même Ève profite de promotions alléchantes… dans la limite des stocks disponibles bien sûr. »

Du Bain turc à la VAD : Nadège Dauvergne ou l’art de détourner le consumérisme
https://www.we-art-together.fr



Catalogue de l’exposition

Dimanche 7 juin de 15 à 19 heures

Dédicace par Nadège Dauvergne du catalogue de l’exposition

JPEG - 120.8 ko

Nadège Dauvergne - « Tout doit (va) disparaître ! »
Catalogue de l’exposition - 44 pages - Format 21 x 21 cm
Tirage limité à 100 exemplaires, numérotés et signés par l’artiste
Édition Mai 2015
© Nadège Dauvergne / Le cabinet d’amateur
http://www.lesinfluences.fr
http://www.artistup.fr


Exposition Nadège Dauvergne

« Tout doit (va) disparaître »

Du jeudi 28 mai au mercredi 10 juin 2015

Vernissage le jeudi 28 mai à partir de 18h


- Tous les jours du mardi au samedi de 14h à 19h
- Dimanche de 14h à 17h

Le Cabinet d’Amateur - 12 rue de la Forge Royale - 75011 Paris - Métro Faidherbe - Chaligny / Ledru-Rollin

Ils nous soutiennent !

La Ville des Gens est une association à but non lucratif qui à travers son site met en lumière l’activité des associations et lieux culturels du nord-est parisien ainsi que l’histoire et la mémoire des quartiers populaires.

En devenant adhérents vous nous permettez de continuer ce travail tout en mettant votre programmation en valeur sur un site généraliste de proximité, vierge de publicité : Devenir adhérent

Partagez cet article :

Agenda : Tout doit (va) disparaître
juillet 2017 :

Rien pour ce mois

juin 2017 | août 2017

Prochaines dates
  • le jeudi 28 mai 2015
  • le vendredi 29 mai 2015
  • le samedi 30 mai 2015
  • le dimanche 31 mai 2015
  • le mardi 2 juin 2015
  • le mercredi 3 juin 2015
  • le jeudi 4 juin 2015
  • le vendredi 5 juin 2015
  • le samedi 6 juin 2015
  • le dimanche 7 juin 2015
  • le mardi 9 juin 2015
  • le mercredi 10 juin 2015
Afficher la carte en plein écran
Le Cabinet d’Amateur

12 rue de la Forge Royale - 75011 Paris - Métro Faidherbe - Chaligny / Ledru-Rollin


Réactions
modération a priori

A cause du SPAM ce forum est modéré :

- Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.
- l'insertion de code, ou la mise en forme de votre texte est désactivée
- les commentaires comportant des liens sont supprimés.

Si vous souhaitez faire connaitre votre activité, contactez nous plutôt que de poster un commentaire, ce sera beaucoup plus valorisant et efficace pour votre activité.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Jam sessions, Paris et banlieue

Amène ta pelle, que ce soit une Gibson ou une Fender, ou alors emmène ton sax ou tes (...)

Chiner, Paris et banlieue

Aller faire un tour à la recherche d’un petit rien ou d’un trésor, un doudou ou une (...)

Les Marchés de Paris

Chaque jour a son ou plutôt ses marchés à Paris, sauf le lundi, cela vaut toujours le (...)

Circul’Livre - Lecture citoyenne

Circul’Livre consiste à mettre gracieusement des livres à la disposition des habitants (...)

Les plus beaux passages couverts

Claude Marti, guide touristique et conférencier, vous propose régulièrement des visites (...)

Le vieux village Montmartre

Durant cette promenade vous découvrirez les ateliers des peintres comme celui du très (...)

Claude Bourguignon - Protéger les sols pour (...)

C’est si simple quand c’est bien expliqué ! En savoir plus sur le laboratoire de (...)

A la recherche du vieux Belleville et de ses (...)

Voici une vidéo tirée du projet "Belleville – Ménilmontant, terres d’accueil ?", de (...)

Mémoire de la gare de Ménilmontant

Ce montage vidéo a été réalisé par l’association « La Ville des Gens » et à été terminé en (...)

La « descente de la Courtille »

Rédaction révisée au 30 juin 2017 Image 1. Départ du cortège de la Descente vu par (...)

Le pavillon chinois de la rue de la Chine

Crédit photo Dg Avant-propos J’ai habité 7 années, rue de la Chine au numéro 7. Mes (...)

Promenade à travers l’Histoire… de Belleville

J’ai foi dans l’avenir, je suis Bellevillois ! Peut-on trouver l’explication de cette (...)

Les sorties : samedi 22 juillet
Apparue vers 1798 (1ère distillerie en Suisse) et 1805 en France et interdite en 1915, l’histoire (...)
Vous êtes chineurs, collectionneurs ou tout simplement curieux ? De nombreuses villes vous (...)
Le Fabuleux Destin d'Amélie Poulain, Jean-Pierre Jeunet, 2001 Audrey Tautou, métro Abbesses, photogramme. Coll. Jean-Pierre Jeunet
S’il est un lieu qui résume à lui seul Paris, c’est bien Montmartre. Les écrivains et les peintres (...)
Conjuguer sport et nature à Paris ? C’est possible depuis que la Mairie de Paris accueille les (...)
Ce texte est un résumé de la conférence présentée dans les locaux de l’URA le 9 février 2012 par (...)