Rencontre, débats, concert, exposition

155 visites sur cet article

WARM UP SHOW « PARIS 80 PULSATIONS »

Hilaire Penda, directeur artistique de l’association des Rares Talents, a voulu dédier un « Warm up » à Bill Akwa Bétotè, photographe privilégié des musiques du monde, depuis plus de 30 ans. Vous pourrez assister à une rencontre-débat et un concert organisé par l’association Rares Talents dans le cadre de la rencontre de réseau Zone Franche.

Suivant cette impulsion, la Bellevilloise accueille jusqu’au 15 juin 2014, son exposition « Paris 80 pulsations », à la Halle aux Oliviers. Cette double opportunité a inspiré cette rencontre.
JPEG - 83.7 ko
Déroulé de la rencontre
Si vous désirez assister à la rencontre débat ; il est souhaitable de vous inscrire : amandinesaumonneau chez zonefranche.com / Tél. : 01 43 15 02 50

À 14h : Accueil Café

De 14h30 à 16h30 :
Actualité des membres de Zone Franche

productions en cours ou à venir, présentation des festivals, tournées
 
En présence de :
Metiola Production (Zao,Vaudou Game)
Zutique Production (Magnetic ensemble, The Boxettes)
Dounya Découvertes (Simon Nwambeben)
Le festival Africajarc (Debademba etc.)
ZN Production (La Caravane passe, Jim Murple Memorial, Rona Hartner et DJ Tagada etc.)
Les Visiteurs du Soir / Visit’World (Caetano Veloso, Davy Sicard)
Ovastand (Anissa Bensalah, Root’n Nation)
Le festival Détours du Monde (Titi Robin, Réné Lacaille, Kouyaté Neermann etc.)
Musiques au Comptoir (programmation musique du monde et jazz à Fontenay-sous-Bois).


De 17h à 19h : Table ronde :

« Musique et luttes : mémoire des années 80 »

Animé par Hilaire Penda

Dans les années 80 à Paris, une effervescence à nulle autre pareille, nourrie pour l’essentiel de musiques africaines, consacrera Paris comme « capitale de la sono mondiale ». Arrivent alors ceux qui deviendront les « figures » de ces « musiques du monde » en train d’advenir : Toure Kunda, Féla, Salif Keita, Mory Kanté, Ray Lema, Youssou N’Dour, Angélique Kidjo… qu’avaient précédés les Manu Dibango, Francis Bebey et autre Pierre Akendengue….

Les années 60 et 70 sont marquées par les aspirations pacifiques et fraternelles d’une jeunesse qui combat pour les droits civiques des Noirs Américains et contre la guerre du Viet Nam, découvre la mondialisation et ses ondes de choc économiques et écologiques. Elle se sent engagée par le sort des habitants de toute la planète et solidaire, notamment, du destin des Africains du Sud. La musique véhicule ses aspirations, ses cris de colère et sa douleur empathique.

Bill Akwa Bétotè est le témoin aussi discret que fidèle de ces années 80 qui mêleront joie, insouciance, écume des années 70 communautaires, et luttes politiques : on se souvient des grands moments collectifs tels que « Tam-Tam pour l’Ethiopie », »Opération Jéricho » pour la libération de Féla, ou « Franchement Zoulou » contre l’Apartheid.

Les musiques africaines ont donc réussi à passer des petits dancings populaires de Bamako, Lagos, ou Kinshasa, aux plus grandes scènes de la planète. Que s¹est-il passé ? Que s’est-il joué dans ce maelström de rythmes, d’idiomes, d’instruments, de chants ? Griots contemporains, entre tam-tam et Internet, des saltimbanques ont mis en musique les espoirs et les déceptions du siècle. Frank Tenaille, journaliste et président de Zone Franche, auteur de « Le Swing du caméléon, musiques africaines 1950-200O » (Ed. Actes Sud), complice de Bill Akwa-Bétotè depuis trois décennies, en écho à ses photos, évoquera en quoi les artistes des musiques africaines furent (et sont) tout à la fois les témoins de temps troublés, des passeurs de mémoire, des chroniqueurs fidèles du continent et des ouistitis farceurs de la novation.

Nelson Mandela, cette immense figure, si humaine, nous manque sans possible consolation autre que celle de transmettre sa ténacité à ne jamais accepter ce qui défigure l’humanité. La mémoire étant le point de départ de cette rencontre, il en sera le dédicataire, à travers notamment le souvenir de ces artistes qui ont chanté de par le monde son combat.

En présence de : Bill Akwa Bétotè, Ismaël Toure,
Rido Bayonne, Bovick Shamar,
Frank Tenaille, Philippe Jupin,
et des artistes du Warm Up.

- À 19h-20h : Apéritif sur place à l’issue de la rencontre



JPEG - 83.7 ko

La Rencontre Réseau se poursuit par un concert organisé par l’association des Rares Talents. !!!

À 20h : « Warm up Show »
Spéciale dédicace à Bill Akwa Bétotè

Avec les musiciens : Ismaïla, Sixu Tidiane (Touré Kunda), Rido Bayonne, So Kalmery, Bovick Shamar, Kiala (Ghetto Blaster), Olivier Mahop, Indy Dibong.

(*) Dans les années 70, Bill Akwa Bétotè quitte le Cameroun pour Paris et signe ses premières photos et ses premières galères dans les médias noirs tels que Jeune Afrique, Afrique-Antilles, Muziki Magazine. Rapidement il sera l’un des premiers photographes africains à collaborer avec la presse française : de Libération au Nouvel Observateur en passant par Cosmopolitan…



WARM UP SHOW « PARIS 80 PULSATIONS »

Invité : Bill Akwa Bétotè dans le cadre de la rencontre de réseau Zone Franche

Jeudi 12 juin 2014

- Rencontre de 14h à 19h
- Concert à partir de 20h

Lieu : La Bellevilloise (Halle aux Oliviers) – 19-21, rue Boyer- Paris 20ème - Métro : Ménilmontant

Ils nous soutiennent !

La Ville des Gens est une association à but non lucratif qui à travers son site met en lumière l’activité des associations et lieux culturels du nord-est parisien ainsi que l’histoire et la mémoire des quartiers populaires.

En devenant adhérents vous nous permettez de continuer ce travail tout en mettant votre programmation en valeur sur un site généraliste de proximité, vierge de publicité : Devenir adhérent

Partagez cet article :


Réactions
modération a priori

A cause du SPAM ce forum est modéré :

- Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.
- l'insertion de code, ou la mise en forme de votre texte est désactivée
- les commentaires comportant des liens sont supprimés.

Si vous souhaitez faire connaitre votre activité, contactez nous plutôt que de poster un commentaire, ce sera beaucoup plus valorisant et efficace pour votre activité.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Jam sessions, Paris et banlieue

Amène ta pelle, que ce soit une Gibson ou une Fender, ou alors emmène ton sax ou tes (...)

Chiner, Paris et banlieue

Aller faire un tour à la recherche d’un petit rien ou d’un trésor, un doudou ou une (...)

Les Marchés de Paris

Chaque jour a son ou plutôt ses marchés à Paris, sauf le lundi, cela vaut toujours le (...)

Les Piscines Municipales

De Saint Ouen à Montreuil et du 10ème au 20ème, pour vous détendre, allez faire un petit (...)

Les Compagnons Charpentiers des Devoirs du (...)

Tour de France ? Il ne s’agit nullement ici de vélo, mais d’une tradition qui remonte à (...)

MUSÉE DE L’ABSINTHE

Apparue vers 1798 (1ère distillerie en Suisse) et 1805 en France et interdite en 1915, (...)

Claude Bourguignon - Protéger les sols pour (...)

C’est si simple quand c’est bien expliqué ! En savoir plus sur le laboratoire de (...)

Mémoire de la gare de Ménilmontant

Ce montage vidéo a été réalisé par l’association « La Ville des Gens » et à été terminé en (...)

Cour de la Métairie

Rédaction initiale : 2013 ; révision au 11 octobre 2017. Si étonnant que cela puisse (...)

La « descente de la Courtille »

Rédaction révisée au 30 juin 2017 Image 1. Départ du cortège de la Descente vu par (...)

Le pavillon chinois de la rue de la Chine

Crédit photo Dg Avant-propos J’ai habité 7 années, rue de la Chine au numéro 7. Mes (...)

Promenade à travers l’Histoire… de Belleville

J’ai foi dans l’avenir, je suis Bellevillois ! Peut-on trouver l’explication de cette (...)

Les sorties : mardi 24 octobre
Vous êtes chineurs, collectionneurs ou tout simplement curieux ? De nombreuses villes vous (...)
Le Fabuleux Destin d'Amélie Poulain, Jean-Pierre Jeunet, 2001 Audrey Tautou, métro Abbesses, photogramme. Coll. Jean-Pierre Jeunet
S’il est un lieu qui résume à lui seul Paris, c’est bien Montmartre. Les écrivains et les peintres (...)
Les vidéos des gens : Claude Bourguignon, agronome Claude Bourguignon parle de la (...)
Le mémorial de la Résistance se met au numérique sur la Ville des Gens. Dans le cadre de la (...)
Dans le cadre de l’exposition "Paris Libéré, Paris Photographié, Paris Exposé", proposée au musée (...)