Théâtre contemporain

154 visites sur cet article

Un poète à New York

« Aujourd’hui je ne viens pas pour vous amuser. Je n’en ai ni l’envie, ni le goût, ni le désir.

Je suis plutôt venu me battre. Me battre au corps à corps contre une masse tranquille, car ce n’est pas une conférence que je vais vous donner, c’est une lecture de poésies, de ces poésies qui sont ma chair, ma joie et ma peine, et j’ai besoin de me défendre contre cet énorme dragon que j’ai devant moi et qui peut m’engloutir dans les trois cents bâillements de ses trois cents tètes frustrées. »
JPEG - 72.2 ko

Crédit visuel : Alfredo

« Un poète à New York » s’appuie sur les poèmes que Lorca écrivit lors de son séjour à New York en 1929. Ce texte nous apporte les clés d’un épisode essentiel de la vie de Lorca, qui marque un tournant définitif dans sa production poétique et théâtrale. Il traverse alors une profonde crise personnelle et se rapproche des mouvements d’avant-garde qui fleurissent à Paris à l`époque dont Dalí et Buñuel ne cessent de lui parler.

Les poèmes donnent corps au déchirement qui habite Lorca du fait de ses circonstances personnelles, mais également de la forte impression que provoque chez lui la découverte de ce nouveau monde « frénétique et sans racines ».

Un monde où cohabitent les riches blancs de Manhattan et les noirs de Harlem « qui représentent, n’en déplaise à certains, l’élément le plus spirituel et le plus délicat de ce monde ». C’est un portrait de la réalité historique et sociale du New York de 1929 où Harlem, qui abrite le théâtre de la renaissance de la culture afro-américaine, cohabite avec la folie de Manhattan et de Wall Street.


Il est impossible d’ignorer le parallélisme avec notre temps où le délire des financiers semblent de nouveau s’imposer face à la nature et à l’humain. De ce texte jaillit le cri de Lorca, celui qui ramène à l’humain, celui qui appelle à l’éveil et à l’action.
Auteur : Federico García Lorca
Mise en scène et traduction : Dolores Lago Azqueta et José Luis Roig.
Distribution : Mario Tomás López
Genre : théâtre contemporain
Tout public (à partir de 15 ans)


« Un poète à New York »

Théâtre, comédie de Carlo Goldoni

Jusqu’au 18 décembre 2015

  • Les vendredis à 19h15
  • Durée du spectacle : 1h
  • Salle : Grande Salle
  • Tarif des places : 18€ tarif plein / 14€ tarif réduit / tarif étudiant : 10€
  • Tél : 01 42 01 92 26
  • e-mail :tdm4 chez orange.fr
  • Site : Théâtre Darius Milhaud
Théâtre Darius Milhaud - 80, allée Darius Milhaud - 75019 Paris - M° Porte de Pantin ( ligne 5) – Bus : 75 / PC2 / PC3

Ils nous soutiennent !

La Ville des Gens est une association à but non lucratif qui à travers son site met en lumière l’activité des associations et lieux culturels du nord-est parisien ainsi que l’histoire et la mémoire des quartiers populaires.

En devenant adhérents vous nous permettez de continuer ce travail tout en mettant votre programmation en valeur sur un site généraliste de proximité, vierge de publicité : Devenir adhérent

Partagez cet article :

Agenda : Un poète à New York
décembre 2017 :

Rien pour ce mois

novembre 2017 | janvier 2018

Prochaines dates
  • le vendredi 16 octobre 2015
  • le vendredi 11 décembre 2015
  • le vendredi 18 décembre 2015
Afficher la carte en plein écran
Théâtre Darius Milhaud

80, allée Darius Milhaud - 75019 Paris - M° Porte de Pantin ( ligne 5) – Bus : 75 / PC2 / PC3


Réactions
modération a priori

A cause du SPAM ce forum est modéré :

- Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.
- l'insertion de code, ou la mise en forme de votre texte est désactivée
- les commentaires comportant des liens sont supprimés.

Si vous souhaitez faire connaitre votre activité, contactez nous plutôt que de poster un commentaire, ce sera beaucoup plus valorisant et efficace pour votre activité.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Jam sessions, Paris et banlieue

Amène ta pelle, que ce soit une Gibson ou une Fender, ou alors emmène ton sax ou tes (...)

Chiner, Paris et banlieue

Aller faire un tour à la recherche d’un petit rien ou d’un trésor, un doudou ou une (...)

Les Marchés de Paris

Chaque jour a son ou plutôt ses marchés à Paris, sauf le lundi, cela vaut toujours le (...)

Chiner chez les pros

Vous êtes chineurs, collectionneurs ou tout simplement curieux ? De nombreuses villes (...)

Les Compagnons Charpentiers des Devoirs du (...)

Tour de France ? Il ne s’agit nullement ici de vélo, mais d’une tradition qui remonte à (...)

MUSÉE DE L’ABSINTHE

Apparue vers 1798 (1ère distillerie en Suisse) et 1805 en France et interdite en 1915, (...)

Claude Bourguignon - Protéger les sols pour (...)

C’est si simple quand c’est bien expliqué ! En savoir plus sur le laboratoire de (...)

Mémoire de la gare de Ménilmontant

Ce montage vidéo a été réalisé par l’association « La Ville des Gens » et à été terminé en (...)

Cour de la Métairie

Rédaction initiale : 2013 ; révision au 11 octobre 2017. Si étonnant que cela puisse (...)

La « descente de la Courtille »

Attention, rédaction en cours de révision. Chantier ouvert le 31 octobre 2017 Image (...)

Le pavillon chinois de la rue de la Chine

Crédit photo Dg Avant-propos J’ai habité 7 années, rue de la Chine au numéro 7. Mes (...)

Promenade à travers l’Histoire… de Belleville

J’ai foi dans l’avenir, je suis Bellevillois ! Peut-on trouver l’explication de cette (...)

Les sorties : mercredi 13 décembre
Le Fabuleux Destin d'Amélie Poulain, Jean-Pierre Jeunet, 2001 Audrey Tautou, métro Abbesses, photogramme. Coll. Jean-Pierre Jeunet
S’il est un lieu qui résume à lui seul Paris, c’est bien Montmartre. Les écrivains et les peintres (...)
Vous êtes chineurs, collectionneurs ou tout simplement curieux ? De nombreuses villes vous (...)
Les vidéos des gens : Claude Bourguignon, agronome Claude Bourguignon parle de la (...)
Le mémorial de la Résistance se met au numérique sur la Ville des Gens. Dans le cadre de la (...)
Dans le cadre de l’exposition "Paris Libéré, Paris Photographié, Paris Exposé", proposée au musée (...)